PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Jeu 1 Mar - 13:17
Gareth venais de finir sa recherche de nouvelles armes. Il caressa le paquet des "outils" qu'il avais acheté chez la naine Crista. Dénérim était une jolie ville, mais beaucoup trop grande à son goût. Il préférais Golefalois, même si le climat du moment n'étais pas vraiment propice, il avais apprécié l'environnement, et le peuple de l'arrière pays féreldien. Les rues du Joyau de Férelden étaient tortueuses, et les parcourir lui avais donné soif. Le paquet contenant son armure était attaché à son dos, et ronronnais avec un joli cliquetis à chaque pas. Heureusement qu'il l'avais retiré, l'équipement de Templier était lourd et ne siais pas très bien à la chaleur rôdant dans les rues en ce moment.

Arrivé à un croisement fréquenté, il s'arrêta pour examiner les possibilités. Gareth ne connaissais pas du tout Dénérim, et il espérais trouver un endroit où se reposer avant de continuer son devoir de Templier. Il s'était perdu, et avais fait une boucle entière dans la ville. Le templier désabusé se retrouvais dans le quartier marchand à nouveau, même si l'endroit était beaucoup moins fréquenté qu'à sa dernière visite. Enfin, il aperçu ce qu'il cherchais. "Taverne du Noble Chenu."
Un nom bien féreldien ! Il y avais pareille taverne à Amaranthine, même si Gareth espérais que le vin était aussi bon à Dénérim que vers la mer d'Ecume.

Il entra dans le bâtiment, et l'ambiance de taverne pour personne aisée lui sauta aux yeux. Des nobles, des verres de vin reflétant la lumière par leurs riches accents dorés. Il n'y avais que des hommes par contre. Cette taverne n'était qu'un moyen pour les petits nobliaux d'échapper à leur "stressante" vie pour boire du mauvais vin dans des verres bien trop dorés pour avoir été souvent lavés. Dommage. Il n'y avais littéralement que Gareth et un autre homme qui contrastais avec le luxe opulent et l'odeur de noble. L'homme était une force rousse, avec des cicatrices décorant son corps et montrant son palmarès de combat. Un homme surement respectable. Il avais peut être fait la même erreur que Gareth pour finir dans ce trou à noble. Il était assis au bar, et sirotais sa boisson.

Ne voyant pas d'autre possibilité agréable, Gareth déposa ses paquets vers une chaise à côté du vétéran et s'assis. Il fit signe au barman et demande la même chose que l'homme à côté de lui. Tapotant de ses doigts le bar, il tourna la tête pour regarder celui à côté de lui.

-Joli temps pour la saison, eh ? Ce trou à noble sers au moins à protéger du soleil.
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Jeu 1 Mar - 15:42

In vino veritas
Errances à Dénérim




Le quartier marchand de Dénérim n’était pas vraiment la partie la plus sympathique de la ville aux yeux de Wulf. Il avait déjà fait un tour au bas-cloître qui était nettement plus chaleureux, mais il n’avait de toute évidence pas sa place là-bas : on le dévisageait trop en tant qu’humain pour qu’y boire un verre soit naturel. La perle était plus sympathique que la taverne, mais en tant que bordel, c’était tout de même une échoppe avec des clients parfois… particuliers. Et le rouquin trouvait que payer les faveurs de quelqu’un était un véritable gâchis : autant se prêter à l’art de la séduction.
Au final, avec un peu de réflexion, c’était probablement l’auberge du pendu, à Kirkwall qui avait sa préférence. Mais cela faisait très longtemps qu’il n’était pas allé aux Marches Libres, la dernière fois, c’était pour aller voir Karlan.
S’asseyant sur un banc recouvert de tissu (recouvert de tissu, sérieusement ?), il s’y installa confortablement, commandant une bière d’un mouvement de main, étalant ses cartes « maison » sur Férelden. Décidément, le problème de ces cartes étaient qu’elles reposaient sur sa préférence en termes de voyage : il détestait les environs aux sud, vers le bourbier délaissé, et cela se voyait : la zone y était pratiquement vierge. Par contre, tout autour de la mer d’écume, un nom affolant de précisions y étaient annotées. Il allait y rajouter quelques abris qu’il avait découvert quand une entrée fut plus remarquée et remarquable que les précédentes. Un templier, visiblement, même si son armure n’était pas de sortie en des lieux si urbains et paisibles. Ce dernier semblait en recherche d’un compagnon de boisson ou de discussion. Sans dire mot, Wulf rangea ses cartes remballant dans son sac alors que sa bière arrivait : c’était mieux ainsi, la bière était un véritable fléau pour ses découvertes sur papier.
Joli temps pour la saison, eh ? Ce trou à noble sert au moins à protéger du soleil.

Avec un sourire en coin, le Garde des ombres leva son verre pour saluer l’homme avant d’en boire une gorgée.
Cette taverne n’a que cela pour elle. La bière y est à un prix effrayant. Mais il n’y a pratiquement que cela à Dénérim.

Ne se privant pas de dévisager l’homme en face de lui, il se présenta :
Wulf Varatarg, Garde des ombres, à qui ai-je l’honneur ?


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum