Dragon Age : Les Légendes de Thédas

PROCHAIN NIV. :
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
The maker of everything ⊱ Pnj
— MISSIVES : 204
— PRESTIGE : 638
EVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine Tumblr_n7fvmraPBY1rmt2e5o4_250
Posté Lun 25 Déc - 2:03
event Spécial — Le Premier jour
" Fort Céleste s'apprête à accueillir la nouvelle année"

Malheureusement pour certains, il y a eu une épidémie de fièvre et les cuisiniers ont passablement été touchés. Il ne reste donc que les commis et apprentis pour vous aider ! Et comme si cela ne suffisait pas, ce sont des personnes qui ont perdu un pari qui se retrouvent derrière les fourneaux.

Liste des intervenants
Il sont là pour vous aider (ou pas)

Brandon McWide
Un jeune homme loyal, efficace, mais extrêmement maladroit. Généralement, ce n'est pas lui qui s'occupe des plats de résistances car il est encore en formation auprès des chefs habituels. Cependant, il s'agit du seul cuisto qui n'a pas été atteint de la fièvre et qui peut essayer de guider ses assistants à la préparation des plats pour le réveillon.


PROCHAIN NIV. :
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
The maker of everything ⊱ Pnj
— MISSIVES : 204
— PRESTIGE : 638
EVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine Tumblr_n7fvmraPBY1rmt2e5o4_250
Posté Lun 25 Déc - 2:03
Cauchemar en cuisine
PV : Ered Brytvell // Alda Ar Var // Cullen Rutherford


La plupart des préparatifs étaient effectués pour la fête, à l'exception de la nourriture encore absente du Fort. Mais un cheval tirant une charrette s'approcha des portes grillagées, et les soldats reconnurent le jeune Brandon, l'apprenti cuisinier. Le jeune garçon était parti à Golfalois réquisitionner de quoi préparer le banquet du soir qui venait. Et pour cela, il était parti aux aurores. Une fois passé la sécurité, il descendit du cheval et enleva la capuche qui le protégeait du froid.

Le visage rougit, le jeune homme descendit de sa monture et se précipita attraper deux meules de fromages dans la charrette pour les emmener en cuisine. Une fois qu'il eut entièrement déchargé les ingrédients, il posa les derniers sacs de pomme de terre dans le coin de la cuisine et contempla le tout en s'essuyant le front.

En sachant le malaise de ses collègues, il avait prit le risque d'aller à la taverne la veille pour demander de l'aide, mais les soldats ne cuisinaient en général pas, et les femmes étaient affairées ailleurs ce jour-là. Du coup, il avait dû se montrer malin : Il avait défié un elfe, le Commandant et son Lieutenant à une partie de grâce perfide et en cas de défaites, ils devaient les trois l'aider en cuisine. Et malheureusement pour ses adversaires, il avait gagné haut la main. Il faut dire qu'en étant Antivan il n'était pas mauvais à ce jeu-là.

Il attendit donc de longs instants que ses assistants le rejoigne, il avait été convenu qu'après les entraînements, ils se montreraient tous les trois. Pour être certain qu'ils viennent à lui, il décida de se rendre sur les lieux où les hommes s'affrontaient. Brandon s'assis alors sur un tonneau, les gardant tous les trois bien en vue. Il savait qu'il pouvait appuyer sur l'honneur dans le cas où ils ne tiendraient pas parole : Les combattants sont toujours à fond sur ce genre de choses.

Une fois l'entraînement terminé,  il leur fit de grands signes à tous les trois.





《 - Par ici ! Je vous attends ! 》

Il sauta en bas de son tonneau et s'approcha alors du petit groupe.





《 - Vous n'avez pas oublié que vous devez m'aider aux fourneaux, n'est-ce pas ? 》

Quelle question, bien entendu que non. Le gamin s'assurait seulement qu'ils retiennent bien la leçon de la veille : Il n'avait pas froid aux yeux c'en était certain.





《 - Je vous invite donc tous les trois à bien vouloir me rejoindre, on a pas mal de boulot pour ce soir !  》


PROCHAIN NIV. :
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Invité
Invité
Posté Lun 25 Déc - 16:46
Cauchemar en cuisine

Ered avait un mal de crâne épouvantable. Bien entendu, le vacarme que faisaient les épées et les boucliers en s'entrechoquant n'arrangeait pas les choses, mais au moins il prenait un peu l'air après la grosse cuite d'hier. Il resta en retrait tout le temps que dura l'entraînement, pas assez en forme pour échanger des passes avec les autres mais trop fier pour se débiner complètement. Il avait à moitié espéré, en se levant ce matin, que ses deux compagnons d'infortune auraient oublié le pari qu'ils avaient perdu, qu'ils auraient été occupés ailleurs ou que, comme Ered l'avait envisagé sérieusement à plusieurs reprises, ils se soient planqués pour que le commis de cuisine ne les trouve pas. Mais non, ils étaient là et le jeune shemlen qui les avait défiés les attendait. Ered se concentra sur l'entraînement pour éviter de croiser le regard du jeune homme et repousser le plus longtemps possible sa corvée.

Ce n'était pas tant la perspective de se retrouver en cuisine qui le dérangeait. Ca avait été un de ses objectifs en arrivant à Fort Céleste, visiter les cuisines. Chacun ses priorités, mais il avait promis à Siha de lui ramener à manger pour le remercier de l'avoir fait passer en douce dans le fort. De plus, Ered ne faisait jamais confiance à d'autres cuisiniers que lui, et ce n'était pas parce qu'il se trouvait dans le quartier général de l'Inquisition que la nourriture était forcément bonne. Ca, c'était quelque chose qu'il pensait vérifier aussi, avant d'apprendre que c'était lui qui allait devoir faire à bouffer.

Avec Cullen Rutherford et – il grimaça – Alda Àr Var. Ered n'avait rien de personnel contre le commandant, du peu qu'il en avait vu, c'était quelqu'un de réglo (pour un shemlen), peut-être un peu trop même. Pas du genre à se défiler, probablement. L'entraînement fini, Ered traîna un peu des pieds mais rejoignit le commis et les deux autres futurs cuisiniers de secours. Il grimaça. Il ne détestait pas cuisiner, mais c'était une chose de faire à manger pour soi, ou pour son groupe, et c'en était une autre de nourrir TOUT UN FORT. Alors avant de commencer, des précisions s'imposaient :
– Pour combien de personnes doit-on cuisiner ? demanda l'elfe, avant de regarder autour d'eux, soudain suspicieux. Ne me dites pas qu'on est que quatre.
Le commis n'était pas entré dans les détails, hier soir. Ered savait juste que la plupart des cuistots étaient tombés malade, et tant mieux s'ils restaient au lit. Il n'avait pas envie qu'ils mettent leurs bactéries dans son assiette, merci. En revanche il ne promettait pas de ne pas empoisonner quelques plats si les shemlens commençaient à le gonfler.
PROCHAIN NIV. :
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Invité
Invité
Posté Lun 25 Déc - 19:20






◇ cauchemar en cuisine ◇





Perdre à un pari… Perdre encore à une partie de Grâce perfide. Mais quelle histoire tout de même.  Le Commandant n’en avait pas fermé l’œil de toute la nuit, rien que de devoir s’imaginer derrière les fourneaux de l’inquisition. Bon, il voyait le bon côté des choses, il allait avoir les mains occupées pendant la journée, ce qui l’arrangeait bien. Il n’aimait pas devoir laisser tomber ses habitudes pour organiser tout autre chose, mais cette fête était une belle occasion de souder les liens.

Seul dans les termes, le jour était levé depuis longtemps mais il profitait de s’y faufiler avant les autres pour ne pas être dérangé. Il était convenu de se pointer en cuisine après les entrainements, car malgré tout, les festivités ne commenceraient que par après et les soldats devaient garder une forme constante. Et pour arranger le coup, un mercenaire elfe, Alda son lieutenant au caractère bien trempé et lui-même devaient mettre la main à la pâte. Habitant seul de longues années, il savait cuisiner quelques trucs, mais pas grand chose et encore moins un buffet pour plus de 1000 personnes. Et encore… 1000 personnes ce n’était pas pour se faire peur..

Un peu plus tard, il rejoignit ses soldats à l’entraînement, il avait besoin de se dégourdir les muscles lui aussi. De cette manière, il prit part au combat contre quelques templiers qui étaient avec lui à Kirkwall, avec qui il avait l’habitude de combattre encore.

Mais pendant l’entraînement il aperçu le jeune commis qui les surveillait pour ne pas qu’ils ne se fasse la malle, ce qui le fit légèrement sourire en premier lieu. Le petit avait peur qu’ils ne tiennent pas parole, probablement. Il ne viendrait pas les surveiller pendant l’entraînement d’ailleurs. Alda n’était pas loin non plus et l’elfe était tranquillement installé plus loin.

Bien entendu pour une journée pareille, le Commandant avait laissé de côté son accoutrement habituel, il n’allait pas se rendre en cuisine avec les vêtements officiels tout de même. Il s’était contenté d’un simple chemisier en lin couleur crème. Une fois qu’il termina l’entraînement, il alla rejoindre le petit Brandon qui leur faisait signe.

La situation semblait prise en main par ce jeune homme, mais l’absence des grands chefs de Fort Céleste était de très mauvaise augure pour les pauvres qui devaient cuisiner eux-mêmes. Mais l’elfe posa une question des plus pertinentes.





《 -  Pour combien de personnes doit-on cuisiner ? Ne me dites pas qu’on est que quatre. 》

Cullen regarda sans un mot l’elfe poser la question, puis son regard glissa naturellement en direction de l’adolescent.





《 - Et bien… Je n’ai pas vraiment trouvé quelqu’un d’autre pour m’aider en cuisine… Mais Rassurez-vous, cela fait une semaine que l’on prépare ce repas, la plupart des petits fours sont terminées depuis longtemps. Il ne manque que le plat de résistance, les desserts, les fromages et les amuse-bouches à base de légumes. 》





《 -  Je ne connais pas le niveau de cuisine nécessaire ainsi que celui des autres, mais nous n’avons qu’à nous départager le travail en fonction de nos connaissances et cela devrait fonctionner…》

Ils se mirent rapidement en route, après tout chacun devaient avoir une base culinaire même extrêmement rustique, mais cuire une viande ou couper des légumes était pareil chaque fois. Cela ne s’annonçait pas compliqué pour le Commandant.





《 - Pour vous répondre, on doit faire de la nourriture pour environ 1500 personnes dans le fort. J’ai déjà préparé les boissons et jus de fruits ce matin, c’est au frais actuellement. Donc pas de soucis pour ça.  》

Arrivés à la cuisine, je jeune cuisinier leur donna à chacun un tablier histoire de se protéger. Sans trop réfléchir plus loin, Cullen l’enfila,  attacha le noeud derrière son dos sans broncher et s’appuya contre le bord du plan de travail où étaient disposés des poireaux, carottes et autres légumes, en attendant que tout le monde soit prêt pour la suite des explications. Après tout, ils ne connaissaient encore pas le menu.

#a52b2b

PROCHAIN NIV. :
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Invité
Invité
Posté Lun 25 Déc - 19:59
Encore une fois, Alda avait trop bu. Encore une fois, elle avait voulu relever un défi. Encore une fois, elle avait perdu à la grâce perfide. Quand apprendrait-elle de ses déboires avec l’alcool ? C’était la question qui la taraudait ce matin alors qu’elle repoussait la migraine et enfilait ses vêtements. Elle passa sa tenue quotidienne, optant pour une tunique un peu passée mais de bonne facture. Comme elle tressait ses cheveux, elle contemplait le reflet que lui renvoyait le miroir et grimaça.

Armée d’un bouclier d’entraînement et d’un sabre émoussé, elle s’était rendue sur le pas d’entrainement avec un air peu amène. Elle avait désigné un soldat avec qui elle avait l’habitude d’échanger régulièrement et ils s’étaient mis en garde après quelques échanges de politesse. L’homme était relativement doué mais manquait de finesse dans ses déplacements. Il avait tendance à créer de trop grandes ouvertures dans sa garde dès qu’il lui semblait prendre l’avantage. Trop d’enthousiasme, trop peu d’analyse. C’était tout ce dont la jeune femme avait besoin.

Elle grognait, tempêtant contre sa migraine et la cuite de la veille. Comme elle pivotait sur un pied pour esquiver une attaque, elle manqua une possibilité de contre-attaquer et fut déstabilisée. Elle reprit son équilibre aussitôt et fit volte-face. L’étincelle qui éclaira alors le regard de son adversaire la refroidit d’un coup. Elle le vit préparer son coup, créant une énorme ouverture dans sa garde. Sans une once d’hésitation, elle balança son bouclier en avant et lui assena un coup de tranche dans la figure. L’homme chancela, étourdi. Il pouvait remercier son casque de lui avoir sauver le nez et une partie des dents. Alda ne s’arrêta pas pour autant, d’un revers elle abaissa sa lame à la base de la nuque et se figea. Le soldat était vaincu.

Aucun sourire de triomphe ne vint pour autant décorer le visage impassible de la jeune femme. Elle cracha au sol, serra la main de son adversaire et le complimenta sur sa dernière passe avant de poser son bouclier et son arme d’entraînement contre un muret. Les poings posés sur les hanches, elle décrivit du regard la cours d’armes et repéra aussitôt la source de tous ses tourments : la petite fouine de commis de cuisine. A ses côtés se découpaient deux silhouettes qu’elle reconnaissait également. Alda hésita entre un juron ou une grimace puis opta pour un nouveau crachat au sol. Bon sang, elle devait avoir sacrément bu pour faire une partie de grâce perfide avec ces deux emmerdeurs. D’un côté, Monsieur Parfait qui en apprend à tout le monde sur tout et de l’autre le Dalatien le plus antipathique qu’elle n’ait jamais croisé. Avec ces deux-là elle pouvait certainement faire un concours de celui qui était le plus imbu de sa personne.

Et ce fut sur cette idée, un sourire narquois aux lèvres qu’elle les rejoint. La discussion qu’elle surprit alors estompa considérablement son sourire. Elle renifla tout en replaçant des mèches de cheveux derrière une oreille puis considéra les trois personnes avec qui elle devrait passer le plus clair de sa journée.

Ça promettait.

Comme le Commandant enfonçait des portes ouvertes avec ses déclarations, elle acquiesça non sans sarcasme et suivit le commis qui les mena en cuisine. Elle prit à son tour un tablier qu’elle noua autour de la taille. Elle y accrocha un torchon comme elle avait vu faire tant de fois certaines femmes de cuisine. Si Alda n’était clairement pas une experte culinaire, elle avait suffisamment côtoyé le milieu lors de ses missions au sein des Corbeaux pour savoir imiter leurs façons. Quand on cherche à tuer quelqu’un, il est toujours judicieux de se mettre dans la poche ceux qui préparent son diner quitte à prendre momentanément leur place.

Faire illusion.

C’était là une tâche à laquelle Alda pouvait s’appliquer. Elle attrapa un couteau de cuisine, l’étudia et le soupesa un instant. Il devait faire à peu près la même longueur que son avant-bras. Elle fit la moue puis le fit sauter dans sa main comme s’il s’agissait d’un couteau de lancer.

- S’il s’agit de couper et de trancher des trucs, j’devrais pouvoir me rendre efficace, lança-t-elle sans quitter des yeux Ered.

L'allusion était claire, elle comptait sur lui pour garder le silence sur son passé d'assassin.

Et d'ailleurs qu’est-ce qu’il faisait à Fort Céleste ?
PROCHAIN NIV. :
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
The maker of everything ⊱ Pnj
— MISSIVES : 204
— PRESTIGE : 638
EVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine Tumblr_n7fvmraPBY1rmt2e5o4_250
Posté Lun 25 Déc - 22:11
Cauchemar en cuisine
PV : Ered Brytvell // Alda Ar Var // Cullen Rutherford


Le jeune garçon glissa le long des fourneaux en s'attachant son tablier dans le dos puis réfléchis à ce qu'ils pouvaient faire pour commencer. Un éclair lui traversa l'esprit alors qu'Alda s'amusait avec le couteau.





《 - Très bonne idée ! Attendez ! 》


Il se rua derrière le comptoir et lui sorti les oignons qu'il lui posa avec ferveur dans ses bras. Puis la poussa presque contre Cullen pour lui désigner le tas de légume qui se trouvait sur le plan de travail derrière lui.





《 - Vous pouvez commencer par couper les oignon, on en a besoin pour la préparation de l'assaisonnement ! Merci de vous êtes proposé heu.. Alda ? 》


Puis il tira Cullen par le bras pour le placer derrière un autre plan de travail plus loin, proche de casseroles, de poêles, et de nombreuses spatules soigneusement alignées contre la paroi en face de lui. Il lui donna un livre ouvert pour la préparation d'une pâte feuilletée.





《 - Tenez, il faudrait préparer de la pâte feuilletée pour les desserts. Toute la recette est à suivre dans ce bouquin et tous les outils nécessaires sont rangés dans le tiroir derrière vous. Je m'occuperai de la crème pâtissière de mon côté, c'est plus technique. Et Vous, Ered, je peux vous demander de bien vouloir émincer la viande ? Oh attendez, j'ai oublié le poulet.》


Enfin, il se rendit vers Ered qui pourrait s'occuper de la viande pour lui. Il attrapa une cage avec une poule encore en vie dedans et la posa sur sa table, en souriant. Oui, il fallait émincer ce poulet, et encore quelques viandes qui étaient posées sur la table enroulées dans un linge pour ôter le sang. Mais en repartant Ered pouvait remarquer, trop tard, que le garçon avait mal refermé la cage, et la poule ne tarda pas à ressortir.





《 - Oh mince ! Le poulet !! 》


La poule ne se contenta pas seulement de sortir de sa cage dans un gloussement atroce, mais également de renverser tout ce qui se trouvait dans la cuisine, sautant plus loin chaque fois que quelqu'un essayait de l'attraper. Il ne manqua pas de donner de nombreux coups de becs dès que quelqu'un tendait la main vers ce poulet. Et manque de bol pour le jeune cuisinier : Elle renversa une casserole qui cuisait de l'eau bouillante sur lui et lui brûla les mains, avant qu'Ered reprenne la chose en main.





《 - AIe... Par Andrasté.. 》



PROCHAIN NIV. :
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Invité
Invité
Posté Mer 27 Déc - 0:26
Cauchemar en cuisine

1500 personnes. Ered avait l'impression que son mal de crâne venait d'augmenter à la simple mention du chiffre. 1500 plats à préparer. Et il supposait que le cuistot en herbe ne comptait pas sur eux pour monter uniquement les assiettes de fromage. Non, on allait leur faire cuisiner de A à Z des plats élaborés, censés fêter dignement le réveillon de la nouvelle année. Ered grommela intérieurement en suivant les trois autres à l'intérieur du Fort, direction les cuisines. Il avait envie de jeter son tablier avant même de l'avoir enfilé. Un seul regard en direction d'Alda suffit à le résigner : il n'était pas question qu'il se ridiculise devant elle et abandonner était dans le cas présent une humiliation. Ered serra les dents, posa sa veste dans un recoin de la pièce et attacha son tablier. Pendant ce temps, la maîtresse d'armes de l'Inquisition jouait avec un couteau :
– S’il s’agit de couper et de trancher des trucs, j’devrais pouvoir me rendre efficace.
Elle le regardait en disant ça. Ered était pratiquement sûr qu'elle sous-entendait un truc sale. Un truc qui impliquerait de découper des parties qui n'étaient pas censées faire partie du menu d'origine. Des bouts d'elfes. Il mit machinalement une main dans son dos, au niveau de sa ceinture, mais évidemment il n'avait pas pris sa dague, ugh. Quel abruti. Le jeune commis s'enthousiasma tout à fait de l'initiative d'Alda, l'encourageant à couper des oignons – PUISSE-TU PLEURER TOUTES LES LARMES DE TON CORPS pensa très fort Ered en plissant son seul œil valide dans sa direction – avant de coller le commandant de l'Inquisition à l'atelier pâtisserie. Le commandant de l'Inquisition allait faire des desserts. Ered ne savait pas s'il était plus choqué ou admiratif du culot de ce jeune shemlen. Comme ce dernier ne lui avait encore assigné aucune tâche, il préféra rester sur sa réserve. Il croisa les bras et attendit son tour, méfiant. Le jeune homme – il avait déjà oublié son nom – s'approcha d'une cage et Ered fut soulagé de réaliser qu'il n'allait pas lui demander de faire de la crème pâtissière, un glaçage ou une connerie du genre. Ered le fixa alors qu'il posait devant lui une poule encore en vie, près d'un petit emballage saignant que l'elfe identifia assez logiquement comme étant la viande crue, qu'il allait devoir couper. Très bien, couper des trucs, c'était dans ses cordes. En revanche, le poulet ne semblait pas de cet avis. Probablement peu emballé à l'idée de se faire zigouiller par un elfe au si mauvais caractère, il tenta de s'enfuir et déclencha le sixième enclin dans les cuisines du fort – et dans la tête d'Ered par la même occasion.

Le Dalatien jura en elfique et lança le premier truc qui lui passait sous la main pour essayer d'arrêter la volaille déchaînée. C'était une poêle, qui s'écrasa bien trop loin de sa cible mais eut le mérite de rabattre cette dernière vers lui. Ered se jeta dessus en oubliant toute dignité, roula à terre et se releva en attrapant le poulet par les pattes.
– Saleté de piaf, grommela-t-il, avant de voir que le commis s'était brûlé. Faites soigner ça, vous ne nous serez d'aucune utilité sans vos mains.
Ered avait bien retenu que le jeune shem avait parlé de crème pâtissière et Ered ne voulait pas faire la crème pâtissière. Sans attendre une réponse de sa part, il coinça le poulet sous un bras pour bloquer ses ailes et chercha du regard une petite hachette de cuisine pour décapiter le poulet stupide. Comme s'il sentait sa fin arriver, l'animal se mit à se tortiller dans ses bras pour s'échapper. Ered lui caressa le cou pour le calmer. Il avait un soudain élan d'empathie pour ce pauvre être qui avait juste souhaité échapper à son triste destin – clairement ce n'était pas lui qui s'était ébouillanté par sa faute. Il décida de lui tordre le cou, méthode plus rapide et certifiée indolore. Ce qu'il fit en regardant bien Alda dans les yeux. Après quoi, Ered s'appropria une petite machette et retira la tête. Il remit en place la casserole que le commis avait renversée et fit bouillir assez d'eau pour y tremper le poulet. Une chance qu'il savait déjà le faire, ça allait déjà être pas mal chiant d'arracher toutes les plumes de la bête, s'il pouvait gagner du temps c'était ça de pris.
– S'cusez...
Il bouscula légèrement ses deux co-commis pour plonger une demi-minute son poulet dans l'eau bouillante en le tenant par les pattes, l'air pas franchement ravi mais déterminé à faire la tâche qu'on lui avait assignée. Il était aussi impatient de découper le poulet et la viande. Ered n'aimait pas travailler sous pression, mais heureusement, découper des trucs avait le don de le détendre.

Son poulet trempé, il était plus facile de le déplumer. Il y eut bientôt des plumes partout dans la cuisine, sur le sol, les plans de travail, jusque sur la tête d'Ered, qui se secouait de temps en temps pour se débarrasser de ses saletés. Il avançait assez lentement mais lorsqu'il eut fini, il fut content de pouvoir se mettre au découpage de la viande. Il s'appliquait peut-être un peu trop, pour quelqu'un qui n'avait pas envie d'être là. Disons que c'était son perfectionnisme qui prenait le dessus. En conséquence, il était également assez lent. Il ne releva pas la tête tant que sa viande ne fut pas complètement émincée mais, dans son dos, il entendait ses collègues s'agiter et avancer dans leurs tâches, peut-être plus rapidement que lui. De temps en temps, il se décalait sur le côté pour piquer un bout de fromage. Il commençait à avoir faim et il détestait travailler le ventre vide. Or, il n'avait rien avalé depuis le trop plein d'alcool la veille au soir.

Why did the chicken cross the road ?:
 
PROCHAIN NIV. :
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Invité
Invité
Posté Mer 27 Déc - 11:39






◇ cauchemar en cuisine ◇





En attendant les ordres, l’ambiance devenait particulièrement étrange : Des grands guerriers dans un tablier de cuisine, voilà qui était cocasse. Il se redressa avant de recevoir Alda sur le dos, puis regarda du coin de l’œil Ered, qui ne semblait pas dans son assiette.

Mais alors que cela semblait être l’amour fou entre les deux elfes, le Commandant suivait Brandon jusqu’à l’établi où se trouvait de quoi faire de la pâtisserie. S’il avait à suivre une recette, il ne pouvait pas être bien mauvais. Seulement les quantités étaient astronomiques. Au moins, il n’aurait pas besoin d’en refaire au besoin. Et vu la taille des bols qu’il avait, il avait de quoi s’occuper.

Pendant que le garçon s’occupait de l’elfe, Cullen commença à peser les ingrédients avant de les jeter dans le bol. Mais alors qu’il mélangeait frénétiquement sa pâte, un vacarme épouvantable se fit entendre derrière lui, constatant alors un poulet qui voltigeait dans tous les sens, renversant tout sur son passage. Dans un élan de bonne volonté, Brandon voulu l’attraper et se fit brûler par une casserole qui chauffait de l’eau. Heureusement, elle n’était pas à ébullition, mais la brûlure était présente.

Mais alors qu’Ered parvint à attraper la poule, il ne tarda pas à lui tordre le cou en regardant Alda sans baisser les yeux. Décidément, elle avait un don pour se faire des amis. Sans trop s’attarder sur ses compagnons de cuisine, il se rendit vers Brandon pour constater les dégâts. Il s’essuya les mains pleines de farine sur son tablier.





《 -  Montre-moi ça.  》

Il lui attrapa les mains, sans trop appuyer, et vit qu’ils étaient rouges et tremblantes. De toute la cuisine, il fallait bien que quelqu’un s’en occupe un peu. Le groupe ne pouvait pas perdre le seul chef qu’ils possédaient. Et ça, Ered le fit rapidement remarquer.





《 -  Faites soigner ça, vous ne nous serez d'aucune utilité sans vos mains. 》





《 -  Oui il a raison, cela ne va que compliquer les choses… 》

Il attrapa un récipient et le rempli d’eau froide avant de le poser sur le plan de travail à côté de lui. Puis, il invita Brandon à mettre ses mains dedans pour atténuer la douleur. Cela fait, il retourna au travail. Il plongea ses yeux dans le livre de recette et continua sa préparation en travaillant la pâte en face de lui, de manière à en préparer plusieurs.

Il se poussa par moment pour laisser passer Ered, qui s’occupait de la viande, afin qu’il ait accès aux fourneaux. De temps à autres, il fallait veiller à remettre du bois sur le feu pour garder une constance dans le feu.

La cuisine était grande, pour préparer tous ces plats. Le Commandant et Ered partageaient la même zone, ou du moins étaient plus proches. Cela pouvait les laisser discuter un peu, alors que le temps passait doucement. Le gamin en revanche était dépité, pas besoin d’être un grand psychologue pour comprendre qu’il était déçu. Terminant doucement de monter la pâte feuilletée il ne put s’empêcher de s’inquiéter pour le jeune garçon.





《 - Comment puis-je être aussi maladroit… ? 》





《 -  Tout le monde fait des erreur, mais personnellement je trouve que tu n’es pas maladroit quand tu donnes des ordres. Tu sais parfaitement ce que tu veux. 》





《 - Oui, et après ? Si j’ai trop mal pour travailler je ne pourrais pas vous aider. 》

Il sorti ses mains et bougea doucement les doigts pour voir s’il avait mal, et en effet il avait moins de dextérité.





《 -  ça c’est parce que la blessure est encore récente, dans un petit moment ça va aller mieux.  》

Il passa un coup de rouleau sur ses pâtes avant de les replier les unes sur les autres comme sur la recette et vit qu’Ered piquait dans le fromage. Il s’éclipsa de son post et alla se servir aussi.





《 -  Rien mangé depuis hier soir. 》

L’envie de se justifier, cela devait aussi être le cas pour Ered, mais bon. Du fromage il y en avait assez. Le but était de faire un buffet avec divers ingrédients, la plupart il suffisait simplement de les couper, en sachant cela, beaucoup serait fait en un rien de temps.

#a52b2b

PROCHAIN NIV. :
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
avatarEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Invité
Invité
Posté Mer 27 Déc - 13:30
Alda ne comprenait pas comment tout avait pu s’enchaîner aussi rapidement. Elle se souvenait avoir grimacé lorsque le commis de cuisine lui avait remis les oignons et la consigne de les éplucher. Elle s’était alors saisie d’un récipient d’eau dans lequel elle avait plongé les oignons. Il s’agissait d’une technique qu’elle avait soutiré lors de ses fréquentations aux cuisines de certains maîtres. Elle commençait tout juste à éplucher les oignons en écoutant d’une oreille les consignes données aux autres participants lorsque tout s’enchaîna en un désordre chaotique et incontrôlable. Il y eut du mouvement puis des bruits. Elle se tourna d’un bloc, son hachoir en main, pour se retrouver face à une scène improbable : un commis ébouillanté, une poule paniquée et Ered qui se jetait sur elle.

Le temps qu’elle lâche son couteau et se précipite dans la mêlée, Cullen s’était déjà chargé du commis et lui plongeait les mains dans un seau d’eau. Elle prit la relève en saisissant un pot de graisse sur une étagère et en badigeonna les mains du garçon de cuisine. Appliquée sur son ouvrage, elle ne le regardait pas lorsqu’elle donnait ses indications :

- Ca permettra de limiter la brûlure et de soulager la douleur, relevant la tête, elle croisa son regard, mais il faudrait peut-être que tu ailles faire un tour du côté des guérisseurs.

Entre temps Ered avait repris le contrôler de la situation et fourguait sa poule sous le bras tout en la faisant taire. Alda allait s’en désintéresser lorsqu’elle capta son regard. Il le soutint lorsqu’il s’occupa du sort de sa volaille. Le message était tout aussi équivoque que celui qu’elle lui avait envoyé. Elle y répondit avec un sourire carnassier puis lâcha les mains du commis de cuisine et retourna à son ouvrage. Elle se rinça les mains puis les essuya sur le torchon qui pendait à sa ceinture avant de plonger les mains dans l’eau où flottait les oignons. Elle eut un dernier regard pour ses compagnons d’infortune qui se bâfraient du côté du fromage puis s’attela à la lourde et pénible tâche de l’épluchage des oignons.

- J’aurais besoin de savoir la taille à laquelle tu veux que je les coupe et ce que je dois en faire après s’il te plait, lança-t-elle à l’adresse du pauvre commis de cuisine.

Alda s’était légèrement radoucie. Si elle restait sur la défensive, elle était suffisamment concentrée sur sa tâche et les objectifs à remplir pour mettre de côté son mauvais caractère. Même la migraine qui la menaçait au réveil semblait vouloir s’apaiser. Après tout, peut-être que la journée se révélerait moins pénible qu’elle ne s’était annoncée ?

Jusqu’ici, tout va bien.
PROCHAIN NIV. :
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Le CréateurEVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
The maker of everything ⊱ Pnj
— MISSIVES : 204
— PRESTIGE : 638
EVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine Tumblr_n7fvmraPBY1rmt2e5o4_250
Posté Sam 30 Déc - 17:46
Cauchemar en cuisine
PV : Ered Brytvell // Alda Ar Var // Cullen Rutherford


Le petit Commit regarda ses mains et après tous les soins que son équipe lui avait apporté, il allait devoir se donner à fond pour préparer le reste des plats et l'ensemble avançait plutôt bien et rapidement. Pour dire qu'ils n'étaient pas des professionnels ils avançaient rapidement et malgré leurs  maladresses, ils faisaient tout extrêmement bien.

Plus tard dans la journée

Les fourneaux étaient en marche, le pain cuisait déjà en grande quantité. Certains desserts étaient achevés et rangés dans la chambre froide, dressés maladroitement. Alda dressait les plateaux de fromage, une dizaine à peu près, qu'ils devaient amener sur les tables dès que le plat se montrerai vide. Après tout, ce serait leur travail durant la soirée, vérifier que le buffet ne manque de rien et amener les plats. Heureusement, ils pouvaient aisément profiter de la soirée, la nourriture ne concernant que la première partie.

Ered, lui, s'occupait de dresser les viandes séchées et charcuteries sur les plats. Ils jouaient sur des plats simples, en buffet froid pour la plupart des choses. Toutes les viandes préparées plus tôt étaient émincées et placées sur des brochettes, entre des morceaux de poivrons, pour que la dégustation soit plus simple.





《 - Ered, vous avez fini de monter les brochettes ? Histoire qu'on les mette au chaud jusqu'à ce soir. 》

Le mouvement était plus rapide derrière les cuisines, tant le rythme avançait grandement et le personnel commençait à s'habituer à la préparation. Brandon les surveillait les uns après les autres, en observant ce qu'ils effectuaient.





《 - Alda, un peu plus épais les bâtonnets de fromage. Pour les tomes, il suffit de les couper en 8 tranches distincts. ça suffira. 》


il battait la crème fouettée pour les desserts, alors qu'il inspectait la cuisine, prenant soin de ne pas trébucher sur la première casserole qu'il voyait. La cuisine avançait bien et serait rapidement prêt pour le soir qui arrivait.





《 - Bon allez vous méritez une petite pause, vous n'avez pas arrêté depuis tout à l'heure. ça vous fera du bien de prendre un peu d'air. On reprend après ! 》



PROCHAIN NIV. :
EVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
EVENT SPECIAL NOËL - ACTE 1 ✶ Cauchemar en cuisine D3ku
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum