PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mar 14 Nov - 16:19


PREMIER CONTACT
(excuse me sir, do you have a moment to talk about our Lord Glorfindel ?)

9:40 Ferelden Cette pluie ne s'arrête-t-elle donc jamais ? grommela Del. Ered ne lui lança même pas un regard, trop occupé à ne pas s'embourber à chaque pas. Il n'était pas habitué aux caprices météorologiques de la région, toute cette humidité ne ferait pas du bien à ses bronches, mais est-ce qu'il se plaignait ? Non. Ils avaient quitté l'abri confortable de leur auberge depuis quelques heures, il tombait des trombes d'eau, et bien sûr que l'orage allait éclater au moment où ils mettraient le nez dehors, ils étaient à Ferelden, bon sang. Ils avaient déjà de la chance de ne pas constamment sentir le chien mouillé, au moins ce cliché-là ne s'avérait-il pas tout à fait exact. Ered se demandait si l'odeur de canidé ne venait pas des vêtements des Féreldiens, parce qu'ils avaient peut-être trop de ces bêtes-là pour ne pas s'en servir comme manteaux, mais a priori leur guide ne s'habillait pas en poils de mabari ; l'elfe marchait derrière elle depuis le début de leur expédition et tout ce qu'il sentait, c'était la boue, l'herbe mouillée et le bois trempé.

– Je pense qu'elle fait partie du paysage, commenta Leevan sur ton moins grincheux que Del.

Cette fois Ered se retourna. Leevan était le plus diplomate de tous ses amis. Il n'était pas taillé pour le combat, il ne maniait que la dague et uniquement en cas d'extrême nécessité, mais Ered comprenait pourquoi Bormir, leur chef, avait choisi de l'envoyer avec lui rencontrer les Dalatiens de la forêt de Brécélianne. Del, en revanche, ne faisait que se plaindre depuis le début de leur expédition, mais c'était dans son caractère et Ered aurait dû le savoir. Ce grand elfe costaud n'était pas renommé pour son talent avec les mots, plutôt pour sa façon de danser avec son épée. Ered nota mentalement de ne pas laisser l'elfe bourru ouvrir la bouche une fois qu'ils seraient face aux représentants du clan et ralentit légèrement le pas pour avancer au même niveau que Leevan. Il savait à peu près quel était leur plan d'action, ils en avaient parlé en préparant la mission, mais depuis qu'ils étaient entrés en contact avec leur guide – une jeune femme du nom de Jessëan, à l'auberge – ils n'avaient pas eu l'occasion de discuter en privé. Ered voulait juste être certain que les choses se dérouleraient sans accroche. Il échangea un regard avec son ami mais ce dernier hocha imperceptiblement la tête, puis fit un geste en direction de leur guide. Ered remonta son écharpe sur sa bouche et toussa un coup dedans pour dégager ses bronches.

– Premier arrêt, marmonna-t-il entre deux quintes de toux.

Leevan hocha la tête pour signaler qu'il avait compris, puis Ered le laissa marcher devant pour rattraper la jeune femme :

– Jessëan, c'est ça ? Vous êtes féreldienne ?

Pendant que Leevan essayait d'engager la conversation, Ered tendit le bras derrière lui et attrapa Del pour le tirer en avant, sans un mot. Le grand elfe grommela mais avança sans plus se plaindre du mauvais temps. La route semblait déjà longue et Ered n'avait que moyennement confiance en leur guide ; malgré les recommandations de son chef, il ne voyait pas en quoi elle pouvait les aider à contacter les Dalatiens. Certes, le Mien'harel semblait avoir déjà croisé sa route et gardait un œil bienveillant sur la jeune femme, mais ça n'en faisait pas une âme sensible aux causes dalatiennes pour autant, encore moins un guide féreldien. Cela dit Ered s'était souvent trouvé surpris par des rencontres inattendues, et il faisait entièrement confiance à son supérieur, qui possédait peut-être davantage d'informations que lui. Il marchait donc en silence pour l'instant, gardant ses remarques pour lui et un oeil sur cette jeune inconnue.

Les PNJs:
 

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum