PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Garde Errant ⊱ Grey Warden
— PSEUDOs : Wulf Varatarg
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— MISSIVES : 253
— PRESTIGE : 86

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Féreldienne
— ÂGE : 35
— PROFESSION : Garde des ombres et conteur
— FACTION : Inquisition
— ARMES : double lame
— AMOUREUSEMENT : célibataire
— O.SEXUELLE : bisexuel
Posté Mer 14 Fév - 10:47

Un verre, camarade !

Première soir du garde des ombres




Il voyait Dorian qui semblait surpris de le voir aussi proche : peut être avait il oublié sa capacité de voleur la plus utile ? En tout cas, le mage se mordit la lèvre juste avant que le garde ne l’embrasse. Les yeux du tévintide le fixaient et le moment semblait un peu suspendu, un peu à part.
Et Dorian ne le repoussa pas : Wulf sentit même deux mains attraper le col de son manteau (une fois de plus) tandis qu’il répondait au baiser. Le voleur posa ses deux mains contre la taille du mage, le baiser d’humeur dévorante, ressemblant étrangement à une bouffée d’air pour le garde des ombres. S’était-il senti si seul ? Ou l’alcool parlait avant ces étranges sensations ?
Et lorsque le baiser se rompit, les yeux de Dorian semblèrent trouver les siens comme si c’était naturel.  Le voleur était tout à fait satisfait de son baiser volé, et un rictus de satisfaction avait remplacé son regard victorieux.

…Tricheur.


Le sourire de Wulf s’agrandit et il répondit d’un air sarcastique :

Juste un peu.


Mais il arrivait à ses fins : c’est ce qui comptait.

Faites gaffe, je suis du genre mauvais perdant.


La voix du garde se fit un peu plus séduisante face au sourire arrogant du mage. Plein de sous-entendu, il répondit :

Mais qu’est-ce que vous allez bien pouvoir me faire ? ...

La volonté de se divertir émanait des deux hommes et Wulf était tout à fait satisfait d’être tombé sur quelqu’un comme Dorian pour son premier jour à Skyhold. C’était tout simplement tombé à pic.

Le mage le poussa et Wulf s’écarta. Lorsque ce dernier lui offrit un clin d’œil, la curiosité du garde fut aiguisée :

Suivez-moi, j’ai bonne idée de lieu sympathique.


Et Dorian descendit les escaliers, sa marche parfois rendue un peu hésitante par l’alcool. La destination était surprenante : était-il en train de se diriger vers les écuries ? Toujours à marcher dans l’ombre, plus par réflexe qu’autre chose, le féreldien suivit le tévintide, se rinçant l’œil au passage. La suite allait être agréable, Wulf en était certain, mais il prévoyait aussi peut-être quelques rebondissements sympathiques qui semblaient être chose commune pour le mage de l’inquisition. Si l’idée de trouver un lit caressa les pensées du garde, il ne rechigna pas face à la solution simple et proche que Dorian proposait.

Ce dernier s’appuya sur l’encadrement de la porte, et, tranquillement, Wulf répéta l’opération de la dernière fois : il s’appuya à son tour contre le mur de bois, juste assez proche pour troubler le brun. Ce dernier, d’ailleurs, semblait se faire à l’idée de ne pas le voir puisqu’il parla dans le vide :

J’ose imaginer que vous ne craignez point le foin, ce serait dommage, sinon.


Wulf eut un léger sourire et se rendit visible alors qu’il répondait à Dorian :

L’idée est séduisante, plutôt champêtre je dois dire.


Et, de deux doigts, il accrocha la ceinture de Dorian, pour ensuite reculer dans l’écurie : il tira ainsi le mage vers lui jusqu’à s’assoir sur la table contre laquelle il s’était adossé en présence de Mireï quelques heures plus tôt.
Approchant légèrement son visage de celui de Dorian, il laissa son regard caresser les traits de ce dernier.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Drama lover à moustache ⊱ Inquisition
— PSEUDOs : Naël
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Anytime, my dear ~
— MISSIVES : 237
— DC&TC : Fabien Sourceclaire
— PRESTIGE : 539
— PAIRING & OTP : FENDERS || Adoribull || Cullélia || DORIAN || Reylistair || le Drama || Sihalda
— CRÉDITS : Kay Fine

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Tevinter
— ÂGE : 31 ans
— PROFESSION : Thaumaturge, Drama Queen, Saint Bibliothécaire de Fort-Céleste en quête d'auteurs rebelles
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens, puis je les brûle .. les gens, n'est-ce pas
— AMOUREUSEMENT : tenez mon 06
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
Posté Mer 14 Fév - 18:19
Fort-Céleste, chapitre 6Ft. Wulf Varatarg

Un verre, camarade !


Et il réapparut, toujours avec son même manège. Même si le thaumaturge était préparé à ce genre d’attaque cardiaque, il surprit Dorian une fois de plus, qui sursauta légèrement, puis ricana avec mélodie tout en jurant une fois de plus en tévène – pourquoi changer les bonnes vieilles habitudes, après tout.

L’idée est séduisante, plutôt champêtre je dois dire.

Quoi, cela vous surprend de la part d’un Altus tatillon ?

Dorian serait effectivement le premier à se plaindre d’avoir quelconque morceau de paille dans ses cheveux, mais il trouvait le décor adéquat, et serait très certainement le dernier à s’en plaindre. Oui, cela pouvait surprendre, même si le Tévintide avait toujours, dans le fond, quelques surprises, qu’il ne réservait qu’à certains.

Puis, Wulf le tira à lui par la ceinture : curieux de voir où il les menait, Dorian se laissa entraîner sans vraiment se casser la tête en réflexions. A son tour, il se rinçait l’œil de ce qu’il avait en face de lui – autant en profiter, s’occuper intelligemment.

Wulf l’attira jusqu’à une table, sur laquelle il s’assit. La première chose que fit le thaumaturge fut de davantage se rapprocher de lui : pour se faire, il prit appui sur lui, une main sur chaque cuisse, et le regarda droit dans les yeux. Lui aussi comptait profiter de ce petit temps pour le détailler encore et encore, histoire de ne pas oublier ce visage et cette moustache de sitôt.

Lui adressant un énième sourire charmeur, Dorian se pencha un peu plus vers lui et joignit à nouveau ses lèvres aux siennes. Il ferma les yeux, se laissant porter par une saveur qu’il n’avait pas fini de goûter, en fin de compte. Et il ne comptait pas en rester simplement là.

Soudainement, il rompit le baiser et posa ses mains sur son torse pour le pousser encore, de façon à l’allonger contre cette pauvre petite table. Puis il l’y joignit, à quatre pattes au-dessus de son corps, le regard farouche et la lèvre mordue d’impatience. Dorian prit bien évidemment le temps d’avancer sur lui pour se trouver à sa hauteur. Une fois fait, il se contenta de l’observer en silence, décidant finalement de s’asseoir sur son bassin à califourchon, posant ainsi ses mains sur son ventre. Le tout, en lui adressant un sourire provocateur.

Et puis je ne vous sous-estime pas, c’est vous qui me laissez gagner.  

Il laissa ses doigts se promener sur son corps, remontant sur le haut du corps. Ce lent mouvement l’enjoignit à changer de position : le thaumaturge mêla ses jambes aux siennes, tout en rapprochant davantage son corps du sien et en gardant appui sur lui. A voir s’il tenait le coup, mais avec une telle carrure, il ne s’en faisait pas trop. Dorian rapprocha son visage du sien, ses lèvres des siennes, mais se contenta de ricaner avec sensualité et de murmurer sur le même ton.

Allez mon brave, vous n’allez pas en rester là ! ~

Puis il ne fit que de lui mordre la lèvre inférieure, histoire de légèrement le stimuler, tout en laissant une main se glisser dans sa barbe soignée et effleurer les contours de sa mâchoire. Le baiser fut bref à nouveau, mais il se doutait déjà que Wulf n’allait pas simplement se contenter de cela.

Dorian Pavus Theme song
Fiche
Missives
#2B3D63





PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Garde Errant ⊱ Grey Warden
— PSEUDOs : Wulf Varatarg
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— MISSIVES : 253
— PRESTIGE : 86

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Féreldienne
— ÂGE : 35
— PROFESSION : Garde des ombres et conteur
— FACTION : Inquisition
— ARMES : double lame
— AMOUREUSEMENT : célibataire
— O.SEXUELLE : bisexuel
Posté Mer 14 Fév - 18:52

Un verre, camarade !

Première soir du garde des ombres




Quoi, cela vous surprend de la part d’un Altus tatillon ?


Oui et non au final, puisque Dorian était définitivement attiré par les hommes en venant de l’empire : il savait que c’était mal considéré là-bas, et ce simple paradoxe montrait aux yeux du garde que le mage n’était certainement pas un condensé des préjugés tenus sur les tévintides. Par contre, il venait d’apprendre que Dorian était Altus, ce qu’il ne savait pas : une sorte de classe noble se distinguant des simples mages comme les Laetans. Wulf n’osait même pas imaginer l’existence du tévintide avant de venir à Thédas : il n’était pas loin d’être magister après tout !

Lorsque le rouquin s’assit, le mage s’avança, posant ses mains sur les deux cuisses du voleur. Et Wulf passa sous le regard inquisiteur de Dorian qui semblait prendre le temps de l’observer. Le garde eut un sourire d’anticipation lorsque le brun se pencha vers lui pour un nouveau baiser. Il profita de chaque sensation, prenant le temps de se familiariser avec Dorian. Si on n’en était qu’à l’introduction, la simple idée de la suite le rendait presque impatient.

Et lorsque le baiser se termina, Wulf essaya de chercher de nouveau les lèvres de l’Altus avant d’être poussé en arrière sur toute la longueur de la table. Et Dorian le rejoignit, à quatre pattes au-dessus de lui. Flûte. Il avait l’habitude de plus maîtriser la situation que cela.
Et le temps semblait à la fois court et long alors que le brun arrivait à son niveau, le regard en feu. Il finit s’asseoir sur son bassin, et Wulf eut un léger sourire appréciateur. Les mains du brun sur son ventre, il les saisit et commença à remonter ses mains le long des bras du mage lorsque ce dernier prit la parole :

Et puis je ne vous sous-estime pas, c’est vous qui me laissez gagner.  


Et le mage s’approcha de nouveau, les deux corps encore plus proches. Il sentit le poids du mage contre son torse, mais ce n’était pas grand-chose pour lui. Il passa une main derrière la nuque de Dorian avant qu’une main ne se promène sur son torse tentant de trouver une ouverture dans les vêtements définitivement trop compliqués.

Allez mon brave, vous n’allez pas en rester là ! ~


Et Wulf éleva sa voix rauque et grave pour répondre d’un ton légèrement mordant :
Certainement pas.


Un coup d’œil à côté suffit à lui confirmer que la table était suffisamment large pour ce qu’il souhaitait faire : le mage entre ses deux bras, il roula sur le côté pour reprendre le dessus. Pleinement satisfait d’avoir rattrapé de la maîtrise dans cette histoire, il s’attaqua rapidement aux lèvres de Dorian avant de descendre tranquillement le long du cou… Il réussit à enlever une lanière en cuir, mais le vêtement en lui-même était vraiment casse pied. Aussi, Wulf remonta jusqu’à l’oreille du mage pour en mordiller le lobe et murmurer avec un peu d’ironie :
Vous n’avez pas les vêtements les plus pratiques pour ce genre d’activité…


PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Drama lover à moustache ⊱ Inquisition
— PSEUDOs : Naël
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Anytime, my dear ~
— MISSIVES : 237
— DC&TC : Fabien Sourceclaire
— PRESTIGE : 539
— PAIRING & OTP : FENDERS || Adoribull || Cullélia || DORIAN || Reylistair || le Drama || Sihalda
— CRÉDITS : Kay Fine

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Tevinter
— ÂGE : 31 ans
— PROFESSION : Thaumaturge, Drama Queen, Saint Bibliothécaire de Fort-Céleste en quête d'auteurs rebelles
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens, puis je les brûle .. les gens, n'est-ce pas
— AMOUREUSEMENT : tenez mon 06
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
Posté Mer 14 Fév - 20:12
Fort-Céleste, chapitre 6Ft. Wulf Varatarg

Un verre, camarade !


Comme espéré, Wulf n’allait pas se contenter d’une place autant peu à son goût, visiblement. D’un mouvement sec, il les retourna, ce qui arracha un autre rire bref à Dorian, à son tour plaqué contre le meuble de bois. Bien rapidement après, le Garde s’empara de ses lèvres, avant de glisser le long de son cou. Cela coupa le souffle au thaumaturge, fermant les yeux pour mieux comprendre les explorations de son compagnon de soirée. Ah, il semblait devoir faire face à quelques difficultés .. Dorian ricana suavement, tandis qu’il sentit son souffle, puis ses dents, vers son oreille.

Vous n’avez pas les vêtements les plus pratiques pour ce genre d’activité…

Je ne suis pas un homme facile, mon mignon. ~

Cela dit, il avait une idée bien plus croustillante à explorer. Il revint à la position initiale en le renversant une fois de plus, puis il s’assit à nouveau sur son bassin. Une perte de temps, de revenir bêtement en arrière, mais Dorian avait une fourbe idée qui devrait sans doute lui plaire.

Heureusement que je suis là.

Il lui adressa un sourire en coin, tandis que ses mains se posèrent sur son propre corps. Il fallait toujours faire les choses de la bonne façon, et cela le connaissait bien. Tandis qu’il resserrait l’emprise de ses cuisses sur son bassin, Dorian laissa sa sensualité parler à sa place ; il commença d’abord par caresser son propre corps, rien que pour le plaisir de projeter des paillettes dans les yeux – il fallait après tout lier l’utile à l’agréable. Puis, petit à petit, il commença à dégrafer les diverses lanières de cuir, avant de les pousser, toujours par ces mêmes mains volages. Après un petit temps, Dorian pouvait librement enlever son haut, ce qu’il fit sans se faire attendre. L’air frais en contact avec sa peau laissa un frisson la parcourir, mais rien de bien terrible, merci l’alcool. Le thaumaturge se pencha à nouveau vers Wulf après lui avoir laissé pas mal de temps pour profiter du spectacle, puis lui baisa brièvement les lèvres.

Comme quoi, il suffisait de demander. ~

Peu après, le thaumaturge reprit l’échange avec conviction et énergie, tandis qu’à son tour, il cherchait à percer à travers ces habits soudainement encombrants. Pour lui non plus, ce n’était pas une mince affaire. Enfin, il tenta une ouverture auprès de son cou, alors que ses lèvres s’y posaient également. A force, il y goûta même avec les dents, encore gentil sur le peu de traces qu’il laissait, pendant qu’il arrivait à légèrement ouvrir sa tenue. Petite victoire, malgré tout, alors qu’il gardait le dessus dans l’histoire. A voir si le Garde des ombres allait y changer encore quoi que ce soit.

Dorian remonta sur les traits de sa mâchoire, puis sur sa joue, avant de reprendre ses lèvres avec autant d’ardeur qu’avant. Il glissa ses doigts dans l’ouverture qu’il avait commencé à faire et effleura la peau du rouquin, pendant que l’autre main encadra son visage. Son souffle restait silencieux, quoique bref, pendant que ça tambourinait dans sa cage thoracique. Il s’était laissé enivré par l’alcool, maintenant, il faisait de même avec son parfum, ou tout autre élément venant de lui.

Dorian Pavus Theme song
Fiche
Missives
#2B3D63





PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Garde Errant ⊱ Grey Warden
— PSEUDOs : Wulf Varatarg
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— MISSIVES : 253
— PRESTIGE : 86

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Féreldienne
— ÂGE : 35
— PROFESSION : Garde des ombres et conteur
— FACTION : Inquisition
— ARMES : double lame
— AMOUREUSEMENT : célibataire
— O.SEXUELLE : bisexuel
Posté Mer 14 Fév - 20:55

Un verre, camarade !

Première soir du garde des ombres




Je ne suis pas un homme facile, mon mignon. ~


Wulf poussa un grognement de frustration à peine inaudible : le mage n’aurait pas pu prévoir le coup et venir habillé normalement ? Nan mieux : en robe de chambre ! Et le grognement léger devint un ricanement quand Dorian reprit le contrôle, les deux hommes roulant à nouveau sur la table : il adorait ce genre de bataille dans ce genre de circonstance. Et il sentit soudainement qu’il allait adorer la suite.

Heureusement que je suis là.


Et Dorian posa ses mains sur son propre corps. Les yeux du garde des ombres suivirent attentivement les mouvements effectués par le tévintide. Il sentit à ce moment les cuisses de son partenaire se resserrer autour de ses hanches alors que quelques lanières de cuir volaient à travers les écuries. L’homme était sensuel, c’était une évidence qu’il savait, et cela se voyait. Et Wulf le voyait : le rouquin dévorait du regard l’effeuillage organisé par le brun. Un bref instant il se rendit compte que n’importe qui pourrait venir à ce moment précis. Tant pis. Il eut aussi le sentiment que plus tard, il aurait bien plus de matière à craindre en cas d’intervention impromptue.
Et lorsque Dorian se baissa pour l’embrasser furtivement, il parla avec sa verve habituelle.

Comme quoi, il suffisait de demander. ~


Et le mage l’attaqua à son tour : si la bouche de Wulf était souvent occupée, il se chargea de caresser le torse de Dorian avec ses larges mains, n’en oubliant pas une parcelle. Il eut un léger sourire lorsque le problème de ses propres vêtements se posa. D’un mouvement de main, il tira sur quelques lanières et en quelques secondes à peine, de manière plus rapide que son homologue, il se retrouva à son tour torse nu, dévoilant un corps bardé de cicatrices. Il frissonna légèrement lorsqu’il sentit les dents du mage contre sa peau.
Et ce dernier ne s’arrêtait pas : remontant le long de sa mâchoire pour reprendre ses lèvres, qu’il partagea volontiers. Le moment était particulier, il le sentait.
Mais Wulf était un homme têtu, aussi il roula de nouveau sur le côté, agrémentant cela d’une pique (lui qui n’était pas bien bavard) :
Je vous préviens, je suis têtu.

Et il repartit à l’assaut du corps du mage, ses mains un peu partout tandis que sa bouche traçait un chemin le long du torse de Dorian. Une de ses mains se perdit contre les fesses du mage.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Drama lover à moustache ⊱ Inquisition
— PSEUDOs : Naël
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Anytime, my dear ~
— MISSIVES : 237
— DC&TC : Fabien Sourceclaire
— PRESTIGE : 539
— PAIRING & OTP : FENDERS || Adoribull || Cullélia || DORIAN || Reylistair || le Drama || Sihalda
— CRÉDITS : Kay Fine

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Tevinter
— ÂGE : 31 ans
— PROFESSION : Thaumaturge, Drama Queen, Saint Bibliothécaire de Fort-Céleste en quête d'auteurs rebelles
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens, puis je les brûle .. les gens, n'est-ce pas
— AMOUREUSEMENT : tenez mon 06
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
Posté Mer 14 Fév - 22:15
Fort-Céleste, chapitre 6Ft. Wulf Varatarg

Un verre, camarade !


Le thaumaturge ne retint nullement ses légers gémissements sous les diverses caresses que lui offraient les chaudes mains de Wulf. Dorian avait fermé les yeux pour mieux se délecter de ce contact contre sa peau. Puis Wulf, toujours autant entêté, retourna une fois de plus la situation à son avantage, tout en ayant également ôté son haut, une bien sympathique chose, il fallait avouer. Le Tévintide posa enfin un regard intéressé sur ce qu’il lui présentait, surtout sur les diverses balafres qu’il explora du bout des doigts.

Je vous préviens, je suis têtu.

Je crois l’avoir deviné.

Un ricanement amusé s’éleva dans les écuries, soudainement entrecoupé par la série de baisers qu’il déposait sur son torse. Ces contacts laissèrent un soupir franchir la barrière de ses lèvres, tandis que ses mains, qui glissaient sur son torse, puis sur ses épaules, se crispèrent brusquement. Ainsi donc, les choses commençaient sérieusement à devenir intéressantes.

Dorian grogna légèrement quand il sentit Wulf s’agripper à ses fesses, un grognement qui se mua rapidement en un autre ricanement, cette fois-ci bref. Le voilà donc condamné à rester à sa merci pour ce tour. Il n’allait pas en rester là bêtement : dans une souplesse absolument étonnante, Dorian le poussa avec le genou, puis avec le pied, de façon à le redresser un peu. Puis il s’assit à son tour, se glissant un poil sous lui pour retrouver sa hauteur, tout en s’agrippant à lui en enroulant ses bras autour de son cou. Là, sans un mot ajouté, il colla son front au sien.

Je peux savoir où tu vas ? ~

Son souffle laissait entendre que les précédents baisers étaient loin de l’avoir laissé indifférent. D’ailleurs, c’était sans doute tant mieux. Avec douceur, le thaumaturge frôla son visage d’un doigt baladeur, avant de descendre sur son torse, où là, toute la main se promena joyeusement le long de sa peau. Le thaumaturge resta très proche de lui, mêlant son souffle au sien, avant de l’embrasser avec autant de légèreté que ses précédents gestes. Progressivement, au milieu de tout cela, il introduisit sa langue, activement à la recherche de sa sœur. Dorian savoura chaque nouvelle parcelle qui lui était donné de goûter, et ce, avec grand plaisir.

Puis, il réalisa qu’il se trouvait à une bonne hauteur, à vrai dire. Dorian laissa sa main glisser le long de son abdomen pour finir instinctivement accrochée à son pantalon. Et il fallait grandement le sous-estimer pour penser qu’il allait s’arrêter là. Prolongeant le baiser avec davantage de vivacité, le thaumaturge continua sa descente en s’immisçant à l’intérieur du pantalon. En finesse, Dorian s’attaqua au niveau supérieur en y attrapant quelque chose digne d’intérêt, puis il commença à malaxer le tout avec érotisme.

Dorian Pavus Theme song
Fiche
Missives
#2B3D63





PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Garde Errant ⊱ Grey Warden
— PSEUDOs : Wulf Varatarg
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— MISSIVES : 253
— PRESTIGE : 86

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Féreldienne
— ÂGE : 35
— PROFESSION : Garde des ombres et conteur
— FACTION : Inquisition
— ARMES : double lame
— AMOUREUSEMENT : célibataire
— O.SEXUELLE : bisexuel
Posté Mer 14 Fév - 22:46

Un verre, camarade !

Première soir du garde des ombres




Les doigts du mage se baladèrent sur son torses, caressant parfois avec un certain intérêts les diverses balafres qui faisaient miroir à celles sur le côté de son crâne. c'était des point particulièrement sensibles pour Wulf qui frémit sous les attentions.
Le souffle du voleur se fit plus irrégulié alors que les caresses faisaient leurs effets.
Il sentit Dorian se crisper légèrement alors qu’il faisait son chemin vers le bas, et les choses sérieuses allaient commencer quand un genou s’interposa entre leurs deux torses. Le roux regarda avec étonnement la barrière qui l’empêchait d’atteindre son but. Le pied du mage le poussa un peu, afin qu’il s’assoie. Un pied de chaque côté de la table, le brun s’installa en miroir, avant de passer ses bras autour de son cou. Leurs fronts se rencontrèrent, et Wulf humecta ses lèvres.

Je peux savoir où tu vas ? ~

La question semblait un peu étonnante, et carrément inattendue, aussi Wulf eut un léger ricanement, avant de répondre à la question du mage, sans se rendre compte de l’arrivée du tutoiement :
Vers le sud, il paraît que tu aimes bien ces régions.

Son sens du sarcasme faisait souvent des cocktails étonnant dans ce genre de contexte. Particulièrement lorsque le partenaire était attrayant, et avait un sens de l'humour aussi incisif.
Le roux avait la respiration désordonnée, mais il constata de manière plutôt satisfaisante qu’il n’était pas le seul : son compère moustachu passa son doigt légèrement contre son visage avant de descendre de manière un peu volatile contre son torse. Wulf commençait à voir où le brun voulait en venir et sourit d’anticipation. Leurs corps étaient tellement mêlés que les deux hommes avaient parfois l’impression de respirer le même souffle.
Le brun l’embrassa avec légèreté, et Wulf y répondit de même, profitant de ce moment moins précipité de leur étreinte. Mais cela ne dura pas longtemps. La main de Dorian s’accrocha à son pantalon, et la suite arriva : les doigts se faufilèrent sous le vêtement, et Wulf gémit à son tour, comme le mage l’avait fait un peu plus tôt. Le temps de reprendre ses esprits, il posa son front contre l’épaule du brun avant de prendre à son tour une décision, comme instinctive.
Sa main droite chercha elle aussi le pantalon du mage, s’y faufilant, ses gestes en miroir de ceux de Dorian. Le roux croisa le regard du brun l’embrassa, plus passionné que précédemment.
Les deux corps allaient et venaient en même temps que les mains, et la baiser était aussi fougueux que le reste.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Drama lover à moustache ⊱ Inquisition
— PSEUDOs : Naël
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Anytime, my dear ~
— MISSIVES : 237
— DC&TC : Fabien Sourceclaire
— PRESTIGE : 539
— PAIRING & OTP : FENDERS || Adoribull || Cullélia || DORIAN || Reylistair || le Drama || Sihalda
— CRÉDITS : Kay Fine

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Tevinter
— ÂGE : 31 ans
— PROFESSION : Thaumaturge, Drama Queen, Saint Bibliothécaire de Fort-Céleste en quête d'auteurs rebelles
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens, puis je les brûle .. les gens, n'est-ce pas
— AMOUREUSEMENT : tenez mon 06
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
Posté Mer 14 Fév - 23:59
Fort-Céleste, chapitre 6Ft. Wulf Varatarg

Un verre, camarade !


La réponse de Wulf arracha un rire mélodieux de la bouche du Thaumaturge. Oh ça, pour apprécier le sud .. Dans ce contexte, cela lui allait bien. Parfaitement, même. Entre deux soupirs, il se permit de commenter cette charmante réponse.

Je ne te le fais pas dire.

Les échanges se poursuivirent, la température montant à son rythme, sans non plus être trop à la traîne. Et un gémissement lui parvint, ce qui élargit son sourire. Quel doux petit bruit venait de lui parvenir. C’était adorable, ça sonnait doux à ses oreilles ; le thaumaturge en voulait plus de sa part qu’un vague bruit à moitié étouffé. Alors, soudainement cupide, Dorian le renversa à son tour, et ne perdit pas trop de temps en contemplation. Il arriva à la hauteur de son abdomen et y déposa ses lèvres, pendant que les mains s’amusaient à descendre le bas. Il comptait s’occuper convenablement de lui, oui. D’ailleurs, le thaumaturge ne put se retenir de lui lancer à son tour une pique.

Je dois dire qu’il me reste encore pas mal à explorer dans le sud. ~

Puis il ricana une fois de plus, alors qu’il observait pour de bon ce avec quoi il s’amusait précédemment. Bien bâti, le monsieur. ~ Dorian glissa un regard enjôleur vers Wulf, avant de se baisser à nouveau, reprenant sa série de baisers. Ceux-ci descendirent de plus en plus, sur un rythme volontairement lent simplement pour enrager, mais également pour stimuler. D’une main minutieuse, il s’amusait toujours avec ce qu’il avait presque sous la dent. Son sourire s’élargit quand il le sentit se durcir entre ses doigts. Il fallait croire qu’il était sur le point de gagner la première manche d’un jeu où il n’y avait absolument pas de règle, ni même de consigne. A part peut-être une : prendre du plaisir et du bon temps. Ce n’était déjà pas si mal.

Dorian prit le temps d’observer ce qui se dressait devant lui, tout en le caressant avec le pouce lentement. Suite à cela, il laissa ses lèvres se balader le long de sa queue, partant du bas pour en atteindre le sommet. Finalement, il s’arrêta, adressant un ultime regard à Wulf avant d’attraper le bout avec la bouche. Le thaumaturge s’arrêta à cette hauteur, goûtant le tout avec la langue, puis descendit sur sa proie actuelle, et commença de lents mouvements de va-et-vient, guettant d’une oreille attentive si quelconque doux gémissement lui parviendrait. D’avance, il s’en délectait atrocement.

Dorian Pavus Theme song
Fiche
Missives
#2B3D63





PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum