PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Lun 26 Juin - 1:25
Il fut un temps, avant le déchirement interne des templiers, un rassemblement de quelques templiers à Dénérim, à cette époque Marc était encore jeune et pas encore un templier accomplit. Une simple recrue entreprenant une formation en même temps une chose était claire du moins, c’est que le jeune homme était prêt à être un templier il était né pour cela. Nous sommes en 9:38, Marcus munit de dix-sept années, sa dernière année en tant que recrue chez les templiers. Encore dans le domicile de sa famille, il était très tôt le matin, malgré le début de la présence du soleil qui se levait lentement sur Thédas, habitué à se lever-tôt, le jeune homme se leva, assez difficilement, l’entraînement des templiers étaient très physique lui provoquant des douleurs dans tout le corps, mais le côté Chantrie, l’intéressait pas tellement, ce qui était Andrasté, Créateur et autre choses religieuse n’est pas trop son centre d’intérêt, il veut juste défendre ses frères et Thédas aussi, de toutes les horreurs existantes. Alors malgré la douleur il sortit de son lit et de sa chambre pour se rendre dans la salle principale qui était juste à côté, la salle était congelée, d’une froideur exceptionnel, le seul moyen de chauffer ici, était la cheminée, aussitôt pensé, aussitôt fait. Une dizaine de minute après, la salle fut réchauffée Marc prit alors une chaise et s’installa dessus, les coudes sur la table, les poings aux niveaux des joues, le regard perdu vers la fenêtre qui donnait une vue sur le quartier marchand.

La demeure Dragnar était devenu tellement calme depuis la mort du père ainsi que la mort des deux frères à Ostagar, tout était calme, les trois sœurs de Marcus était très silencieuse, tandis que sa mère inexistante, cette maison de mort, tuer à petit feu la fougue du garçon, peut-être qu’une fois templier il pourrait enfin changer d’air ? Être envoyer à Kirkwall ? À Orlaïs ? Mais pas rester à Dénérim, c’était la dernière chose qui souhaitait. Après avoir mangé tout simplement qu’une tranche de pain, il retourna dans sa chambre, prendre son armure verdâtre et en acier, avec une épée banale. Bien loin de la qualité de l’armure et de l’arme qu’il a aujourd’hui, mais l’armure qu’il abordait et celle de l’aîné de la fratrie, décédé au combat à Ostagar, une fois vêtu de son armure et armé, le futur templier quitta sa demeure pour se rendre dans une plaine en dehors de Dénérim

Malgré les douleurs et la fatigue, son corps devait être la perfection pour être un bon templier il faut avoir un corps fort, l’envie, l’âme et le mental, tout devait être de mise chez un templier. C’est comme une élite pour le jeune Marcus, quelques jours avant celui-ci un de ses entraîneurs lui avait donné rendez-vous à un groupement de templier dans un bar dans Dénérim, étrange. Mais c’était un ordre, et ce dernier on l’exécute ! Alors après une grande séance d’entraînement pas loin de deux heures, il retourna dans Dénérim et plus précisément dans le bar où le rendez-vous avait été donné.
Dragnar serra la main des autres recrues, seulement eux étaient présent dans le bar, les vrais templiers n’étaient pas encore là, Marc engagea la conversation avec un partenaire et avant tout un ami.
-Tu sais pourquoi on est là ?
-Non et toi ?
-Non je ne sais pas, mais dis toi qu’il nous reste plus qu’une année, et après, normalement nous recevons notre grade de Templier !
Puis sans que son compagnon puisse répondre, la porte s’ouvrit et l’attention des recrus étaient porté sur la porte venant de s’ouvrir.
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Lun 10 Juil - 1:25
Au souvenirs...Marc

Il n’a jamais été porté par ce genre de fioriture. Venir voir les plus jeunes n’était pas son jeu préféré. Déjà qu’à l’époque en tant que recrue voir des plus vieux était très ennuyeux, il comprenait enfin ce que pouvait ressentir ceux qui avait été à sa place. Heureusement que sa femme Taly était à ses côtés pour cet évènement. Le natif d’Antiva était si loin d’imaginer que sa vie allait devenir un enfer dans les années futures. C’était donc avec un sourire cachant bien évidemment ses vraies pensées qu’il arriva à la hauteur d’un frère. Ils se saluèrent et la belle rousse pétillante à ses côtés laissa son bonheur irradier les deux hommes.

« Le mariage vous réussit. »

Damian émit un bref sourire alors que sa femme développait déjà. Ils étaient ensemble depuis l’enfance, des amis que le Créateur avait unis malgré leur choix de vie. C’était rare les mariages étant donné que les Templiers se devaient l’abstinence. Ou tout du moins, on évitait d’enseigner ce genre de chose… Quoi qu’il en soit ! Le couple n’allait se côtoyer que pour aujourd’hui. Du coup, Taly ne prenait pas la peine de s’éloigner du brun. Elle effleura même ses doigts au siens l’espace d’un court instant. Les aînés restèrent encore plusieurs minutes dehors et ce fut Damian qui brisa le silence.

« Qu’est-ce qu’on attend au juste ? »

Le templier supérieur ne prit même pas la peine de répondre. Au fond, il était certain que son subordonné connaissait la réponse à sa propre question. Ce qui était le cas au fond… Faire monter l’anxiété et le trouble dans l’esprit des recrues. C’était pervers mais diablement efficace. Finalement, il emboîta le pas des autres templiers et entra dans ce taudis bien loin de l’image qu’ils pouvaient avoir. La chaleur du contrastait avec son froid intérieur. Plus indifférent à la situation, cela était presque impossible. Même Taly eut du mal à lui faire décrocher un sourire satisfait. Dans la salle principale se trouvait toute une panoplie de recrues. De la plus haute à la plus trapue. De celle arborant un sourire débile à l’indifférent total. Voir même de la femme à l’androgyne. Tout ce petit monde bien portant était là pour devenir templiers. Damian n’émit aucun signe corporel. Après un petit discours de leur supérieur, les recrues se mirent à choisir saluer leur aîné. Certains s’arrêtèrent au niveau du templier mais aucune ne voulait rester plus de deux minutes. Sans doute que son regard de braise ainsi que son aura faisait qu’ils n’avaient pas spécialement envie de se frotter à lui.

Finalement, l’Antivan prit une forte inspiration encouragé par le regard de sa femme. Pas de quoi le réjouir mais il se fit plus détendu. Juste avant qu’on ne sorte qu’un vétéran devait prendre sous son aile un petit oisillon pour lui apprendre ce que les entraînements ne pouvaient accomplir : l’expérience. Mages, démons, lyrium, droiture et devoir. Autant de mots qui sifflaient déjà à son oreille. Il préférait largement se trouvait en compagnie des mages de son cercle plutôt qu’ici. Mais c’était les ordres… Un soupir de sa part et il se retrouve bientôt être le seul à ne pas avoir de recrue… Encore mieux !

© YOU_COMPLETE_MESS


Hrp:
 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum