Dragon Age : Les Légendes de Thédas

PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Dim 24 Sep - 14:03


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

Osterburg. Combien de temps cela faisait-il ? Depuis combien d'années n'était-il pas venu ici . Il y avait tant de souvenirs. Des bons, comme des mauvais. Surtout des mauvais. Il se rappelait des aventures avec Hawke et les autres, des beuveries avec Varrick, des engueulades avec Fenris. Ils les appréciaient tous. Même ce dernier. Pourtant, Andrasté savait les engueulades qu'ils avaient eues sur l'esclavage, les mages, les opprimés et autres. Il ne regrettait rien, ni des gestes qui avaient dissous leurs groupes. Si c'était à refaire, il le referait. Sans rien changer. Mais là n'était pas la question. Quelle était la question d'ailleurs ? Ah. Oui. Comment se sortir de là ?

Le matin venait de se lever sur la ville et les habitants commençaient à se réveiller. Ce qui n'était pas le cas pour un homme, qu'on ne pouvait plus vraiment qualifier de jeune. Debout depuis l'aube, il se promenait dans la ville. Il avait reçu la veille une lettre lui disant de le retrouver ici. Dans cette ville qui était tant de choses pour lui. Il savait que c'était un piège. Il ne savait pas de qui, ni pourquoi -bien qu'il avait quand même une petite idée-. Toujours était qu'il se dirigeait vers l'endroit du rendez-vous, près de la place centrale. Quand il fut arrivé, il ne fut même pas étonné de ne voir personne/ Après tout il était tôt par rapport à l'heure. C'était cependant voulu. Il se trouva un endroit où se cacher en attendant que la personne arrive.

Les heures passèrent et il n'y avait toujours personne. Alors que le blond allait partir, une ombre, puis deux, puis trois s'avancèrent. Ils s'attendaient à des templiers, mais pas à des mercenaires. Génial. Quelqu'un avait payé pour avoir sa peau. Ça c'était une première. Il soupira et sortit de sa cachette. Il n'aimait pas attaquer par derrière -sauf si nécessaire-. Les sifflant, il se positionna en les regardants. Il y avait un archer, un autre mage et un combattant à l'épée. Deux en ligne de défense et un en ligne d'attaque. Génial.

《 — Hé ! Sort ton bâton
—  Bâton ? Il rigola. Je n’en ai pas besoin pour vous battre.

Soupirant, Anders plaça une main devant lui. Ils étaient là pour le tuer, il ne comptait pas se laisser faire, ni être gentil. Même s'il y avait un mage parmi eux. Il avait été payé pour le tuer, il ne valait pas mieux que les deux autres. Ou que les templiers. Ainsi, le combat commença entre les deux groupes. Enfin, entre l'apostat et les trois autres. Ce dernier fit du bruit et dû réveiller plusieurs personnes, mais aucun ne sortit pour les arrêter. À quoi bon ? Ils se seraient pris un coup perdu. Leur conflit sembla durer une éternité. Chacun des quatre hommes se prirent des coups ou des sorts, mais au final, Anders fut gagnant. Blessé et affaiblit, mais gagnant.

Cependant, les templiers commencèrent à arriver en ayant entendu le bruit. Si bien que le blond déguerpi rapidement, s'éloignant de la place et de la ville. Il s'assit sur un muret de pierre et entreprit de se soigner avec sa magie, faisant réduire les blessures. Tandis qu'il continuait à se soigner, il entendit du bruit derrière lui. Soupirant de nouveau, il se releva et se mit en position de défense. C'était une chose dont il en avait marre : ne plus être libre. Devoir toujours regarder derrière lui si quelqu'un était dans son dos pour le tuer. Toujours faire attention aux endroits où il allait et avec qui il parlait.

Il se faisait vieux et il commençait à craquer. Souvent, il pensait à laisser justice prendre totalement possession de son corps. Laisser son esprit s'endormir, tandis que l'autre vivrait pour lui et tant pis sur les actes qu'il pourrait commettre. Mais non. Il ne le pouvait pas. Car il ne voulait plus tuer inutilement. Il ne voulait plus tout ça. C'était toujours un homme avec un cœur et des sentiments et quand il imaginait Vengeance tuer tous ceux qui s'opposeraient à lui, il ne le supportait pas. Pourtant, il n'avait jamais pensé à en finir. À tout arrêter de sa main. Car ce n'était que fuir. Il ne voulait pas fuir pour ça. Il devait se racheter pour son acte et il comptait bien le faire.

Revenant au bruit et à l'ombre qui s'approchait, ses mains devinrent légèrement rouge, prêt à jeter des flammes.

《 — Que me voulez-vous ?!






"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 24 Sep - 16:28
Mellissandre ne gardait pas un très bon souvenir d’Osterburg. Déjà la première fois, elle avait détesté cette ville et le fanatisme religieux qui y régnait et les récents événements qui avaient mis le Cercle à feu et à sang ne l’aidait pas à considérer les sudistes avec plus de respect. Bon, en l’occurrence cela l’arrangeait car tous ces mages en émois étaient de potentielles recrues fort intéressante mais elle avait pénétré dans la citée sainte avec beaucoup de prudence et de méfiance. Inconsciemment, elle craignait d’y recroiser l’elfe psychopathe qu’elle avait dû manipulé lors de son premier passage. Elle savait bien qu’elle ne l’aurait pas par la ruse une deuxième fois.

Se faisant discrète, Mellissandre avait soudoyé quelques mendiants pour être tenue informée des aléas de la citée. Les mages s’étaient rebellés et le conflit ouvert les templiers s’aggravaient de plus en plus, son but étant de convaincre les plus extrémistes de se rallié aux venatori plutôt qu’à un vague mouvement désordonné. Après tout, même si les ambitions divines de l’Ancien était douteuse, cela restait un mage dans un pays de mage. Ils avaient concrétisé depuis longtemps déjà cette liberté que les gens d’ici ne faisaient que goûter, un argument imparable au demeurant si on outrepassé le racisme dont été victime Tevinter.

Confortablement installée dans une auberge de la ville – moins chic que celle des Trois rois mais tout à fait convenable, Mellissandre s’ennuyait donc en attendant qu’on lui donne des informations. Fort heureusement, l’un des mendiants qu’elle finançait passa devant la fenêtre, signe qu’il avait quelque chose à dire. En échange d’une petite pièce supplémentaire, elle pu donc apprendre qu’un mage – plutôt talentueux d’ailleurs – se battait sur une place non loin.

Sans hésité, la jeune femme s’élança donc dans la direction mentionnée, arrivant juste à temps pour voir un homme d’une quarantaine d’année se débarrassait de trois adversaires sans même utiliser de bâtons. Plutôt impressionnant…

Toutefois, après un combat si inégal, l’homme était en piteux état et il ne tarda pas à décamper avant que les templiers n’arrivent. Sans précipitation, Mellissandre le suivit de loin, l’observant se soigner assis sur un muret. Décidément, ce n’était pas la prudence qui l’étouffait. Dissimulée dans l’ombre, elle l’observa quelques instants pour jauger son tempérament et se décida à sortir.

Les mages de soins étaient rare à Tevinter à cause de la magie du sang, si elle pouvait recruter celui-là, elle n’aurait pas perdue son temps.

Tranquillement, elle s’approcha donc de lui en se figeant quand il se montra menaçant, s’efforçant de sourire de la manière la plus douce qu’il soit, son aura ferait le reste. Sa beauté fragile ayant tendance à inspirer la confiance, ou du moins la fascination.

« Que du bien je vous assure », répondit-elle à sa question d’une voix un peu amusée mais indéniablement aimable.

Sans brusquerie, elle s’avança jusqu’à lui, jetant un regard compatissant aux réminiscences de ces blessures. Déjà, des bruits d’armures se faisaient entendre, signe que les templiers n’avaient pas abandonnés leurs recherches.

« Vous avez besoin de repos, et je m’efforce d’aider les miens, laissez moi vous invitez à boire, je pense qu’on a beaucoup de choses à se dire », déclara-t-elle avec un sourire, toujours aussi charmante et aimable, presque maternelle malgré sa beauté ensorcelante.

Avec un air de connivence, Mellissandre se pencha vers lui, faisant danser quelques ondes électriques tout à fait visible entre ses doigts. Les mages se montraient souvent moins méfiant envers leurs pairs et elle prouvait donc qu’elle ne bluffait pas en ayant parlé des siens.

Toutefois, avant qu’il n’ait pu jaugé sa proposition, une escouade de templier déboula, regardant leur duo d’un air circonspect. Ils pouvaient toujours courir pour s’échapper mais cela serait délicat, surtout qu’il était encore mal en point…

D’un autre côté, ses blessures n’étaient plus tout à fait visible et ils cherchaient un ‘mage violent et amoché’, en jouant finement, ils pouvaient éventuellement les duper. Mellissandre lui lança un regard éloquent, espérant lui faire comprendre le fond de sa pensée, alors qu’elle osait s’emparer de son bras comme un couple galant, posant sa tête son épaule avec des airs de pintades énamourées qui profite d’une marche matinale. Elle était très forte pour avoir l’air aussi naïve que stupide, c’était indéniable. En outre, elle était si belle à cause de sa magie qu'elle avait tendance à attirer l'attention sur elle plutôt que sur son partenaire.

« Je m’appelle Mellissandre », souffla-t-elle discrètement à son oreille en guise de présentation.
PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Dim 24 Sep - 17:44


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

Une femme. Jolie. Mais une femme. Bon d’accord, elle était plus que belle. Ses longs cheveux noirs corbeaux, sa peau laiteuse, sa bouche pulpeuse. Elle était divine. Il fallait l’avouer. Mais cela ne dura pas longtemps, vu que Justice décida, telle une décharge, d’intervenir, semblant créer une protection autour de l’homme qui se ressaisit. Il sourit. D’accord, il voyait le truc. Il devait désormais faire attention. Cette femme était aussi envoutante que la rose. Tu t’approches sans te méfier pour te rendre compte qu’au final elle possède des épines plutôt pointues. Cependant, Anders ne se fit pas d’opinion. Dangereuse ou pas, il le verrait après. Pour le moment, il devait surtout se méfier d’elle pour une tout autre chose : si elle était là pour le tuer ou pour parler.

Comment pouvait-elle savoir de quoi elle avait besoin ? Il voulait juste s’asseoir à une taverne et boire ou rentrer chez lui pour boire. Vu l’attaque qu’il venait de subir, cela serait mieux. AU moins il serait loin et reclus de tout. Sans personne pour venir l’emmerder. Il haussa un sourcil quand elle parla de l’inviter à boire. Comment pouvait-il laisser une femme payer pour lui ? Certes il n’était pas riche comme les nobles, mais grâce aux soins qu’ils prodiguaient, il avait quand même un peu d’argent. Donc il était inconcevable qu’il laisse une demoiselle payer pour eux deux.

《 — Je vous invite… C’est la moindre des choses pour avoir été grossier envers vous. Veuillez me pardonner… J’ai tendance à être méfiant depuis quelques années…

Il s’adoucit un peu, ses épaules se détendant, d’autant plus quand il vit les ondes aux bouts de ses doigts. Donc elle avait une affinité avec la foudre. Puis, alors qu’il pensait pouvoir se diriger tranquillement vers un endroit où boire avec la charmante jeune femme, il entendit des bruits de pas et d’acier qu’il ne connaissait que trop bien : les templiers. Il voulut se mettre en position, prêt à combattre, mais n’en eut pas le temps car la mage venait de prendre son bras et faisait comme si ils étaient en couple. Ce geste eu le don de faire naître des rougeurs aux niveaux des joues du blond, qui se gratta légèrement la nuque de sa main de libre.

Tandis qu’elle se présenta à son oreille, Anders regardait les templiers se rapprocher et les regarder de la tête aux pieds. Ils avaient une description de l’homme qu’il recherchait et si Anders correspondait à la description physique, il n’avait pas les blessures qu’on leur avait décrites. Le chef du groupe s’avança un peu plus et désigna le blond du menton en s’adressant à lui :

《 — Hé toi ! Où étais-tu il y a quelques minutes ?!

Anders regarda la fameuse Mélissandre et décida de jouer le jeu. Elle voulait passer pour un couple, ils passeraient pour un couple, mais c’était à ses risques et périls. Enfin, il tenterait quand même de ne pas aller trop loin. Il ne voulait pas se prendre une baffe, car la demoiselle se serait senti insulté. Retirant son bras de ceux de sa partenaire, il la passa son bras autour des hanches de la brune, il l’embrassa sur le haut de la tempe en la rapprochant de son corps de manière protecteur.

《 — Cela ne se voit pas ? Je passe ma matinée à marcher avec ma dulcinée

Il jeta un regard vers la femme, puis vers les templiers qui du coup se tournèrent vers cette dernière. Certains grognaient en voyant qu’une aussi jolie femme était aux bras d’un homme pareil. Certes ce n’était pas le plus beau des hommes, mais pour un homme qui avait la quarantaine, il s’en sortait plutôt pas mal. Il y avait pire que lui. Les emmerdeurs, bredouilles, firent demi-tour en pestant sur la fuite du meurtrier.
Soupirant, le blond se racla la gorge en se décalant légèrement  de Mélissandre. Il la remercia, avant de regarder ailleurs. Il reporta son attention sur elle ensuite, se mettant en face dans un sourire franc, bien qu’un peu gêné :

《 — On va le boire ce verre ? Ma dulcinée ?  

Il rigola un peu, lui tendant néanmoins son bras. Il repensa aux conquêtes -rares- qu’il avait eu. Loin était ce temps. Il ne pouvait plus se permettre d’être avec quelqu’un, pas dans sa situation.







"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 24 Sep - 21:26
Mellissandre inclina docilement la tête lorsqu’il lui proposa de l’inviter par orgueil, acceptant sa proposition avec courtoisie. Les hommes étaient bien curieux parfois, se soucier de ce genre de détails... Elle avait largement les moyens de payer une boisson mais si cela lui faisait plaisir de le faire, elle n’allait pas l’en empêcher.

Elle sentait qu’il était prêt à se battre, aussi fut-elle soulagée qu’il décide malgré tout de jouer sa comédie. Elle savait se battre, mais elle n’aimait pas particulièrement ça, si elle avait choisi la foudre c’est parce que cela claquait, cela faisait de la lumière, des circonvolutions, des couleurs. C’était impressionnant, c’était beau. Pour elle, la magie était une question d’apparat et si elle avait dû se reposer dessus pour sa survie, cela ne changeait pas cette impression pour autant.

Malgré leur posture, le templier interrogea son partenaire et ce dernier ce montra soudain davantage possessif, entourant sa taille pour mieux le blottir contre lui. Décidément, il n’était pas mauvais à ce petit jeu. Loin de prétendre être ennuyée, Mellissandre sourit en se blottissant encore davantage contre lui.

Parfaite dans son rôle de jeune fille en fleur, elle gloussa quand il l’appela sa dulcinée. Une jeune mariée encore énamourée qui s’extasie devant les petites sucreries de l’existence. Elle n’avait pas besoin de dire quoi que se soit. Son sourire était si étincelant, le regard qu’elle lui lançait si mielleux que les templiers finirent par détourner les yeux, sans doute de peur d’attraper le diabète rien qu’à les regarder roucouler.

Convaincu par leur petite mise en scène, les hommes s’éloignèrent pour reprendre leur recherche et elle laissa échapper un soupir de soulagement qui était également accompagné d’un petit rire amusé d’avoir réussi à les berner. Pas gênée le moins du monde, elle sourit à son compagnon du moment qui s’était éloigné, manifestement embarrassé. Malgré tout, il lui rendit un rictus amical en reprenant son invitation qu’il ponctua de son petit mot doux.

Riant de nouveau Mellissandre lui reprit le bras de manière plus naturelle.

« Avec plaisir, mon aimé », répondit-elle en continuant à jouer un peu le jeu, soulignant également la formulation pour lui rappeler subtilement qu’il ne s’était pas présenté.

Ainsi bras dessus bras dessous, ils traversèrent quelques rues dans l’indifférence général jusqu’à trouver une taverne qui ne leur paraisse pas trop miteuse, celle du Cheval hurlant dans laquelle elle était quelques instants plus tôt. Elle fit un sourire aux taverniers, souhaitant resté dans ses bonnes grâces pour avoir encore quelques verres à l’oeil et prit gracieusement place dans une table du fond, là où ils pourraient discuter plus tranquillement.

De nouveau, ses yeux se firent inquiets et elle s’enquit de son état.

« Vous vous sentez mieux ? Si je puis me permettre, pourquoi vous être battu contre ces gens ? », demanda-t-elle avec curiosité en essayant de ne pas être poussive. S’il ne voulait pas lui dire, elle n’allait pas insister. Après tout elle n’était pas là pour ça, c’était juste histoire de faire la conversation…

Finalement, le tenancier leur apporta sèchement les boissons commandées, jetant un regard mauvais à Anders, manifestement, il n’appréciait pas qu’elle revienne en compagnie d’un homme avec un sourire si épanouie aux lèvres et des yeux si soucieux.
PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Lun 25 Sep - 18:41


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

Elle entrait totalement dans le jeu. C’était un soulagement pour Anders. Au moins, il savait qu’il n’allait pas se prendre de claque sur la joue. Il devait avouer qu’avoir amadouer les templiers comme cela lui procurait une joie qu’il ne pourrait décrire. Il les détestait vraiment. Reportant son attention sur ce que disait la femme à ses côtés, il sourit doucement à ses paroles. Non, effectivement il ne s’était pas présenté, mais c’était pour une bonne raison. Après tout, tout vient à point à qui sait attendre non ? Se raclant la gorge et s’humidifiant les lèvres en passant a langue sur celles-ci, il se pencha vers elle et lui murmura d’une voix pleine de mystère:

《 — Je me présenterai quand on sera au calme. Vous comprendrez rapidement pourquoi.

Il la suivit donc sans rien dire de plus, regardant la taverne en silence. Il fut fort heureux quand la jeune femme se plaça loin du brouhaha qui emplissait l’habitat. Il s’assit en soupirant, regardant ce qu’il restait de ses blessures. Un nouveau soupira passa entre ses lèvres, tandis qu’il s’appuya sur le dossier de la chaise en regardant la brune s’inquiéter pour lui. Haussant les sourcils et un sourire en coin apparaissant sur ses lèvres, il la regarda dans les yeux. Bon il était temps qu’il se présente :

《 — Je m’appelle Anders.

Il ne dit rien d’autre. Qu’est-ce qu’il pourrait dire ? Il savait que son nom était connu. La plupart des gens de Thédas savait ce qu’il avait fait. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on fait sauter…pardon exploser une Chantrie et rare était ceux qui n’avait pas vu l’irradiation lumineuse rouge. Même la terre en avait tremblé.

Le blond se souvenait particulièrement de ce jour. Il n’avait pas fui. Il s’était simplement assis sur une caisse en bois, regardant son groupe et la templière -dont il a oublié le nom- se disputer sur sort, alors que lui s’en foutait éperdument : vivre ? mourir ? Il avait fait ce qu’il avait à faire et il ne regrettait rien. Au final, il avait choisi l’exil. Il avait pris ses affaires un soir et il était parti. Malgré tous ses compagnons lui manquait, ses engueulades avec Fenris qu’il adorait particulièrement ou ses beuveries avec Varrick qu’il aimait tout autant.

Sortant de son passé, il se regarda vers le tavernier qui le regardait d’un mauvais œil. Tiens, tiens. Il ne l’appréciait pas. A cause de la brune ? Ou car il avait vu son combat plus tôt ? Il n’en savait rien et il n’en avait que faire. Tout ce qu’il voulait faire c’était boire un verre avec Mélissandre. Il savait qu’elle n’était pas là que pour parler de ses blessures et il était curieux de savoir de quoi elle voulait parler. Il commanda un verre de whisky, avant de regarder de nouveau sa partenaire de conversation

Attendant que l’intru de leurs discussion parte, il reporta toute son attention sur sa dulcinée, posant ses coudes sur la table tout en posant son menton sur le dos de ses mains.

《 — Bien. Maintenant qu’on est seul pour le moment. Vous allez me dire ce que vous me voulez ? J’ai senti que vous me suiviez

En fait non, Vengeance l’avait senti et avait prévenu le mage. Cependant, ce n’était qu’un détail et il n’y avait pas besoin de se focaliser dessus. Il se déplaça lentement, rapprochant la chaise et se replaçant contre le dossier. Puis il croisa une jambe au-dessus de l’autre et déposa ses mains sur son genou. Il avait jeté sa paire de carte sur la table, maintenant il voulait savoir quel était le jeu de sa consœur.








"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 1 Oct - 13:38
Tout ce mystère était intriguant mais pour une fois, la révélation était à la hauteur de l’attente. Anders, il s’agissait d’Anders, le mage qui avait tout provoqué. Le héros pour certain, le vilain pour d’autre, une figure mythique qui suscitait autant de débats que de passions. Sans dissimulée sa surprise, Mellissandre sourit amusée.

«LE Anders ? », répéta-t-elle comme pour témoignée de l’incrédulité provoquait par sa révélation. Elle le détailla de la tête au pied, légèrement facétieuse, ses yeux enjôleur pétillant d’une douce malice. « Je vous imaginais plus grand. Plus fluorescent aussi », plaisanta-t-elle en faisant allusion à l’esprit qui l’habitait. Récit d’un héraut était malheureusement avare de détails sur ce point ce qui avait suscité beaucoup de controverses dans les cercles de thaumaturgie. Esprits, démons, possession partielle et perte d’humanité... Tant de considérations épistémologiques qui avaient ressurgis sur une simple phrase d’un auteur à succès. Certains doutaient, d’autre criaient à l’exagération mais beaucoup étaient prêt à croire les assertions de Varric à ce sujet. Et elle avait la réponse, la vérité en face d’elle.

Mimant sa posture pleine d’aise et de décontraction, Mellissandre laissa son dos choir contre le dossier avant de croiser sensuellement les jambes. C’était fascinant de voir comme elle pouvait conserver toute sa prestance même en prenant une pose si nonchalante et affalée. Le port de tête, l’élégance de son buste et de ses courbes mis en valeur par ses jambes croisées, tout était si incorporée qu’elle y faisait attention sans même le réaliser.

« Enfin, je comprends mieux votre prudence et je vous en remercie, j’avoue que ça m’arrange de ne pas avoir à me battre avec une horde de groupie et de templiers pour vous avoir pour moi toute seule », renchérit-elle avec un petit sourire amusée. Une séduisante plaisanterie qui faisait parti du jeu qu’ils avaient commencé mais qu’elle dû interrompre à l’arrivée du tavernier.

Son verre désormais en main, elle sirota avec indolence la liqueur tandis qu’il mettait fin à leur échange plein de charme pour redevenir beaucoup plus sérieux et lui demandait – enfin plutôt exigeant – ce qu’elle voulait. Apparemment, il avait bien vu qu’elle l’avait suivis et son interrogation était donc légitime.

Elle était tentée de tout étaler sans fioriture mais c’était une stratégie risquée. Anders avait de l’influence malgré son statut de fugitif, or leur organisation était secrète et elle devait le rester jusqu’à ce que l’Ancien en décide autrement. Enfin, elle aurait bien aimé savoir c’était quoi ses projets à ce vieux croûton – enfin probablement vu qu’il se faisait appelé ‘l’Ancien’ ça sonnait probablement mieux que ‘la personne âgée’.

Enfin, elle devait faire sans. Lui souriant avec gentillesse mais aussi un soupçon de solennité, Mellissandre inclina légèrement la tête sur le côté, faisant frisonner ses longues boucles de jais.

« Je vous l’ai dis : je m’efforce d’aider les miens »
, répondit-elle d’une voix pleine d’emphase. « Le Cercle d’Osterburg a brûlé, les notre sont dispersés et incapable de s’organiser entre les luttes intestines et les combats contre les templiers. Le monde nous regarde et nous juge et je suis presque surprise qu’une nouvelle marche Exaltée ou d’autres Oblitérations n’aient pas encore été requises par la Divine...  Ils craignent notre magie alors ils nous asservissent mais ce n’est pas dans l’ordre des choses et le monde s’est enfin réveillé », déclara-t-elle dressant un portrait plutôt sombre mais pourtant réaliste de la situation. La conséquence de ses actes, d’une simple explosion dans un bâtiment religieux. Il ne pouvait pas y être insensible. Quand à l’ordre des choses… Les puissants domine les faibles… Tout membre du magisterium était sincèrement persuadé que l’évolution les avait placé comme dirigeant et légitimés leur pouvoir.

« Mais ce n’est pas une fatalité. Je suis là pour proposer aux mages – et à tout ceux qui croient en leur liberté – une alternative, un havre de paix où ils pourront exercer le don que le Créateur leur a accordé sans craindre les regards et les représailles… »


L’appât était lancé, à voir si son cher interlocuteur mordrait à l’hameçon.
PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Mer 4 Oct - 13:46


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

Elle sourit ? Certes elle était surprise, mais elle avait souri aussi. Décidément, cette femme l’étonnait. Il l’écouta parler, tout en buvant jusqu’à sa remarque qui le fit avaler de travers et tousser, avant de se retenir de rire, portant une main sur la bouche. Fluorescent ? Il s’imaginait briller dans le noir. Bien que, énervé, c’était le cas. Justice était une part de lui désormais. Cela faisait tellement longtemps qu'ils vivaient ensemble. Il ne se voyait plus vivre sans. Enfin si, mais cela serait différent et il ressentirait comme un vide en lui. Il sourit toujours en la regardant. Posant son verre en se raclant la gorge.

《 — Je ne suis pas fluorescent. Disons que c’est compliqué dans ces moments.

Il la regarda se placer, non sans regarder la courbe de ses jambes et des hanches. Là il était content d’avoir Justice avec lui. Ce dernier semblait l’immuniser contre le pouvoir qui ressortait de la jeune femme. Il savait que sous ses airs elle avait du caractère, mais que c’était aussi une femme fragile. Quelle était sa vraie personnalité par contre, il ne saurait le dire. Il avait vu du monde et il savait que les apparences pouvaient être trompeuse. Parfois plus que ce qu’on pouvait le laisser penser.

Il se redressa quand elle parla de la condition des mages, l’écoutant avec grande attention. Il ne connaissait que trop bien leur conditions. Il avait fait exploser la Chantrie pour que cela change, mais cela n’avait pas eu les effets escomptés. Cependant, il n’avait rien prévu pour essayer de changer les choses. Pas qu’il ne voulait pas, mais sa tête était déjà recherché il ne voulait pas en plus aggraver son cas en faisant exploser un autres endroits néfaste aux mages.

Il soupira, buvant une nouvelle gorgée de sa pinte, avant de regarder les différentes personnes présentes. Ils devaient être les seuls mages présent à son avis, mais cela lui importait peu. Anders reporta son attention sur Mélissandre, la regardant de haut en bas, avant de réfléchir en regardant le liquide dans son verre à moitié vide désormais. Il but la fin, avant de se tourner vers la jeune femme.

《 — Et donc ? Qu’attendez-vous de moi ? Vous savez qui je suis, donc vous savez quoi dire pour attiser ma curiosité. Ceci fait, dites-moi ce que vous voulez de moi. Car vous voulez quelque chose. Si vous voulez avoir des contacts avec Hawke et mes anciens camarades, je suis dans le regret de vous dire que je ne peux rien pour vous.

Cela n’était pas totalement vraie. Il avait des contacts avec Hawke, mais c’était tout. Il hésitait de temps en temps à prendre contact avec Fenris ou Isabella ou encore Varric, mais à chaque fois qu’il posait la plume sur le papier, il soupirait et abandonnait. De toute façon que pouvait-il attendre d’eux ? Fenris le détestait pour sa condition de mage et ce qu’il avait fait. Isabella ne lui répondrait peut-être pas et pour Varric, il se demandait s’il allait répondre. Il savait que c’était lui qui avait conter les récits de leurs aventures et il lui était difficile de savoir ce que le nain pensait de lui.

Reportant son attention sur le moment présent, il commanda un autre verres et une petite collation, la faim commençant à se faire sentir. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas mangé, non pas à cause du manque d’argent, mais plus par manque de temps à toujours être traqués et attaquer. Son nouveau verre en main, il s’assit de nouveau confortablement sur la chaise, buvant une gorgée avant de reprendre la parole, jetant un léger regard vers la brune.

《 — Vous avez une noble quête Mélissandre. Je ne le nie pas. Mais vous savez qui je suis et ma condition. Qu’est-ce que je pourrais vous apporter ?

Il regarda les petits fours qui arrivèrent et en prit un directement, le mâchant et le savourant avant de l’avaler. Puis, ses cheveux le dérangeant un peu, il défit sa demi-queue de cheval, les laissant retomber en cascade de chaque côté de son visage. Ils étaient légèrement plus longs, mais il n’avait pas la foi de les couper. Prenant son élastique entre les dents, il regroupa ses cheveux en une queue de cheval haute et les noua, avant de regarder sa partenaire dans un sourire, buvant une autre gorgée de sa pinte.







"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Invité
Invité
Posté Mer 4 Oct - 18:27
Mellissandre rit légèrement alors qu’il essayait de se justifier quand à la possession spirituelle dont il était victime. Compliqué. Oui, elle voulait bien imaginé que cet adjectif était le plus adéquat et ne lui en tenait pas rigueur malgré un petit sourire moqueur face à son manque d’éloquence. Elle verrait bien ce qu’il en était. Ou pas. Peut-être qu’il allait se lever d’un moment à l’autre et qu’elle ne le reverrait plus…

Il semblait séduit par son discours mais gardait malgré tout une lucidité fort pragmatique dû à sa célébrité. Tout le monde connaissait ses opinions, c’était donc facile de dire ce qu’il voulait entendre, elle ne pouvait pas lui en vouloir d’être méfiant. Cependant, il se méprenait complètement sur ce qu’elle voulait de lui. D’ailleurs, quand il parla de Hawke et de ses anciens camarades, elle afficha un air surpris tout à fait sincère. Elle n’avait pas une seule seconde songé à ne l’utiliser que comme un relais avec les pouvoirs et le charisme qu’il possédait ! En fait, elle était un peu étonnée qu’il ait si peu d’estime pour lui même alors qu’il dégageait tant d’assurance.

Silencieuse – il ne fallait pas que des oreilles indiscrètes entendent leur conversation - Mellissandre le laissa commander à manger, se contentant de son côté de son propre verre qu’elle n’avait toujours pas finis. Il avait entreprit de refaire ses cheveux rebelles et elle était tellement fascinée par sa gestuelle qu’elle en avait oublié de reprendre la conversation, au point qu’il dû la relancer en lui redemandant lourdement ce qu’elle attendait de lui.

Dodelinant légèrement la tête pour retrouver ses pensées, Mellissandre plongea les yeux dans son verre pour arrêter d’être hypnotisée par une petite mèche rebelle qui gisaient sur son front. Si elle continuait à le dévisager ainsi, elle allait finir par se lever pour les attacher elle-même pour enlever les épis. Elle ne se connaissait pas cette obsession pour les cheveux – quoi qu’elle passait des heures à s’occuper des siens - mais le manège d’Anders l’avait perturbé. Pour reprendre toute sa contenance, elle bu tranquillement une gorgée de sa liqueur en rassemblant ses idées. Retrouvant aussitôt toute son assurance altière et pleine de charme.

« Détrompez-vous, je ne veux rien de vous en particulier et certainement pas vos contacts... Du peu que je sais de vous, je peux affirmer que vous êtes une personne remarquable, vous ne devriez pas vivre dans l'ombre d'autres légendes... », répondit-elle finalement, de nouveau concentrée sur sa mission première, à savoir la raison derrière ce petit tête à tête. « Enfin, croyez le ou non, je n’avais aucune idée de qui vous étiez quand je vous ai abordé plus tôt après tout », rappela-t-elle en toute sincérité, même si sa parole ne devait pas avoir beaucoup de valeur pour lui. Elle n’était personne après tout. Juste un nom et un joli minois qui avait gloussé pour lui éviter quelques templiers.

« Si je suis ici, c’est au contraire pour vous proposer quelque chose, à vous, mais aussi à n’importe quel mage qui le souhaiterait. Je vous offre un asile, un lieu où vous pourrez vous épanouir en toute tranquillité sans craindre d’être jugé pour votre magie. Un havre de paix dans le seul endroit du monde où les mages sont en sécurité… Tevinter », déclara-t-elle avec une emphase toute particulière sur le dernier mot qui sonnait avec une lourdeur solennel. Oh, elle savait très bien les réactions que suscitaient la mention de l’Empire et c’est pour ça qu’elle ne le prononçait pas à la légère. « Je sais que mon pays a fort mauvaise réputation », renchérit-elle aussitôt, profitant de la surprise pour contrecarrer rapidement les critiques familières qu’elle avait entendu à mainte reprise. « Mais la vérité est loin d’être aussi noire que ce que vous le pensez. La Chantrie à stigmatiser les tévintides de la même manière qu’elle a stigmatisé les mages, affabulant et exagérant pour en dresser un portrait de monstre… Mais tout est toujours bien plus nuancé, je pense que quelqu’un d’aussi ouvert d’esprit que vous, dois le savoir... »

Soupirant, Mellissandre bu une nouvelle gorgée en posant ses yeux dans ceux d’Anders avec une détermination et une innocence déstabilisante. La jeune femme recrutait sans conviction, parce que c’était la mission de sa famille, si elle pensait réellement que le sort des mages était injuste elle arrivait très bien à en dormir la nuit malgré tout, mais son pays natale… La fierté qu’elle ressentait, l’affection qu’elle avait pour lui, c’était d’une sincérité et d’une naïveté presque enfantine. Un charme fort différent de l’aplomb sensuel qu’elle affichait habituellement mais qui n’en était pas moins fascinant.

« Cela me fait toujours beaucoup rire quand les sudistes s’offusquent de l’esclavage, alors que la plupart des esclaves sont bien mieux traité qu’un elfe de bascloître. Ou qu’ils s’insurgent que les mages sont au pouvoir, alors qu’eux même entretiennent des noblesses basée sur les lignés. Les magister ne sont qu’une forme de noblesse, tous les mages n’en sont d’ailleurs pas. Mais aucun n’est maltraité pour ses capacités, séparé des gens qu’il aime et molesté par des templiers... »

On pouvait la croire ou pas, mais en tout cas, personne ne pouvait que Mellissandre savait très bien comment se montrer persuasive.
PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Mer 4 Oct - 19:59


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

Décidément, ses cheveux ne voulait pas l’aider. Bien au contraire ils ne faisaient que rebiquer, faire des épis et autres. Il grogna en murmurant un :

《 — Je vais vous couper vous.

Avant de reporter son attention sur la brune qui expliquait ses motivations et ses envies. Puis elle parla de Tevinter. Ah. Cette ville. Il en avait entendu des choses. Des biens et des moins biens. Pourtant, il voulait se faire sa propre opinion de ce petit pays gouverner par les mages. Oui il y avait du noir, mais il y avait aussi du blanc… Ou du gris tout du moins. Il reporta son attention sur son verre en réfléchissant, faisant tourner le liquide jaunâtre dans ce dernier. Puis il but une autre gorgée.

《 — Je ne connais pas cette ville et je ne me prononcerai pas dessus. Je ne suis pas le genre de personne à juger sans connaître, sachez-le Dame Alirius. De plus, vous n’êtes pas la première Tevintide que je connais. J’ai aussi rencontrer un certain Pavus.

Il se tut sur les circonstances de sa rencontre avec Dorian Pavus. Il avait surtout voulu voir la réaction de la jeune femme quant à l’entente de ce nom. Il avait passé un très bon moment avec le mage et en gardait un bon souvenir. Cependant, elle n’avait pas besoin de savoir d’autres choses sur leur rencontre. C’était manipulateur de la part d’Anders, mais c’était pour jauger la jeune femme. Qui était-elle ? Son véritable visage. Il ne savait pourquoi, mais malgré tout quelque chose gênait Anders. C’est là qu’il comprit : elle ne pouvait pas parler librement.

Pourquoi s’en était-il pas rendu compte avant ? Elle passait par plusieurs chemins, tout en tournant autour du pot. Car oui, elle voulait qu’il vienne à Tevinter, mais pourquoi ? Si c’était seulement pour pas que le blond soit traqué, il y serait allé de lui-même. Donc elle voulait qu’il fasse quelque chose de précis là-bas. La question restait encore quoi ? Quelque chose dont elle ne pouvait visiblement pas parler ouvertement ici…

Puis il haussa un sourcil quand elle parla de l’esclavage et autre. Là, Anders fronça les sourcils. S’il y avait un sujet dont il ne fallait pas parler : c’était celui-ci. Déjà par respect envers Fenris, ancien esclave et ancien camarade ; mais aussi car les mages avaient subi l’esclavage et il ne comprenait pas comment on pouvait employer cette méthode. Un sourire, puis un rire mauvais passa la barrière de ses lèvres, tandis qu’il regardait avec un peu plus de froideur la jeune femme. Tout en restant calme. Car s’il ne le restait pas, il allait devenir… comment avait-elle dit déjà ? Ah oui ! Fluorescent.

《 — Si Fenris était ici, il vous aurait déjà engueulé en vous disant de vous taire sur ce que vous ne connaissez pas. 》» il ferma les yeux, soufflant, avant de les rouvrir et de les poser pleins de tristesse sur la brune 《 — Et je vous dirais gentiment la même chose Mélissandre. Bien traité ou non, ça reste des esclaves. Des personnes privés de toutes libertés de mouvement et de libre arbitre. La réaction des sudistes vous fait rire ? Avez-vous été enchainé ? Torturé ? Violé ? Non je ne crois pas. Vous semblez être quelqu’un de bonne famille, n’ayant connu que le luxe et l’oisiveté de l’argent. Je vous plains.

Il finit sa pinte et les petits fours, avant de regarder ailleurs. Sa bonne humeur était partie, tandis qu’il s’était de nouveau tourné vers le passé. Il se souvenait de la phrase de l’elfe :

** flash back**
《 — Il y a certaines choses pire que l’esclavage. 》 avait-il dit
《 — Il y a pire que mourir… 》Répliqua Anders
**fin flash back**

Il ferma de nouveau les yeux, souriant légèrement. Il pensait beaucoup à Hawke, mais peu à Fenris. Ils avaient eu beaucoup de conflits, pourtant le blond n’avait jamais rien eu contre lui. Bien au contraire, il l’estimait et l’appréciait ; bien que sa pensé des mages l’agaçait au plus au point ! Enfin ! Oubliant Fenris, il reporta son attention vers la brune, la regardant.

《 — Donc s’il vous plaît. Ne vous moquez pas de ce qu’une jeune fille de bonne famille n’a jamais connu.

Elle pouvait avoir connu des choses oui, mais pas les chaines. Cela se voyait sur elle : elle n’avait jamais connu l’esclavage de l’intérieur. Non, que de l’extérieur et encore. Que ce qu’on lui avait dit. Le blond aurait voulu la voir chez Danarius avec Fenris.







"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Invité
Invité
Posté Mer 4 Oct - 20:46
A sa grande surprise, le ne semblait pas prompt à juger son pays, mais son étonnement ne fut que plus grand quand il mentionna les Pavus. Ah, le monde était si petit. Elle ne se souvenait que très vaguement de Dorian qui était de loin son aînée, mais tout le monde à Minrathie, et dans tout Tevinter d’ailleurs, savait que les deux familles ne s’entendaient pas. Mais elle s’efforça de ne rien en montrer, gardant son sourire convaincu et inspiré par sa patrie. Ce n’est qu’après, que les choses s’envenimèrent, manifestement, il n’avait pas aimé son commentaire sur les esclaves. Il invoquait même Fenris, ah, s’il savait. Mais surtout, il lui reprochait avec fureur de ne pas pouvoir comprendre, de ne pas savoir ce que cela faisait comme si lui même le pouvait, comme si son rang lisible dans ses manières et sa tenue, l’empêchait d’avoir un peu de clairvoyance…

« Et vous, que savez-vous des gens de bonne famille ? »
, rétorqua-t-elle d’une voix provocante, loin de se démonter par sa mine sombre et son air sévère. Elle ne le craignait pas. Par orgueil peut-être, mais surtout parce qu’elle n’avait pas vraiment peur de la mort au demeurant. Sa vie était une succession d’ennuis et d’indifférence et la seule chose qui faisait battre son coeur c’était sa famille, s’ils lui avaient demandé du sauter du toit de chez elle, elle l’aurait fait. Décéder en accomplissant la mission qui lui avait été confié ne l’effrayait donc pas.

Les yeux toujours dans les siens, elle releva un peu le menton pour le toiser malgré sa posture assise toujours aussi sensuellement décontractée. Mais elle décroisa rapidement les jambes pour se redresser et pouvoir se pencher vers lui, se rapprochant pour parler d’une voix beaucoup plus vibrante.

« Une jeune fille de douze ans, offerte à un homme deux fois plus âgée qu’elle, mais qui doit accepter ses chaînes en souriant dans une robe si serrée qu’il est difficile de respirer, immobile pendant des heures, silencieuse pendant qu’on définit les termes de l’accord », souffla-t-elle sur un ton dur, beaucoup moins enjôleur. Son portrait était vivant, comme animé sous ses yeux, les sensations glissant dans le ton de sa voix comme si elle pouvait peindre un souvenir. Elle n’avait pas besoin d’en dire plus sur ce parallèle qu’elle avait déjà fait et qui n’était pas un mensonge bien qu’elle n’y portait pas un point de vu si négatif. Son destin, elle l’avait accepté, mais combien de ses amies ne l’acceptait avec la même philosophie. Les nobles inspiraient, suscitant la jalousie autant que l’admiration et on oubliaient qu’ils avaient leur propre croix à porter.

« Pour votre gouverne, je ne ris pas de l’esclavage, mais de l’inanité de la Chantrie qui n’est pas capable de regarder ses propres travers avant de critiquer ceux des autres. A mon sens, les sudistes pratiques l’esclavage mais ils ont trop de pudeur pour appeler ça ainsi, à la place ils parlent de Cercle et de Bascloître comme si les gens avaient davantage le choix ou des vies meilleures », siffla-t-elle, l’humeur maussade de son partenaire ayant ternis son visage, mais la fureur et le dégoût lui allait aussi bien que les sourires. Se redressant cette fois pour de bon, elle s’arrêta à sa hauteur, se penchant avec la grâce enjôleuse qui lui était coutumière pour susurrer à son oreille, ses long cheveux noirs effleurant sa joues et son épaule dans le mouvement.

« Avant de donner des conseils vous devriez commencer par les appliquer à vous même, Anders. Donc s’il vous plaît. Ne vous moquez pas de ce que vous n’avez jamais connu », trancha-t-elle, répétant avec audace ses propres mots en se redressant.

Malgré ce que son attitude plein d’orgueil semblait clamer, elle n’avait pas oublié l’idée de le recruter. Mais elle n’obtiendrait rien de lui pour l’instant, surtout qu’il semblait si intimement persuadé qu’elle voulait quelque chose.

« Tavernier, mettez l’addition sur ma note », clama-t-elle d’une voix calme et assurée, une voix de noble incontestablement. Au moins, savait-il désormais où elle résidait puisqu’elle avait d’autres frais dans cet auberge. Et accessoirement, elle froissait son orgueil qui lui avait intimé de l'inviter à boire un verre. Mais bon, elle était une noble après tout, comme il l'avait si judicieusement remarqué. Et elle n'avait pas finis de lui faire payer son commentaire pleins de préjugés désobligeant.

« Je vais devoir vous laissez, vous savez, les jeunes filles de bonnes familles, ça se couche tôt », ironisa-t-elle, se moquant ouvertement de lui tout en faisant elle même preuve d’autodérision. S'il croyait la comprendre et la connaître parce qu'il avait cerné son rang, il se méprenait. « Passez une bonne soirée, Anders », conclu-t-elle avant de partir dans un petit frôlement de tissu pour rejoindre sa chambre à l’étage. Elle l’avait assez brossé dans le sens du poil, voyons comment il réagissait à la contrariété. Une chose était sûre, Mellissandre était aussi entêtante que le parfum de jasmin menthe qui embaumait l’air sur son sillage. On ne l’oubliait pas facilement.
PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Mar 31 Oct - 13:33


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

C’était vil de la part du mage, mais il avait quand même réussit ce qu’il voulait faire : l’énervé. Certes, il n’était pas fier, mais il voulait obtenir plus d’informations et il était plus facile d’énervé une personne, que de la caresser dans le sens du poil. Sauf qu’il se rendit compte, un peu trop tard, qu’il était allé trop loin. Allons donc… Comment allait y pouvoir se sortir de là. A part la franchise, il ne voyait rien d’autre.

Soupirant, il se leva et rejoignit la mage en la prenant doucement par le bras pour l’arrêter. Puis il la lâcha, se mettant devant elle. Un peu gêné, il passa une main sur sa nuque en regardant ailleurs, avant de tourner son regard vers la brune. Il se racla la gorge avant de prendre la parole.

《 —  Je ne voulais pas vous offenser… Juste voir comment vous réagiriez à la contrariété et ce que vous pourriez dire… C’était vil de ma part et je m’en excuse. C’est tout ce que je voulais vous dire : je suis désolé. Si vous avez besoin de moi, voici où vous pourrez me trouver.  

Il lui tendit une carte avec sa localisation, puis il s’inclina légèrement avant de la laisser en lui souhaitant une bonne nuit. Oui, il était désormais pas très fier de son petit stratagème, c’était allé au-delà de ses espérances et il s’en voulait un peu. Donc il voulait en finir là plutôt que de risquer d’aggraver la situation. De ce fait, il redescendit les escaliers, avant de se diriger vers la porte de la taverne et de sortir. Il ne dit rien sur l’addition, il considérait que c’était sa punition pour son comportement.

N’étant pas décidé à dormir, le blond décida de vagabonder dans les rues en silence. Il repensa à sa conversation avec Mélissandre. Peut-être qu’au final, elle ne voulait rien de plus ? Qui sait ? D’ailleurs, si ça ne tenait qu’à lui, elle l’aurait suivi, mais il y avait Vengeance dans tout ça. Il lui disait de se méfier et de ne pas se jeter dans la gueule du loup. Comme quoi, il y a des bons côtés quand on a un esprit en soi. Même si c’est minime.

Après avoir vagabondé pendant un bon moment, Anders se décida à rentrer chez lui. Enfin, c’était un bien grand mot. Il logeait dans ce qu’il restait d’une maison. Il la réparait lui-même avec ce qu’il trouvait ce qui était un peu compliqué. Si certains matériaux comme le vois était facile à trouver, pour ce qui était de la pierre, c’était déjà plus compliqué. Il ne comptait pas rester ici très longtemps donc ça irait, mais bon….

Cette maison avait vécu, comme lui. C’était une des raisons du pourquoi cette habitation et pas une autre. Elle était reculé et personne ne s’y intéressait. Du coup, elle était parfaite pour une personne comme lui. Entrant dans le bâtiment, il déposa sa cape sur un vieux canapé, avant de s’y asseoir, regardant dehors. Son regard se porta ensuite sur la cheminé qu’il alluma d’un geste de la main, avant de se mettre dans le fauteuil, s’y blottissant en soupirant. Une journée riche en événement et en rebondissement. Il ferma les yeux un instant, repensant à la brune.

Il se demandait pourquoi elle utilisait d’un charme sur elle pour rendre son corps plus attirant. Elle en avait pas vraiment besoin…. A moins qu’elle ressemble à une vieille peau. Cette idée fit rire le mage. Non, cela l’étonnait quand même. Mais quand bien même, il se demandait pourquoi elle avait pu aller aussi loin….






"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
avatarFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 11 Nov - 20:26
En réalité, sa vie était bien moins pire qu’elle ne le laissait paraître, aussi l’offuscation de Mellissandre était plus feinte que réelle, même si elle était vraiment contrarié par son comportement. Elle avait compris qu’il ne fallait pas se laisser marcher sur les pieds dans ses contrées sauvages où son nom ne suffisait pas à garantir le respect et c’est pourquoi elle montait rapidement sur ses grand chevaux, drapée dans toute sa dignité.

Lorsqu’il la rattrapa, elle lui jeta un regard sévère qui promettait des sévices peu agréable s’il se montrait trop poussif, mais qui lui laissait le bénéfice du toute malgré tout. Grand bien lui en prit, car il s’excusa – sincèrement apparemment – lui indiquant qu’il s’agissait plutôt d’un test. Elle espérait l’avoir réussi même si elle n’en montra rien, gardant une expression assez froide par rapport à ses précédentes attitudes enjôleuses.

« Je vous pardonne » indiqua-t-elle néanmoins magnanime, n’ayant toujours pas oublié l’idée de recruter dans ses rangs un des mages les plus célèbre du Sud. En signe de bonne volonté elle prit la carte en hochant la tête. « Je serais m’en souvenir », souffla-t-elle avec un sourire aimable avant de remonter les marches, particulièrement altière et sensuelle alors qu’elle grimpait les échelons même sans son sort, Mellissandre avait le panache et la sensualité pour faire tourner les têtes, et d’ailleurs, un des clients de l’auberge ne se priva pas du spectacle.

La chance sourit aux audacieux. Mellissandre connaissait bien ce dicton et elle le mettait régulièrement en application ce qui lui avait permis de se sortir de quelques situations compliquées. Loin de chez elle, d’un contexte familier et avec une mission somme toute compliquée, il lui en fallait autant.

Tout de même, elle avait un peu exagérée sur ce coup, et si elle savait serrer les dents pour juguler la douleur, cela faisait tout de même cruellement mal.

C’est ainsi qu’aux premières lueurs de l’aube, des coups désordonnés retentirent à la porte de la mansarde désordonnée qu’il utilisait. Sans attendre vraiment de réponse, Mellissandre força la porte en pesant tout son corps dessus, s’effondrant dans l’entrée en tâchant le sol.

« Anders... », souffla-t-elle d’une voix implorante en tentant vainement de se redresser, pressant la plaie profonde qu’elle avait dans l’abdomen sans réussir à juguler le flot qui s’en échappait et qui teintait sa jolie robe bleu. Un coup d’épée à n’en point douter.

C’était un mage de soin, sa blessure était grave mais il devrait pouvoir la guérir sans trop de problème, de toute façon, une blessure au ventre mettait des heures à être fatale si on ne dansait pas la samba en laissant tout le sang s’échapper. Des papillons noirs devant les yeux, le souffle haché, elle laissa son corps se détendre, cessant de lutter pour se redresser, confiant le reste aux mains du mage.
PROCHAIN NIV. :
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Lucrecia BlanchecolombeFlash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— PRÉSENCE : 4-5 jours sur 7
— MISSIVES : 198
— DC&TC : Elian'Ha - Aerandir - Catherina
— PRESTIGE : 333
— PAIRING & OTP : Reystair ~
— CRÉDITS : Me
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_owm7hlzCMg1vh691no1_r1_500
— ICONE (100x100) : Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] Tumblr_inline_oomtxvIrOQ1s5rjl0_100 — NATIONALITÉ : Je suis tout ce qu'il y a de plus Orlésienne. bien que je ne suis pas passionnée par le Noble jeu ou les intrigues politiques.
— ÂGE : J'ai 28 ans, tout en arrivant lentement vers mes 29 ans. La vie est courte et longue en même temps.
— PROFESSION : Je suis la Grande Prêtresse de Val Firmin. En gros je suis la chef de cette chantrie. Bien que je sois en dessous de la défunte Divine. Paix à son âme...
— FACTION : Comme je vous l'ai dit plus haut, étant la Grande Prêtresse, je fais partie de la Chantrie.
— ARMES : Je considère le trident que je garde avec moi comme mon arme. C'est une sorte de lance si vous préférez. Néanmoins, je ne m'en sers qu'en dernier recours.
— AMOUREUSEMENT : Je n'ai personne. On va dire que je suis fidèle à Andrasté et à la Cantique de la Lumière.
— O.SEXUELLE : Je ne suis pas fermés aux nouvelles découverte, malgré le fait que pour le moment, j'ai été plus attiré par les hommes que par les femmes. La race m'important peu.
Posté Dim 19 Nov - 15:21


Let's Talk
Anders & Mélissandre| flashback

L’aube venait à peine de se lever que le blond était déjà parti chercher de quoi déjeuner. Marchant dans la forêt, le mage était à la recherche de baies tel que des groseilles, des fraises ou autres. Il avait trouvé des champignons et des herbes pour les repas de ce midi et du soir. Lorsqu’il revint de sa petite cueillette, son panier était rempli de belles trouvailles. Avant de rentrer chez lui, il alla au marché pour trouver les ingrédients manquants, puis il se dirigea chez lui.

Déposant ses affaires sur une table, il ressortit ensuite pour aller à l’arrière de l’habitation prendre de l’eau dans le puits. Il en restait peu, mais vu qu’il n’allait pas rester ici longtemps, cela tiendrait jusque-là. De nouveau dans sa maison de fortune, il fit chauffer l’eau et alla se laver dans la salle de bain improvisé. Il avait fait cette partie avec les moyens du bord, mais ce n’était plutôt pas mal.

Alors qu’il était en train de s’habiller tranquillement dans la chambre, il entendit du bruit et une voix féminine. Finissant rapidement d’enfiler le vêtement, il se précipita à l’entrée pour voir ce que c’était, avant d’ouvrir de grands yeux : Méllissandre était sur le pas de sa porte ensanglanté et faible. Au début, il ne réagit pas, comme choqué. Il se ressaisit rapidement pour rejoindre rapidement la jeune femme, posant une main sur sa plaie en voulant arrêter le flux sanguin de fuir le corps. Il inspira grandement et activa sa magie.

Il avait réussi à diminuer l’hémorragie, mais le plus dur était à faire. Il la souleva et alla la mettre sur le lit. Décidément, c’était la deuxième fois qu’il secourait quelqu’un. A croire qu’il n’y avait pas que les animaux errants qu’il recueillait. S’excusant, il déshabilla légèrement la brune afin d’avoir accès à la blessure. Il nettoya la plaie, enlevant ainsi le sang, pour ensuite reposer sa main intacte du liquide poisseux sur la plaie. Il incanta en silence, sa main s’illuminant d’une lumière olive et sa magie infiltra le corps de la blessée, réparant les cellules.

C’était comme si le temps s’inversait, la blessure se refermant lentement, mais surement comme on dit. Malheureusement, celle-ci étant trop ouverte, il ne pouvait la refermer que partiellement. Ceci fait, il lui fit un bandage, avant de la rhabiller. Il soupira en regardant vers la porte d’entrée. Se levant du lit, il alla dehors et regarda les traces de sang qui menaient jusqu’ici. Il fit la moue. Il devrait partir aujourd’hui ou demain en fonction des assaillants de la demoiselle. Pour le moment, c’était elle le souci.

Il marcha jusqu’au lit où se trouvait Méllissandre et s’assit au bord du lit. Il regarda cette dernière, en réfléchissant à ce qu’il pouvait faire.

《 — Qui vous a fait cela ? Pourquoi ? Vont-ils venir ici ? 








"Si dans les ténèbres tu sombres, dans la lumière tu renaîtras et c'est dans cette lumière que tu puiseras la force qui te fera avancer. Alors relève toi, tiens-toi droite et avance vers ton destin Grande Prêtresse"
PROCHAIN NIV. :
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Flash Back - Let's Talk [PV: Mélissandre] D3ku
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum