Dragon Age : Les Légendes de Thédas

PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Sam 3 Fév - 11:54
Boite aux lettres de Wulf
Ici, lettres reçues de Wulf
Un croassement, le froufrou de quelques plumes noires et l'odeur du vieux papier... Quelques boucles rondes dessinées à l'encre forment de mots : Wulf va lire sa correspondance.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Mer 14 Fév - 8:30
à l'intention de mon frère et ami
Wulf
Karlan Rurin

De sombres temps nous attendent

Mon frère,

J'ai reçu ta lettre, en haut de la pile de mon bureau, ce matin même, et je me suis empressé à la lire. Je suis désolé de ne pas t'avoir joint rapidement, mais tu es un baroudeur, nous le savons tous les deux, et comme tel, tu es difficile à trouver ! Tes derniers propos parlent d'un point d'accroche, et j'espère donc que celle-ci te trouvera, en bonne santé qui plus est.
J'ai lu tes propos avec attention, et sur le coup, mes sentiments ont été mitigés. Je me suis retrouvé dépourvu, et j'ai eu du mal à trouver un ton qui corresponde au mieux à ce que je pense pour te répondre. Je comprends tes doutes, les temps sont bien sombres, et la venue soudaine d'un de nos ennemis millénaires les plus puissants ne présage en effet rien de bon. Le Chaos dans ce monde semble ne pas être le fruit du hasard, et nous avons tous besoin de réponses à cela. Pour cela, je ne te jetterai pas la pierre d'avoir contacté l"Inquisition. C'est, après tout, la première force à même de ramener l'Ordre à Thédas. J'espère simplement que tu y garderas l'esprit vif et alerte, et que ne prendras pas de décisions trop prématurées. Coryphéus est maître dans la tromperie, et l'Inquisition étant dans sa ligne de mire, il tentera probablement de vous envoyer dans une mauvaise direction. Pour ma part, je suis convaincu que la Garde à son rôle à jouer, aujourd'hui plus que jamais, et que nous devons, à notre échelle, être le rempart contre ces forces du mal. Nous feront comme nous avons toujours fait. Ce n'est pas une solution réelle au problème, j'en conviens, mais je pense que tout pansement est bienvenu, et qu'avec un tel danger, lié aux engeances, nous ne pouvons baisser de vigilance.
Les nouvelles de la Garde dans les Marches Libres ne sont pas les meilleures, à vrai dire. Alarell, notre Garde Commandeur, est parti pour son Appel il y a quelques semaines. Contre toute attente, il m'a nommé à la tête de notre Garde, sans que je sois un de ses plus vieux membres. Je n'en comprends pas encore le sens, mais Alarell était réputé pour sa vision sans pareil. Le fardeau que cela représente est des plus lourds, surtout à notre époque. Je refuse de perdre des frères et sœurs à cause d'un mauvais ordre, nous ne sommes déjà pas très nombreux. La majorité de nos jeunes recrues sont mortes pendant l'Union. Je ferai de mon mieux pour gérer cela j'imagine, mais le sommeil me manque à la nuit tombée. Il m'est donc difficile d'organiser un contrôle régulier des Tréfonds ici : les Marches-Libres regorgent de passages. Par chance, il semblerait que le gros des engeances se terre encore. Que la Pierre nous sauve quand ils sortiront.
Va donc aller boire une choppe de bière naine à ma santé, je vais aller faire de même de suite pour toi. Rien de tel pour commencer la journée qu'une bonne bière et du jambon froid. Prends soin de toi mon frère, et à bientôt,

Karlan

NB : Les propos que tu tiens sur un Appel soudain sont très troublants. Cela ne devrait pas arriver à des recrues aussi fraîches que toi, à moins que ta résistance à leur fléau soit nettement moindre que la moyenne. Je t'ai vu boire à la Coupe, et je n'y crois pas. Je vais tenter de contacter la Garde d'Orlaïs pour en apprendre plus. Je te tiens au courant.

PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Mer 14 Fév - 11:28
à l'intention de mon frère et ami
Wulf
Karlan Rurin


Wulf, mon frère,

J'ai bien reçu ta lettre. Je ne peux pas prendre le risque de m'étendre sur mes découvertes par ici, mais des choses louches se préparent. Aucune nouvelle à ce jour d'Orlaïs. Quatre-cent Gardes ne disparaissent pas du jour au lendemain.Tiens toi à l'écart de ces terres autant que possible, tu veux bien ? Je dépêche à ce jour quelques frères pour éclaircir tout ça, ils me feront un compte-rendu régulier. Quoi que ce soit, ne va pas dans les Tréfonds, et que la Pierre nous vienne en aide.
Ton frère soucieux,
Karlan
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Ven 9 Mar - 14:01
à l'intention de mon frère et ami
Wulf
Commandeur-Garde Karlan Rurin


Mon frère,
Je t'apporte de sombres nouvelles j'en ai peur. Ellarell, Karra et Torren se sont rendus sur mes ordres à la recherche de nos frères manquant à l'appel. Les rapports étaient normaux au début, mais j'ai rapidement perdu la trace de Karra, et peu de temps après, Ellarell et Torren ont commencé à me parler de l'Appel.
Aucun signe visible de la Garde, mais je ne voulais pas les perdre aussi et j'ai ordonné leur repli immédiat vers Ansburg. Et peu à peu, je me suis mis à l'entendre aussi. La nuit seulement au début, puis à chaque fois que je ferme les yeux. Mes frères et sœurs d'armes aussi, chacun à leur manière. Jamais dans l'histoire de notre Ordre, autant de Gardes ne l'ont entendu en même temps. Nous sommes tous impliqués. Cela peut signifier la fin imminente des Gardes des Ombres, si notre sang se corrompt bel et bien, mais je refuse pour l'instant d'envoyer qui que ce soit à Orzammar pour son dernier combat. J'ordonne à mes hommes de se rassembler à notre forteresse et de se préparer au combat, d'où qu'il vienne. Tu dois faire quelque chose pour nous mon frère. L'Inquisition est probablement la plus à même d'enquêter efficacement sans risquer de perdre ses hommes par ce chant, tu en conviens, j'en suis sûr. Fais en sorte qu'ils se sortent les doigts, ou une armée de cadavres sera le dernier rempart contre le prochain Enclin.
J'attends de tes nouvelles au plus vite,
Prends soin de toi,
Karlan
PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum