Dragon Age : Les Légendes de Thédas

PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Mar 30 Jan - 21:59
C'était la première fois que Gareth venais à Dénérim. Ayant vécu à Férelden toute sa vie, il savais la ville le joyau de la nation. Les rumeurs disaient vrai, Dénérim était une magnifique ville. Des grands marchés couvert, aux ardentes forges jusqu'aux travailleurs bordels, la ville respirait de vie. Difficile d'imaginer que la ville a failli être rasé lors du dernier Enclin.

Gareth était en habits civils, son armure attachée dans un sac à dos. Il avançais, son épée à portée de main, cherchant de quoi se ravitailler. Il flâna plusieurs heures dans Dénérim, jetant quelque mots à des marchands, cherchant des informations sur ce qu'il voulais. Il venais pour s'armer : Les récents troubles le tourmentais. Des traîtres templiers ? Cette inquisition qui étalais ses tentacules dans tout les domaines ? Il avais vraiment été trop loin de toute civilisation pendant trop longtemps.
C'est cet ostracisme qui le poussa à entrer dans Dénérim. Joindre l'utile à l'agréable, une intéressante idée. Il avais besoins d'entendre des rumeurs, et de se diversifier en armes.
Une marchande de bijoux, une femme ronde et aimant la vie, lui indiqua des directions vers ce qui pourrais l'intéresser.
Il tourna à droite dans les ruelles tortueuse de Dénérim, ignorant les autres passants, les mendiants et les gardes.
Il arriva à sa destination : Un bâtiment rejetant une air martial, avec des inscriptions et une sensations d'artisanat nain.
Un panneau se trouvais près de la porte, avec un symbole nain d'un quelconque clan. Il ouvra la porte, et entra.

Le magasin était bien ce qu'on attendais d'une forge naine. Des armes entassés dans un coin, une odeur de fumée, mais sans être une fumée -c'est assez indescriptible-, et la monotonie du marteau rencontrant l'enclume. C'était presque reposant. Il s'approcha du comptoir et regarda les objets exposés. Il ne regarda pas derrière celui ci, et assuma que le vendeur l'écoutais.

"Vous avez quelque chose d'efficace, mais facile d'utilisation pour se battre à distance ? Quelque chose de simple, distrayant l'ennemi pour que je puisse l'engager en mélée?

Il posa sa main calleuse sur le comptoir. Il avais un anneau avec le symbole des templiers à l'annulaire, et une trace de brûlure sur le dos de la main.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Mer 31 Jan - 19:35
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


A genoux au fond de l'arrière boutique, Crista s'afférait à ranger et à trier tout un tas de morceaux de métal. Des sets complets d'armures lourdes toutes dépareillées. Mais qui avait bien pu foutre un merdier pareille ? A l'évidence, une seule personne en était capable : Thran, son petit-frère. C'était à se demander s'il prenait vraiment au sérieux son travail à la boutique. La naine soupira un instant. Malgré tout, cela ne la dérangeait pas d'être là à travailler alors qu'elle venait de rentrer de voyage. Cet endroit lui rappelait de nombreux souvenirs. De bons souvenirs. A chaque fois qu'elle revenait à Dénérim, elle ne pouvait s'empêcher de venir flâner ici et dans les nombreux entrepôts appartenant au clan Celtis. Bien qu'elle soit mariée, elle passait très peu de temps avec son mari ainsi que sa belle-famille. Plus le temps passait et plus elle se désintéressait du comptoir Hasse, qui était désormais le siens depuis son mariage. Elle restait toujours fidèle à son clan et le resterait.

Une fois les sets d'armures triés et rangés dans des caisses, elle en porta une avec difficulté pour l'emmener en magasin et la monter entièrement afin de l'exposer aux yeux des clients.

« Thran ! Au lieu de lire ton bouquin, tu peux venir me filer un coup de main s'il te plait ? Il faudrait qu'on monte quelques armures. »
« Ouais ouais. »

Elle eut une réponse sans grande conviction. Thran n'avait visiblement pas envie de lâcher son livre. La rouquine passa l'encadrement de la porte -Porte qui avait l'air d'avoir disparut depuis longtemps- pour arriver dans la boutique. Ah. Quelqu'un était entré sans même que personne ne se bouge. Drokki, le forgeron ne s'en était même pas aperçut à force de frapper avec son marteau. Bonjour l'accueil. Par chance, l'homme ne semblait pas être là depuis longtemps.

« Thran il y a un client. »

Le jeune nain regarda sa sœur et haussa les épaules. Alors lui il ne perdait rien pour attendre. Elle lui lança un regard réprobateur. Il était peut-être jeune -21 ans- mais cela ne l’empêchait pas de s'investir un minimum. Le comptoir avait une très bonne réputation à tenir !

« Futur chef du clan Celtis hein ? ... Ça promet... »

Crista posa alors sa lourde caisse par terre, les armures attendront bien, et porta son attention vers le géant qui avait fait son entrée. Etant une naine, ce n'était pas bien difficile de paraître gigantesque mais là c'était quand même un sacré gaillard. Elle lui adressa un grand sourire chaleureux.

« Bonjour ! Bienvenue au Comptoir Celtis ! »

L'homme s'avança. Il semblait déjà avoir une petite idée de ce qu'il recherchait.

« Vous avez quelque chose d'efficace, mais facile d'utilisation pour se battre à distance ? Quelque chose de simple, distrayant l'ennemi pour que je puisse l'engager en mêlée ? »

L'artificier observa un instant la main abîmée qu'il venait de poser sur le comptoir. Elle connaissait le symbole qu'arborait son anneau : Celui des Templiers. Elle fronça les sourcils. Avec ses voyages, elle avait appris à se méfier d'eux depuis qu'ils avaient entamés leur rébellion. Après quelques secondes de réflexion, elle choisit de faire son travail correctement et de le servir. Rien ne l'empêchait par la suite de lui poser quelques questions et de lui refuser la vente si elle découvrait qu'il était animé de mauvaises intentions. La rouquine se pencha alors sur la demande du templier. Elle se frotta un peu le menton et fit mine de réfléchir. Dans le fond elle savait déjà ce qu'elle allait lui proposer.

« Du combat à distance hm ? Alors on va avoir la base en matière d'arme de jet : L'arc. »

Elle désigna de la main de nombreux arcs très joliment ouvragés dans un coin de la pièce.

« Mais encore faut-il savoir s'en servir. Non franchement l'arc c'est chiant ! J'ai mieux à vous proposer. »

Ses yeux verts clairs s'illuminèrent alors et un petit sourire vint se dessiner sur ses lèvres. Voilà enfin où elle voulait en venir. Elle sortit une boîte et la posa sous les yeux de son client. Lorsqu'elle l'ouvrit, il put découvrir tout un tas d'objets ressemblant à des balles mais qui sentaient étrangement la poudre.

« Voilà. Là vous avez tout un panel de bombes avec des effets différents. Elles sont plus ou moins dangereuses après tout dépend ce que vous recherchez. En tout cas là vous avez quelque chose facile d'utilisation et d'efficace. L'arme à distance pépère vous voyez. »

Difficile d'être plus convaincante.


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Ven 2 Fév - 19:25
Gareth attendis quelques seconde avant de baisser la tête : Une naine. C'était à prévoir : Les inscriptions naines n'étaient donc pas là pour l'attirer dans un marché aux puces. Quand il vit le regarde que la naine jeta à son anneau, il retira sa main du comptoir. Une honte ! Dire qu'à cause de ces traîtres, les Templiers étaient maintenant aussi mal vus que les Maleficar ! Cela lui donnais envie de vomir.
Il écoutais la naine d'une oreille distraite, suivant du regard ses grands gestes, pour une si petite taille, qu'elle exagérais surement pour vendre sa marchandise.
Gareth l'écouta papillonner vers des choses qui ne l'intéressaient pas vraiment : Les arcs demandaient un entraînement qu'il n'avais pas, et ce n'était pas ce qu'il voulais.
Juste après cette pensée, la naine souris à pleine dent, sortit une boîte et la posa sur le comptoir. Une odeur étrange, ésotérique se dégageais des balles rondes.

-Des... bombes ? Quelle fumerie vous voulez me vendre ? En quoi ces "balles" peuvent bien m'aider ? Je veux pouvoir être plus efficace, pas faire des batailles de boules de neige vous savez.

Il avais un regard très sceptique, n'ayant entendu parler de "bombes" que dans de folles rumeurs prononcé par des hommes si saouls qu'on ne pouvais leur faire confiance.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Lun 5 Fév - 13:53
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


Malheureusement pour Crista, le templier ne semblait pas prendre au sérieux ce qu'elle lui proposait.

« Des... bombes ? Quelle fumerie vous voulez me vendre ? En quoi ces "balles" peuvent bien m'aider ? Je veux pouvoir être plus efficace, pas faire des batailles de boules de neige vous savez. »

Une bataille de boule de neige ? Vraiment ? N'avait-il jamais vu d'explosif dans sa vie ? Peut-être bien, après tout cette spécialité était surtout connue chez les nains et les qunaris. Chez les autres peuples de Thédas, le maniement de la poudre était un artisanat rare et qui se développait doucement. La naine n'était d'ailleurs pas peu fière d'être l'une des pionnières à faire découvrir cet art aux autres peuples. Crista laissa échapper un rire léger.

« On dirait bien que Monsieur est sceptique hein ? Ce que vous avez sous le nez c'est de la qualité, du fait maison. Tout est fait par bibi ! »

Elle se désigna du pouce, affichant un beau sourire et relevant un peu le menton. Oh oui, elle était extrêmement fière de ses petites inventions.

« Personnellement, je reste convaincue que c'est ça qu'il vous faut. Parce qu'en matière de combat à distance, une bombe ça peut régler bien des problèmes. »

Et en créer d'autres, mais ça c'était une toute autre histoire. Elle n'allait pas commencer à parler des éventuels dommages collatéraux qu'une explosion pouvait provoquer.

« Venez avec moi, nous allons nous amuser un peu. Enfin je veux dire, faire quelques testes, ahah ! Peut-être cela vous décidera-t-il. »

La marchande attrapa sa boîte pleine de bombes puis fit signe à l'homme de la suivre. Elle sortit côté rue, poussa une petite barrière qui donnait sur un passage assez étroit -uniquement pour les grandes personnes, pour un nain ça passe crème- qui contournait la boutique pour donner sur une immense cour. Il s'agissait en réalité d'un terrain d’entraînement qui permettait aux nombreux artisans du comptoir de tester tout ce qui sortaient de leur atelier. Cet endroit, situé juste derrière le magasin témoignait bien de la richesse du clan car soyons honnête il y avait peu de fabriquant d'arme et d'armure capable de ce payer un tel lieu. La naine s'approcha d'une table puis y déposa sa boîte. Elle sortit deux petits silex de sa poche et avec une facilité déconcertante alluma une torche qui était plantée dans le sol. Le feu leur sera utile. Elle préparait un peu tout ce dont elle avait besoin pour faire une belle démonstration. Sans relever la tête de ses affaires, elle engagea la conversation.

« Alors vous venez d'où comme ça ? C'est la première fois que vous venez dans notre belle ville qu'est Dénérim ? »


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Mar 6 Fév - 21:17
Gareth fut amusée de la réaction de la naine. Si ces "bombes" existaient vraiment, l'honneur offensé de la naine la poussera a lui montrer de la qualité.
Il la suivis rapidement, jetant des coups d'oeils dans les ruelles adjacentes : Un simple réflexe.
La naine avais l'air extrêmement fier de ces joujous, peut être que ce n'était pas une si mauvaise idée de s'être stoppé dans le coin. Quand Crista s'avança dans un passage assez étroit, il grogna. Il du réajuster le sac contenant son armure, détacher l'épée de sa ceinture et la porter sous son aisselle. Il avais l'impression d'avancer tout droit vers un cercueil. Ils arrivèrent vers un endroit ouvert, probablement penser pour des zones de test pour des artisans comme elles. Il regarda les environs tandis qu'elle mettais le tout en place. Il posa son sac par terre et réattacha son épée à sa ceinture.
Et c'est là qu'elle parla.

"« Alors vous venez d'où comme ça ? C'est la première fois que vous venez dans notre belle ville qu'est Dénérim ? »"

Une bavarde, la naine. Il fallais bien, être une commerçante et muet comme une tombe n'allais pas bien ensemble.

Je viens des côtés de la mer d'écume, près d'Amaranthine. Je n'ai pas vraiment quitté le coin, sauf pour aller faire ma formation de Templier.
C'est donc la première fois que je viens à Dénérim. Jolie bout de ville, Dénérim. Je comprend pourquoi on l'appelle le joyaux de Férelden.
Il n'y as pas beaucoup de nains dans ce coin non ?


Il faisais la discute, les bras croisés, attendant patiemment la démonstration de la marchande.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Jeu 8 Fév - 19:50
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


La naine continuait à préparer ce qu'il fallait pour offrir une belle démonstration au templier. Elle avait une grande estime pour ses inventions et elle était prête à faire tout ce qu'il fallait pour le convaincre. Foi d'une Celtis, il ne repartirait pas d'ici sans quelques explosifs ! L'homme se posta près d'elle, croisa les bras et répondit aimablement à ses questions. C'est qu'elle était curieuse cette petite dame.

«. Je viens du côté de la mer d'écume, près. d'Amaranthine. .Je n'ai pas vraiment quitté le coin, sauf pour aller faire ma formation de Templier. »
« Oui un féreldien ! Ahah ! »

Crista rigola avec enthousiasme. Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas les personnes venant des autres contrés, au contraire, elle avait beaucoup d'amis en dehors de Férelden. C'est juste qu'elle était fière d'être féreldienne et ça l'amusait de l'afficher comme ça.

« C'est donc la première fois que je viens à Dénérim. Jolie bout de ville, Dénérim. Je comprend pourquoi on l'appelle le joyaux de Férelden. »
« Aucune ville ne l'égale. Quoique je suis déjà allée à Amaranthine une fois, c'est un endroit sympathique. Différent mais sympathique dans son genre. »

Il fallait qu'elle y retourne un de ces quatre, elle avait de bons clients là-bas.

« Il n'y as pas beaucoup de nains dans ce coin non ?  »

L'artificier releva la tête de ce qu'elle était en train d'organiser et adressa au templier l'un de ses petits sourires moqueurs dont elle avait le secret.

« Oh il y en a bien plus que vous ne le pensez. Mais comme on est petit on ne nous remarque pas beaucoup. »

Elle avait employé un ton très ironique pour lui répondre. Cependant il n'y avait aucune once de méchanceté dans ses paroles, c'était surtout pour plaisanter un peu. Elle aimait bien de temps en temps taquiner les gens.

« En fait il y a pas mal de surfaciens en Férelden mais nous vivons surtout dans les grandes villes comme Dénérim. Faut croire que battre la campagne c'est pas trop notre truc. Rien qu'ici il y a des clans entiers de nains ayant quitté Orzammar, comme le miens ou celui de mon mari. »

La petite rouquine lui sourit gentiment et attrapa la première chose qu'elle allait lui montrer. Cela ressemblait à une grosse bille avec une petite mèche au bout.

« Alors on va commencer par du basique. Sur une échelle de dangerosité on est à zéro mais vous allez comprendre son utilité. »

Elle approcha la mèche de la torche qu'elle avait allumé précédemment. A ce moment là, les quelques personnes sur le terrain s’ennuyèrent en courant. Ils avaient tous la même expression sur leur visage : "Attention Crista va faire des tests, tous à l’abris !". La naine lança maladroitement son pétard -Ce n'est pas parce qu'on est douée pour les faire qu'on l'est aussi pour les lancer- et en tombant au sol celui-ci laissa échapper un énorme bruit. Ce son était à ses oreilles comme une mélodie. Elle rigola, c'était plus fort qu'elle.

« Pour faire une diversion là on est au top. Vos ennemis sont distraits, vous n'avez plus qu'à mener l'assaut, effet de surprise garanti ! Alors déjà là vous en pensez quoi ? Ok c'est pas fou non plus mais attendez de voir le reste. Du coup après vous voulez tester des choses du genre stratégique ou qui font plutôt des dégats ? »


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Sam 10 Fév - 11:41
La naine aimais visiblement son travail. Gareth s'attendais presque à la voir siffler pendant qu'elle préparais ses affaires. Elle riait, parlant de la taille des nains et des surfaciens. Epineux sujet, ces pariah de la société naine était quand même utile. Peut être que les changements s'opérant en ce moment changera leur statut. Seul le Créateur le sait.
Gareth la vit approcher une flamme d'une grosse bille couleur d'encre. Gareth l'observais curieusement, il se demandais ce qu'il pouvais bien arriver.

Elle parla, et lança la boule maladroitement. Le temps se dilata, et il suivis des yeux le projectile. Et puis, la bille toucha le sol. Ses réflexes fut beaucoup plus rapides que son esprit : Des mages. C'est les mages qui s'amusaient à jouer avec leur ennemis, les diriger où ils voulaient avec des tours comme ça. Le bruit emplis ses oreilles. Les pupilles de Gareth se resserrèrent,  les souvenirs de ses combats avec les mages ressurgissant d'un coup. Il mit la main sur le pommeau de son épée, et la dégaina à moitié avant de se raviser.
C'était une naine, elle ne pouvais juste pas être un mage. Il était toujours dominé par ses réflexes, il jeta des coup d'oeil nerveux autour de lui tout en caressant le pommeau de son épée.

Par Andrasté, c'est vous qui avez fait ça ?

La tension était palpable dans sa voix, mais il commençais a reprendre le dessus sur ses instincts.

Oh. Mais c'était votre bille. Je vois.

La tension commençais à s'évacuer, et il détendit ses muscles. Il dégaina complètement son épée, et la planta dans le sol. Elle était presque aussi longue que ses jambes, l'avoir à sa portée le rassurais. Et après la tension, viens l'amusement.

C'est efficace en effet ! Ha ha ha ! Je me suis fait avoir comme un novice. Excellent ! Je suis intéressé. Montrez moi ce que vous avez du niveau stratégique.

Il souriais à pleine dents, les mains sur la garde de son épée, telle une statue.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Dim 11 Fév - 11:35
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


Lorsque la détonation survint, les sens du templier se mirent aussitôt en alerte. Crista fut assez surprise par cette réaction mais pour quelqu'un qui n'avait jamais vu d'explosif, ce n'était finalement pas si étonnant que ça. Rapidement il comprit ce qu'il venait de se passer et la tension qui l'animait redescendit. Il semblait réellement impressionné par ce qu'il avait vu. Crista lui renvoya son sourire, heureuse d'avoir suscité son intérêt.

« C'est efficace en effet ! Ha ha ha ! Je me suis fait avoir comme un novice. Excellent ! Je suis intéressé. Montrez moi ce que vous avez du niveau stratégique. »
« Contente que ça vous plaise... Heu ? C'est quoi votre nom ? Sans vouloir être indiscrète. »

C'est vrai ça, elle ne lui avait pas encore demandé. La naine avait toujours était assez familière, du genre à appeler les gens par le prénom même si elle venait à peine de les rencontrer. Et plus que ça, elle aimait bien savoir à qui elle vendait ses inventions, c'était tout de même des armes, parfois très dangereuses.

« Vous pouvez m'appeler Crista.  »

Evidemment cela allait dans les deux sens. Et à vrai dire, elle préférait quand les autres la traitaient avec familiarité, elle trouvait ça beaucoup plus chaleureux. Néanmoins elle n'y forçait personne.

« Bon alors, quelque chose dans le domaine de la stratégie... Je sais ! »

Elle attrapa l'un de ses joujoux. Il ressemblait à l'autre mais en plus gros et avec la mèche en moins. Sûre d'elle, elle le lançait doucement d'une main à l'autre.

« L'avantage de celui-là c'est qu'il n'y a pas besoin d'allumer une mèche, il suffit juste de briser la coque. Au contact de l'air, les éléments à l'intérieur vont entraîner une réaction fumigène, ce qui privera vos ennemis de leur vue jusqu'à ce que la fumée se dissipe. Lâchez ça et ça crée rapidement le chaos dans un grou... »

Pouf. Cric. La petite rouquine n'aurait peut-être pas dû faire la maline avec son fumigène. Celui-ci alla se briser à ses pieds.

« Oh non... »

Aussitôt une épaisse fumée blanche se forma autour d'eux, brouillant leur vision. La naine se mis à tousser à s'en déchirer les poumons. C'est que c'était devenu plutôt irrespirable. A tâtons elle chercha son client en bougeant les mains devant elle. Elle finit par réussir et à s'accrocher à son bras.


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Dim 11 Fév - 16:47
Je m'appelle Gareth. Gareth Oswyn. C'est un peu tard pour le dire, mais enchanté de vous rencontrer Crista. Je n'ai pas vraiment l'habitude de parler avec les marchands vous voyez.

Il continua de regarder la naine avec curiosité. Quel tour  pourra-t-elle bien sortir de son sac ? Elle était apparemment contente que ses outils lui plaise.
Trop contente.
Elle sortit une autre bille, plus grosse. Elle expliqua en détail ce qu'elle faisait, mais Gareth eu droit à une démonstration en détail. La naine fit tomber l'engin sur le sol, et quelques instant plus tard, un écran de fumée âcre emplissait le champ de vision du Templier. La naine fut aussi surprise que lui, et elle tenta de l'attraper pour le sortir du nuage. C'est là que Gareth pris les choses en main. Il pris son épée, qui était plantée dans le sol, la souleva et la replanta avec la force de ses deux mains. Il utilisa ses pouvoirs de templier.
Le nuage de fumée fut attirée en une boule changeant constamment de forme autour de lui à cause de la force qu'il utilisais afin de purger la zone de toute magie. Mais ce n'était pas la purge de magie qui l'intéressait : Il relâcha le pouvoir quelque seconde après l'avoir enclenché et le nuage de fumée, rassemblé devant lui, fut dispersé avec la fine brise qui accompagnais la purge magique. Il encerclais maintenant Gareth et Crista, les murs de fumée se dispersant petit à petit en s'éloignant.

Impressionnant. Vraiment impressionnant.

Il souris à Crista qui été toujours accroché à son bras.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Lun 12 Fév - 19:49
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


La jeune naine écarquilla les yeux. Ce qu'elle venait de voir était purement incroyable. Elle n'avait encore jamais vu d'aussi près les pouvoirs d'un templier. La fumée avait finit pas se disperser totalement. D'un geste de la main elle essuya une petite larme au coin de l’œil qui était apparu à cause des effets du fumigène.

« Impressionnant. Vraiment impressionnant. »
« C'est plutôt vous qui êtes impressionnant Gareth... »

Crista avait prononcer ces mots dans un souffle, le regard fixé sur la coque brisée au sol. Elle remonta lentement ses yeux vers Gareth, s'arrêtant sur sa main qui tenait encore son bras. Elle lâcha un léger rire gêné et retira sa main. Au vu de ce qu'elle venait d'apercevoir, cet homme n'était certainement pas à prendre à la légère. Il devait être un dangereux adversaire.

« Bon sang je ne m'y ferais jamais à ce fumigène ! »

Sous-entendu que ce n'était pas la première fois que ce genre incident arrivait. L'artificier pouvait se montrer assez maladroite et à vrai dire elle ne faisait pas très attention non plus, ses mains et ses bras couverts de brûlures mal cicatrisées en étaient les témoins. Elle toussa une nouvelle fois et attrapa une goutte remplie d'eau fraîche. Elle but une bonne gorgée puis laissa un filet d'eau couler le long de son visage. Ce que ça faisait du bien !

« Vous en voulez ? »

Elle lui tendit la gourde, croisant son regard. Après avoir entraperçu la force de combat de son client, une question tournait dans sa tête. Ses yeux toujours posé dans les siens, elle s'engagea vers un sujet délicat, surtout ces derniers temps.

« Ce que vous avez fait, c'est le genre de technique que vous utiliser pour appréhender les mages ? »

Elle laissa planer un silence avant de reprendre.

« Vous savez, j'ai une amie qui est mage. Elle est gentille... »

A cet instant, la petite rouquine ressemblait plus à une gamine qu'une chose. Elle ne savait pas pourquoi mais elle se sentait constamment obligée de prendre la défense de Keridwen. Peut-être pour faire changer les choses.


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Lun 12 Fév - 23:08
Gareth accepta volontiers l'eau proposée par Crista. Les gaz et l'utilisation de son pouvoir donnais soif : Il but une très longue gorgée, ce qui laissa le temps à Crista de reprendre ses esprits. Une pointe de fierté piqua son esprit lorsque la naine écarquilla les yeux après sa démonstration : Les gens voyais encore que les Templiers étaient là. La question qui suivit le surpris par contre.  Et ce qui suivis le troubla plus encore.

Oui. Ce que j'ai utilisé peut purger l'énergie magique de mon entourage immédiat, mais ici j'ai utilisé la décharge d'énergie pour écarter la fumée.

La mention d'une mage fit froncer les sourcils de Gareth. Serait-il possible que la naine cache une mage de sang ? Il n'était pas là pour chasser, mais il ne pouvais laisser un tel danger au milieu de Dénérim. Il s'agenouilla pour regarder Crista droit dans les yeux. Ses pupilles sombres semblaient vouloir transpercer la volonté de Crista, mais il gardais une position pacifique : Faire paniquer la naine était la dernière chose qu'il voulais.

Une amie mage, dites-vous ? L'amitié est très importante vous savez. J'espère seulement que votre... votre amie se tiens tranquille, en dehors des conflits de maintenant. J'apprécierais, non, vous avez le devoir de me dire si elle a participé a des actions rebelles, et si elle a touché à la magie de sang. C'est très important, pour vous, comme pour elle.

Il souris encore à la naine, tentant de l'apaiser. Si il y avais des mages de sang dans la zone, cela voudrais dire des démons. C'était son devoir de protéger les innocents, et la ville. Et si jamais les Templiers traîtres l'attrapaient en premier, elle le regrettera. Il devais faire comprendre ça à Crista.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Lun 19 Fév - 13:56
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


Peut-être n'aurait-elle pas dû aborder ce sujet. Crista oubliait qu'elle parlait à un templier et leur rôle était quand même de traquer les mages. La naine regretta donc ses paroles aussitôt après avoir entendu la réponse de Gareth.

« Une amie mage, dites-vous ? L'amitié est très importante vous savez. J'espère seulement que votre... votre amie se tiens tranquille, en dehors des conflits de maintenant. J'apprécierais, non, vous avez le devoir de me dire si elle a participé a des actions rebelles, et si elle a touché à la magie de sang. C'est très important, pour vous, comme pour elle. »

Certes Keridwen était une mage mais cela ne faisait pas automatiquement d'elle une mauvaise personne. Elle n'aimait pas quand les gens la mettait dans le même panier que les mages du sang. Keri utilisait sa magie pour faire le bien et jamais elle n'aurait touché à la magie du sang et jamais elle ne tomberait aussi bas. Crista en était persuadée. Cependant il était difficile d'en vouloir à Gareth car il semblait avoir vécu son lot de problème à cause des mages. Sa méfiance était très certainement justifiée. Elle se devait alors de dissiper les craintes du templier.

« Mon amie n'est pas une mage de sang, rassurez-vous. »

Elle détourna le regard, semblant réfléchir et chercher ses mots puis reporta son attention sur son client.

« Néanmoins je ne peux pas vous promettre qu'elle se tient en dehors des conflits actuels. Elle a rejoint, vous savez cette nouvelle organisation que l'on appelle Inquisition. Elle se bat désormais contre ce qui bouleverse ce monde depuis quelques temps. Je trouve ça bien. Certains mages pensent au bien commun, comme Keridwen. »

Elle lui sourit, persuadée de pouvoir le convaincre de la bonne foie de son amie. Mais l'Inquisition était un sujet fort épineux. Nombreux étaient ses partisans et aussi ses opposants. La naine avait déjà vu des bagarres éclater à cause de ça, opposant ceux qui étaient pour et ceux qui étaient contre.

« A Fort Céleste, ils accueillent aussi les templiers, mais vous, vous ne semblait pas avoir pris part à cet immense projet. Je me trompe ? »

Cette question servait à Crista pour essayait de mieux le cerner et peut-être en saurait-elle d'avantage sur ses futurs intentions. Si elle pouvait éviter de vendre des armes à quelqu'un qui aurait malgré tout la ferme intention d'aller traquer son amie jusqu'à la forteresse de l'Inquisitrice, ce serait plutôt pas mal.


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Jeu 22 Fév - 13:36
L'Inquisition. Gareth avais entendu parler de ce mouvement parallèle à la Chantrie. Beaucoup de prêtres se chardaient sur ce sujet, et les chambres électorales de la Chantrie pourraient s'enflammer, littéralement, à la mention de cette organisation. Mais Gareth n'était pas un bureaucrate. Il n'étais pas un prêtre attaché au pouvoir de la Chantrie. Il ne voulais qu'accomplir son devoir, et servir les voeux qu'il avais prononcés. De plus, il respectait le commandement de l'Inquisition. Il n'avais jamais entendu parler de l'Inquisitrice, mais beaucoup pense qu'elle était la messagère d'Andrasté. Il voulais y croire, lui aussi. Et le Chercheur Cassandra Pentaghast, ainsi que le Commandant Cullen, tout deux ancrés dans une idéologie similaire à la sienne saurais utiliser les mages à leur justes mesure. Enfin, c'était ce qu'il espérais.

-Je vois que vous avez confiance en votre amie. L'Inquisition est respectable, et je ne saurais, je n'oserais jamais, penser qu'ils protégeraient des mages de sang ou des maleficarums. Je veux juste que vous vous rendiez compte, Crista, que malgré mon zèle envers les mages, je fais cela pour une bonne raison.

Gareth se leva, et engloba d'un geste la totalité de Dénérim.

-Je veux que vous fermiez les yeux, et que vous visualisiez cette endroit. Imaginez le en paix, le marché grouille, les oiseaux chante et le ciel est bleu. Maintenant, imaginez le même marché, les mêmes maisons, la même ville, en flammes. Du sang coule à flot entre les pavés, et des démons rôdent dans les rues, attrapant tout les survivants pour les traîner vers le fort Drakon, où des centaines de mages attendent pour y déchaîner le pouvoir que la magie de sang leur permet d'accumuler.

Le Templier gardais un ton très sérieux, et regardais Crista droit dans les yeux. Elle devais comprendre.

-Je me bat pour prévenir cela. Et n'allez pas croire que je vous mens : J'ai déjà vu cela, à plus petite échelle bien sûr, dans des villages reculés en Amaranthine. Tout les mages ne sont pas des maleficarums, mais tout les maleficarums ont des desseins malveillants. Je vous remercie de m'avoir parlé de votre amie Keridwen, ce n'est pas mon devoir de chasser des mages innocents. C'est mon devoir de la protéger autant que de vous protéger vous.

Il souris à Crista, plantant son épée dans le sol au rythme du mot "protéger".

-Quand mon devoir en Férelden sera terminé, j'irais peut être voir du côté des dorsales de givres. De ce que j'ai entendu, la vu de Fort Céleste est magnifique.
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Mar 27 Fév - 12:03
Adversos et Admorsus

Feat. Gareth Oswyn ~


Crista écouta le templier en silence. Elle ferma doucement les yeux et tenta de reproduire les images qu’il lui décrivait. Malheureusement, elles se formèrent bien vite dans son esprit. Les flammes, le sang, la panique, tout ceci lui rappelait la Bataille de Dénérim, lorsque les engeances avaient attaqués la ville. C’était un souvenir qui avait marqué son adolescence. Mais là, elle devait s’imaginer un tel carnage causé non pas par des monstres mais par des êtres humains, des mages, et c’était bien plus effrayant. Le teint de la naine blêmit l’espace d’un instant. Elle n’avait vraiment pas envie que cela arrive un jour, que ce soit à Dénérim ou ailleurs.

« Je comprends ce que vous voulez dire… »
« Je vous remercie de m'avoir parlé de votre amie Keridwen, ce n'est pas mon devoir de chasser des mages innocents. C'est mon devoir de la protéger autant que de vous protéger vous. »
« Je n’ai pas rencontré beaucoup de templier mais vous êtes le premier que je croise à avoir cette vision des choses et je dois dire que ça me rassure. S’il existe d’autres personnes qui pensent comme vous, peut-être que votre Ordre n’est pas totalement perdu. »

Elle savait -Tout le monde le savait- que l’Ordre des Templiers battait sérieusement de l’aile ces derniers temps, et que nombre d’entre eux avaient déjà renié leurs principes. Visiblement, Gareth ne faisait pas parti de ceux-là, il y avait peut-être un espoir pour que, lui, fasse changer les choses.

« Quand mon devoir en Férelden sera terminé, j'irais peut être voir du côté des Dorsales de Givres. De ce que j'ai entendu, la vue de Fort Céleste est magnifique. »
« Oui il paraît. »

De nouveau, un sourire illumina le visage de Crista. Gareth semblait avoir gagné sa confiance -Même si elle l’accordait très facilement, parfois trop-, ses propos avaient été sincères et elle appréciait ça. D’une voix enjouée, elle attrapa une nouvelle bombe.

« Allez, je vous montre un dernier truc pour la route ! »

D’un geste impatient elle alluma la mèche et la lança au fond de la cours. Aussitôt après, une puissante détonation retentit, bien plus bruyante que ce qu’elle avait pu montrer précédemment. D’impressionnantes flammes s’envolèrent et un nuage de poussière engloba la zone d’impact dans un brouhaha de cris affolés et surpris. Vraiment, Crista ne réfléchissait jamais avant d’agir. Ce n’était peut-être pas le meilleur endroit pour faire ce genre de démonstration, mais visiblement ça n’avait pas l’air de la déranger, vu le sourire satisfait qu’elle affichait. Elle regarda Gareth et leva son pouce en signe d’approbation.

« Ça en jette hein ? Bon comme vous m’êtes sympathique, celle-ci je vous l’offre, c’est cadeau ! Mais attention, on s’en sert pas n’importe où ! »

Non ? Vraiment ? Judicieux conseil qu’au final elle n’appliquait pas du tout. Irrécupérable cette naine quand il s’agissait de ses explosifs. Peu à peu, la fumée ainsi que le nuage de poussière se dissipa laissant entrevoir un mur partiellement démoli. Elle grimaça, ça elle ne l’avait pas prévu.

« Oh non… Je vais encore me faire engueuler par mon paternel… »


Epicode
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Invité
Invité
Posté Dim 18 Mar - 16:28

Gareth fut content que son message de mort et de désolation fut compris par Crista. Elle avais peut être connu le cinquième enclin après tout. Il avais combattu des engeances et des mages, et même parfois des engeances mages, mais il ne savais pas ce qui le mortifiait le plus entre un mage de sang et des engeance. La corruption est plus visible chez l'une que chez l'autre, mais elle est tout de même là, enfouie dans les racines de l'arbre de la foi. C'était un peu comme choisir entre la peste et le choléra. Il se releva et époussietta son pantalon. Il allais s'apprêter à féliciter Crista pour son ingéniérie et sens du marchandage : Il était convaincu, et s'apprêtais à acheter plusieurs de ces modèles de fumigènes pour son propre compte. Puis Crista s'emballa. Il n'eut même pas le temps de se protéger les yeux, ou le visage, la naine alluma la mèche, les mains fébriles comme un enfant qui ouvre un paquet lors du Solstice d'Hiver , et lança la bombe au fond de la cour. Une explosion digne d'un mage sous lyrium enrichi éclata, et aveugla Gareth dans une nuée de flammes et de poussières.

Par Andrasté !.

Il tenta tant bien que mal de s'abriter avec ses bras. Mais Crista semblais sereine, habitué au fracas des explosions et à l'éblouissement de l'énergie relâchée. Elle lui souriais, pendant que lui peinais à retrouver ses repère et à ne pas tomber tête la première dans la poussière de la cour. Elle était folle. C'était maintenant une certitude. Passer des journées entière à côté de choses comme ça, ça ne devais pas permettre de garder les pieds sur terres. La frontière entre le génie et la folie était mince par contre, et Crista ne manquais sûrement pas de talent. Il lui était sympathique, hein ? Il valais mieux compter dans ses amis que dans ses ennemis. C'est sur ses paroles d'apparente amitié que Crista lui fourra une bombe dans la paume de la main. C'était un paquet étrangement solide, un peu rugueux et noir. Gareth avait un peu peur de la manipuler, si l'engin explosait au milieu de ses mains, il faudrais utiliser beaucoup d'eau pour nettoyer la cour, et les alentours. Mais Crista lui avais balancé ça dans la main comme un caillou, alors il en déduis qu'il n'y avais pas de grand dangers. Il sortis un sac de toile qu'il gardais sous le paquet de son armure, et y mit la bombe.

Alors qu'il rangeais son affaire, Crista regardais, le regard vide mais visiblement un peu paniqué, dans la direction du trou fumant. Elle avais enfoncé un mur avec son lancer de grenade, et a apparament appris à juger des conséquences de ses actes. Mais Gareth pensais avoir une solution à son problème : Il tâta une large bourse de pièces qui faisais un merveilleux cliquetis métallique quand il la pris dans ses mains.

Ne vous inquiétez pas Crista, je pense que l'affaire que vous venez de concluer va vous permettre de largement réparer ce mur.

Gareth lui souris, lui montrant la large bourse que la Chantrie lui a confié. Une affaire rondement mené.
PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum