PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 10 Fév - 5:49


Born in the Hunter's Season

"Acte XI"

Image fond RP


Siha acquiesça à plusieurs reprises d'un air grave, jaugeant prudemment la meilleure approche. Il avait conscience que ce domaine ésotérique était à la frontière de terres inconnues pour les mages, alors ce n'était pas du tout surprenant que les non initiés soient perdus en cours de route. Lui-même était très loin de tout comprendre et pourtant il était le premier concerné.

« Je suis ce qu'on appelle aujourd'hui un Rêveur, oui. »


Il baissa pensivement le regard, ses mains sagement entrelacées sur ses genoux. Certaines nuits c'était difficile de faire preuve d'optimisme. Parfois la fierté d'un héritage millénaire était noyée sous les inconvénients d'une fatigue inévitablement cumulée, par les contraintes d'un don qui était une source d'angoisse. Siha ne connaissait personne capable de lui apprendre quoi que ce soit de nouveau. Eluthel était mort sans lui transmettre des connaissances approfondies dans ce domaine, de toute façon un mystère pour tout le monde. Au moins quelques anciens écrits leur étaient parvenus sur les herbes à infuser afin de faciliter le passage dans l'immatériel ou au contraire, l'inhiber complètement. Il fallait s'en contenter, s'estimer heureux de ne pas avoir fini dans un Cercle quelconque pour une singularité méprise pour une menace. Un sourire amer dansa sur ses lèvres fines tandis qu'il tenta d'expliquer les choses de façon imagée.

« Mettons que notre monde et l'Immatériel soient deux pièces contiguës séparées par un mur opaque, le Voile. Les habitants de l'un n'aperçoivent que très rarement les habitants de l'autre et s'il est possible de franchir cette barrière, cela reste difficile et dangereux pour ceux qui ne savent pas se guider. Humains comme esprits risquent de rester coincés du mauvais côté, sans savoir comment revenir d'où ils viennent. Ajoutons à cela que les esprits ont bien plus de facilité à passer cette frontière et l'on comprend mieux la raison des préjugés sur leur nature. Les ignorants persistent à les classifier comme malveillants et démoniaques, à tort. Bien sûr je mentirais en disant que cela n'existe pas... mais cela n'en fait pas la norme. Pourtant ce sont des erreurs communément répétées par la doctrine chantriste, qui s'évertue à diaboliser la magie. » Ses mains se tortillent instinctivement en réfléchissant aux dizaines de théories complexes qui visaient à expliquer le phénomène. Néanmoins il s'en tenait aux faits plutôt qu'aux postulats théologiques tenant du terrain miné de l'éthique.

« Tout mage puise sa puissance dans l'Immatériel, c'est de ce lien que provient la magie telle que nous la connaissons. Néanmoins bien que je sois le premier à approuver un encadrement strict lors de l'apprentissage, je ne cautionnerai jamais les méthodes de confinement employées par les shemlen. » Il se rendit compte que son discours dérapait sur une problématique bien différente et soupira en dodelinant de la tête.

« Pardon, ce n'est pas le sujet. » Il sourit doucement à Liv, penchée de plus en plus près. Cela ne semblait pas le gêner le moins du monde au contraire, cette présence lui apportait une chaleur depuis longtemps oubliée. Du bout de l'index il toucha le bout du nez de la jeune femme, poursuivant en dépit de l'interlude espiègle. « Les Rêveurs sont des mages ayant un lien particulièrement fort avec l'Immatériel. De ce fait ils ne sont pas dépendants du lyrium et n'en ont pas besoin pour traverser le Voile. Je peux donc arpenter l'Immatériel et je suis sensible aux songes d'autrui, bien que des raisons morales m'empêchent d'y faire irruption sans une très bonne raison. »

Siha avait un peu peur de la réaction de Liv et c'était clairement écrit sur son visage tendu. Ce n'était pas une idée brillante d'aborder une confession aussi lourde le soir de leurs retrouvailles. Non seulement c'était insensible de monopoliser la conversation, mais en plus il risquait de commettre un impair en l'assommant d'informations délicates. Qui sait ce qu'elle pouvait penser des mages, après tant d'années de séparation ? Certes elle avait l'air intéressée par le passé dalatien, mais de là à prendre sa tolérance pour acquise,  il y avait un énorme pas à franchir.

« Habituellement je bois un thé qui m'ancre solidement dans ce monde de façon à pouvoir me reposer la nuit, cependant... depuis que les brèches sont apparues, par endroits le Voile est devenu si fin que cela ne fait pas toujours effet. Le rideau est déchiré, fragilisé. De la même façon que des créatures se précipitent sur Thédas, je me sens attiré... comme aspiré vers l'autre côté. »

En lumière de son empathie, l'idée que les elfes de jadis aient été capables de voyager entre les mondes ne lui paraissait pas du tout insensée. D'après ce qui lui avait dit son mentor, bien que rare, le don des Rêveurs avait autrefois été bien plus courant. C'était l'emprise du temps et le génocide de leur civilisation qui avaient changé les choses. Mais à quel point ? Rien que d'y penser, il en avait le tournis.

« Désolé, ce n'est pas évident à expliquer sans traîner en longueur. J'espère que ce n'est pas trop ennuyeux. »

Posant une main sur celles de la guerrière, Siha agissait sans réfléchir. Toutefois il était très intéressé par les recherches de Liv sur ces fameux Eluvian, et ses yeux en regagnaient des lueurs enfantines. Sa main se resserra d'enthousiasme et il se tourna vers elle. « Je n'en ai jamais entendu parler, qu'est-ce que c'est ? Tu as des pistes concrètes ? »
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mer 14 Fév - 14:31
Alda n’avait pas manqué un mot des explications de son ami, suspendue à ses lèvres. Elle le fixait sans ciller, même lorsqu’il vint frôler son nez d’un geste anodin et joueur. Parfois, un tressaillement agitait ses lèvres quand une question l’assaillait mais à aucun moment elle ne l’interrompit. La Dalatienne avait conscience de toucher un domaine pour lequel elle ne possédait aucune connaissance et, par-dessus tout, qui pouvait répondre à un bon nombre d’interrogations. Ses recherches sur le passé de son peuple l’avaient emmenées à frôler les limites de la magie et de sa compréhension du Voile. Comme Siha terminait ses explications, elle finit par hocher la tête en murmurant une vague approbation.

Les informations s’accumulaient et elle n’était pas certaine d’être en mesure de les analyser correctement. Elle en rangea donc un certain nombre dans sa mémoire ainsi que les questions qui allaient avec. Les deux elfes auraient certainement d’autres occasions de revenir sur le sujet. Et, pour l’heure, elle avait besoin de digérer toutes ces informations. Si Alda n’était pas vive d’esprit, elle avait au moins l’humilité de le reconnaître. Une moue agitait des lèvres tandis qu’elle posait une nouvelle fois son regard sur le livre qu’elle lisait un quart d’heure plus tôt. Avec un soupir, enfin, elle consentit à répondre aux dernières questions de son ami. Les sourcils légèrement froncés, elle semblait hésiter.

- Je ne sais pas exactement, le terme est vague et ne donne pas beaucoup d’explications. Un objet qui serait en lien avec l’Immatériel ou du moins qui permettaient à nos ancêtres de se déplacer en utilisant ce lien.

La jeune femme fronçait toujours les sourcils, visiblement en proie à un certain agacement. Elle touchait du doigt les limites de sa propre compréhension.

- Des écrits plus récents parlent du fait qu’ils auraient pu être corrompus et signer le déclin de notre peuple, finit-elle par lâcher d’une voix blanche.

Comme elle se redressait et croisait de nouveau le regard de l’Archiviste, elle serra sa main dans la sienne. Le contact l’apaisait.

- Je pourrais te dresser une liste des ouvrages intéressants à lire ici si tu veux, elle grimaça puis haussa les épaules, enfin ceux qui m’ont aidé dans mes recherches.

Elle lâcha alors sa main et s’ébroua, secouant légèrement la tête. Quelques tresses balançaient gracieusement dans le mouvement.

- Mais pour l’heure, sortons un peu.

D’un mouvement fluide, elle se releva puis tendit la main pour inviter son ami à en faire de même.

- As-tu déjà pris le temps de visiter Fort-Céleste ? Il y a un lieu à ne pas manquer !

Comme elle prenait sa décision, elle saisit la main de son ami et l’entraîna derrière elle, posant au passage son livre sur la table de lecture la plus proche. Une volée de marche plus tard et une lourde porte poussée, une bourrasque d’air frais les saisissait. Alda marqua un temps d’arrêt et jeta un regard aux alentours. Pas une âme errait dans les cours du Fort. Avec un sourire, elle entraîna Siha dans son sillage : direction les bains de l’Inquisition.
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mar 20 Fév - 10:33


Born in the Hunter's Season

"Acte XI"

Image fond RP


Les mystères de cet étrange 'Eluvian' avaient de quoi intriguer et apeurer à la fois. Pour y être constamment confronté individuellement, Siha n'était que trop conscient de la perdition immente que représentait la soif de découverte dès qu'elle tombait dans la démesure. D'autre part les objets magiques -surtout les reliques elfiques- étaient souvent d'un pouvoir défiant l'imagination, particulièrement difficiles à contrôler étant donné les nombreuses lacunes dans leur Histoire. Par conséquent même s'ils venaient à trouver l'Eluvian un tas d'autres problèmes ne tarderait pas à se soulever... et ces derniers seraient sûrement d'une toute autre gravité. Néanmoins l'utilisation du pluriel ne lui disait rien qui vaille. S'il existait plusieurs répliques de cette même arcane, le danger était encore plus réel.

« Si ces choses ont le moindre lien avec le déclin de nos ancêtres, il est impératif de poursuivre les recherches. Ce serait une aide inestimable de savoir où commencer à chercher, merci ma vhenan. »

Serrant la main de la guerrière en retour, il tenta tant bien que mal de relativiser ce qui venait d'être dit. L'un comme l'autre avaient besoin de temps pour tout digérer toutes ces informations, sans parler du choc émotionnel de ces étranges retrouvailles. Dès le lendemain Siha devrait rentabiliser son temps à l'Inquisition afin de couvrir le plus de terrain possible, profitant de cette bibliothèque extraordinaire pour saisir ses chances tant qu'elles se présentaient encore. Qui sait quand il serait finalement obligé de partir à l'autre bout du monde, après tout ?
Quoique pensif, l'archiviste acquiesça. Cette nuit il serait éloigné de ses obligations... au moins encore quelques heures de liberté. Sans même prendre la peine de demander à Liv où ils allaient il lui emboîta le pas, amusé. Sa confiance était presque aveugle même si la curiosité n'était pas bien loin. Entrelaçant ses doigts aux siens, il sembla un peu confus par cette soudaine bougeotte mais la suivit juste après avoir repris son bâton. Se sentir à nouveau un enfant sur le point de faire une bêtise faisait vibrer une vieille corde de son cœur...

« Non, je ne suis pas admis à l'intérieur sauf pour la bibliothèque. J'ai un peu fait le tour de la cour, les écuries,... » Il hésita, le regard espiègle. « les remparts, les cuisines... » Son sourire trahit ses pensées. « Les quartiers du com... Ahem. »

Espérant sincèrement que le grincement de la lourde porte en bas des escaliers avait couvert sa voix, Siha agit comme s'il n'avait rien dit du tout. Se mordant la langue il s'en voulut instantanément de ne pas savoir se taire. Afin de ne pas être découvert il changea rapidement de sujet, profitant de son manque de sens de l'orientation pour esquiver le sujet fatidique.

« Et quel est ce fameux lieu, alors ? »

PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Lun 26 Fév - 18:54
La suite du rp se déroule par ici : L'art de savoir prendre un bain
PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum