Dragon Age : Les Légendes de Thédas

PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 2 Sep - 14:24


Cole
“It doesn't matter that they won't remember me. What matters is I helped.”

NOM & PRÉNOM(S) ⊱ Cole, juste… Cole. SURNOM ⊱ « Petit », « Démon », « Ca », « Le fantôme de la Flèche ». AGE ⊱ Il a l’air d’avoir une vingtaine d’année. NATIONALITÉ & LIEU DE NAISSANCE ⊱ L’Immatériel, mais l’humain Cole venait de Férelden. PROFESSION ⊱ Assassin dans l’Inquisition. LIEU DE RÉSIDENCE ⊱  Skyhold. SITUATION AMOUREUSE ⊱ Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE ⊱ Asexuel. FACTION & RANG ⊱ Inquisition, assassin. ARMES ET/OU MAGIE ⊱ Deux dagues. LANGUE PARLÉE ⊱ Universelle avec un petit accent féreldien.

Tout sur ton personnage !
on veut tout savoir de lui.

Empathique ⊱ Enigmatique ⊱ Compatissant ⊱ Dévoué ⊱ Naïf ⊱ Manichéen ⊱ Hypersensible ⊱ Uncertain



He is a ghost in the shadows, walking unnoticed through crowds. He can slit an enemy's throat before they even realize he's there, and slip away, never to be seen again. Those few who do notice him soon forget he ever existed… and Cole isn't certain that he does exist.

Qui est Cole ? Le miracle d’un esprit qui aurait un corps de jeune homme. La principale partie de son identité vient de l’esprit de Compassion dont il est l’essence. C’est pour cela qu’il est très important pour lui d’alléger la souffrance d’autrui, une quête auquel il tient plus que tout le reste. Toutes ses caractéristiques, ses habilités, sont toutes construites pour répondre à cette vocation, ainsi il n’a que très peu de conscience de lui-même. Ressentir la souffrance des autres en n’ayant pas conscience de soi lui permet d’accueillir pleinement la douleur et de trouver le moyen afin de dénouer le ou les nœuds. Si cela ne marche pas, et cela arrive puisque Cole ne trouve pas toujours les mots justes, il recommence en faisant oublier la personne leur première rencontre.
Pendant son temps dans le monde physique, il a compris que parfois le nœud d’une douleur en cache une autre qui fait parfois plus mal. Son incapacité à pouvoir aider pleinement dans ce genre de cas est source d’angoisse et de culpabilité pour lui. Par rapport à son vécu, il essaie de ne plus laisser le sentiment de Désespoir des gens l’accabler. Cole perçoit aussi l’histoire et les émotions liés à certains objets aussi, les sentant lorsqu’ils sont utilisés.

Dû au fait que c’est un esprit, il entend différents chants, et ce depuis toujours. Certaines sont plus agréables que d’autres, ce qui lui permet de savoir si la chose rencontrée est source de mal ou de bien. Parfois il arrive que si la musique est assez forte, elle lui apparaisse sous forme de lumière, rendant les choses ou les gens plus ou moins brillants. C’est pour cette raison que les endroits où le Voile plus fin à cause d’un passé troublé, Cole se sent agité et anxieux (ils apparaissent plus sombres dû à la musique). L’Immatériel ne lui correspond plus vraiment à présent et il tendance à l’éviter.

Ayant très peu vécu dans le monde physique, Cole a beaucoup de mal avec toutes les règles de la société, il n’a pas de pudeur ni de filtre lui permettant de juger si ce qu’il dit est acceptable ou non. Cela lui arrive donc parfois de franchir des limites dont il n’a pas conscience. Les gens finissent souvent par se rendre compte qu’il ne le fait pas exprès, mais cela a pu lui attirer des ennuis bien des fois. Heureusement sa capacité à se faire oublier lui permet de se sortir de la plupart de ces problèmes.
Il a des notions très manichéennes de ce qui est bien ou mal, il lui arrive donc qu’il fasse quelque chose de « mal » par rapport à la société (comme voler) pour aider un autre parti. Ainsi ses actions sont parfois mal comprises par les autres. L’idée d’une personne est plus importante que l’action qui va être faite pour pouvoir aider, c’est pour cette raison qu’il n’a aucun mal à tuer ceux qui font du mal, et d’aider ceux qui souffrent. Cela fait de lui une personne très littérale qui aura du mal à discerner les métaphores par exemple, ou les concepts qui vont au-delà du bien et du mal.
Le monde physique est aussi, pour Cole, très lumineux comparé à l’Immatériel. Il lui arrive que ses sens humains soient submergés. Garder un pied plein dans le monde réel lui demande beaucoup d’effort. Même s’il ne sait pas si c’est vrai, Cole aime bien qu’on lui rappelle qu’il existe sur cette terre dans le présent. Quand cela devient trop, il a tendance à se recroqueviller, en mettant sa tête entre ses genoux, pour bloquer ses sens. Et si quelqu’un essaie de lui faire un câlin ou de le toucher affectueusement, Cole aura pour réflexe de se tendre un moment, avant de se relaxer. Cependant, il s’est toujours senti étrange dans ce genre de moment, le sentiment lui étant assez inconnu.
Cole porte aussi une grande attention à l’opinion des gens sur lui qu’il aime, et s’il fait une erreur il essaiera de se corriger pour ne pas la refaire, du moment que cela ne contredit pas son essence de Compassion. Si Cole sent qu’il dérange, ou qu’il n’est pas le bienvenu ici, il disparaîtra sans que personne ne se souvienne de lui.

Il possède une façon parfois étrange de parler qui le rend assez énigmatique. Etant submergé beaucoup par ses sens humain, il parle beaucoup plus de la façon dont il ressent, plutôt que d’une façon rationnelle. Cole est parfois assez théâtrale quand il répète les mots d’autres, prenant la voix correspondante à la personne, parfois plus douce, parfois plus dure. Il a du mal à relier le contexte à la phrase si personne ne la lui demande.
Le lien qui le lie au monde physique agit comme une sorte de poids pour lui, une sorte d’ancrage. Mais étant pour le moment dans un entre deux, il s’agit d’une position très inconfortable. D’ailleurs, il se sent toujours humide et froid, mais il n’essaie jamais de faire quelque chose pour régler cela.



L’esprit aime les chapeaux, et tient trop au sien pour laisser l’Inquisiteur le changer pour un casque. Cole aime bien flotter dans l’eau, cela lui rappelle son existence d’esprit, le moment où le poids de son existence n’était pas si lourd. Il met du miel dans le thé de Leliana sans qu’elle ne le voit. Cole essaie de devenir meilleur à faire des blagues car il aime faire rire les autres. Il aime faire des poèmes mais a beaucoup de mal avec les métaphores. Le jeune homme tolère les gens qui l’appellent démon, mais il n’aime pas cela. Sa plus grande peur est de devenir Désespoir. Il peut retrouver les gens perdus si on lui donne une carte et qu’il pense suffisamment à la personne. Il n’a pas eu d’entraînement de combat, il va « là où la lame a besoin d’aller ». Cole aime envoyer des messages pour les gens travaillant à l’Inquisition pour aider lorsqu’ils sont trop occupés. Il ne fait pas ses lacets. Il peut rendre une autre personne invisible, mais pas trop sinon il saigne du nez et se sent mal. Lorsqu'il se promène dans la forêt, les animaux sont attirés par sa Compassion naturelle et le suivent.


Ton toi derrière l'écran !
on veut tout savoir de toi.


NOM & PSEUDO ⊱  William. Pour mon pseudo, Nine, Luzgar, bâton de Cole UhU, comme vous voulez.
ÂGE ⊱  21 ans dans 17 jours.
TES PASSIONS ⊱  J’aime la musique en tout genre, lire, écrire, apprendre des trucs, mon boulot (c’est du scan 3D).
SÉRIES, FILMS, JEUX VIDÉO ⊱ Pour les séries, je regarde en ce moment Killjoys, mais je suis Rick & Morty, Atypical, Please Like Me, How to Get Away with Murder, j’ai fini Merlin aussi y’a un peu de temps maintenant.
Je regarde très peu de films qui ne soient pas des films d’animation, mais en film d’animation j’aime beaucoup les Ghilbli par exemple. Mon film préféré c’est Into the Wild.
Enfin les jeux-vidéo, évidemment Dragon Age, Final Fantasy, j’ai beaucoup aimé Life is Strange donc je vais sans doute prendre le prochain qui va sortir, pis j’en ai pas beaucoup d’autres qui me viennent en tête, FF et DA étant les principaux.
PRÉSENCE ⊱ Au moins 3 fois par semaine.
TON AVIS SUR LE FORUM ⊱  Je l’avais déjà donné j’suis vraiment heureux de voir un forum sur Dragon Age, et j’aurai jamais eu la patience et le courage de faire tant de recherches et de construire un forum aussi complet. Donc bravo !
COMMENT AS-TU CONNU DA:I ⊱  Top-site.
TON DERNIER MOT, NIARK ⊱  Non Jean-Pierre.



PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 2 Sep - 14:39


this is my story
“It is dangerous when too many men in the same armor think they're right.”


[Okay donc j’ai tenté de rester au maximum proche du Canon, j’espère que ça ira ! Disclaimer par contre, c’est assez triste et violent.]

C’est en fait l’histoire de deux personnes. Cole et Compassion. L’un est un humain, l’autre est un esprit. Des évènements ont fait qu’ils se sont rencontrés, et qu’ils sont maintenant liés à jamais.

He thought if he didn't have magic... I'm what he wanted to be. Him, but normal. So no one would hurt him.
I want to Help Ip47

Cole était un garçon né dans la campagne de Férelden. Son père haïssait les mages plus que tout, et malheureusement Cole et sa petite sœur en étaient tous les deux. Ils avaient pourtant essayé de le cacher, d’être normaux, de ne pas faire de vagues. Mais on ne peut pas aller contre sa nature.
Quand leur père s’est rendu compte qu’ils étaient des mages, cela lui donnait une bonne raison pour les battre. Il voulait les réparer, les rendre normal, détruire cette affreuse malédiction, qu’ils arrêtent avec cette magie, ces démons. Cole et la petite étaient une menace. Quand ce n’étaient pas des coups, ils étaient humiliés, rabaissés constamment, traités comme des animaux, des moins que rien. Exister chaque jour faisait mal.

Cole et sa sœur ont vécu dans la terreur, la mère était morte en voulant les protéger aussi. Les mages étaient une malédiction, une vermine dont il fallait se séparer, éradiquer. Ils se cachaient parfois dans un placard pour trouver un peu de répit. Dans le noir complet.

Le jeune garçon faisait ce qu’il pouvait pour prendre les coups à la place de sa petite sœur, il voulait l’aider pour qu’elle ne souffre plus. Il valait mieux lui qu’elle. Un jour, ils partiraient d’ici, ils ne reviendraient plus. Un jour, ils deviendraient heureux. Ils seraient normaux.

Elle tomba malade un hiver.

Cole s’occupait d’elle et essayait de la ménager tant qu’il pouvait, mais sa toux était énervante pour le père. Il lui interdisait de tousser une fois, deux fois… Quand il se rendit compte que la petite ne s’arrêterait pas de tousser, il la menaça de la faire taire une bonne fois pour toute. Ils voulaient dormir ! Elle l'empêchait de dormir.
Quand le père s’approcha du lit où reposait la sœur de Cole, le frère se mit entre eux pour servir de bouclier. C’était la seule chose qu’il pouvait faire… La sœur de Cole prit peur, elle profita de la diversion pour se lever et se mettre à courir pour se cacher dans un placard. Elle n’en pouvait plus. La petite toussait encore, elle ne pouvait pas s’en empêcher. Il allait la trouver après qu’il se soit occupé de Cole. Il allait la corriger. Elle était fatiguée, son front était chaud, tremblante de froid. Epuisée.
Le père ne prit pas longtemps avant de mettre Cole hors d’état de nuire, et retrouva facilement la sœur. Il était fatigué aussi, mais surtout agacé de l’entendre constamment tousser et de se plaindre. Il lui donnerait une bonne raison de faire sa comédie. L’homme bloqua les portes du placard avec des planches en bois, de sorte que la petite sœur ne puisse plus l’ouvrir. Il la laissa là, dans ce placard, et partit de coucher. Cole avait trop mal pour bouger, son corps entier criait de douleur. Il avait peut-être perdu connaissance.

Elle ne toussait plus.

Cole dégagea les planches et ouvrit le placard, découvrant sa petite sœur, les yeux fermés. Comme une princesse elle dormait. C’était simple, il fallait simplement la réveiller, et ils partiraient. Ce n’était plus possible tout cela. Cole en avait assez.

C’est quand il toucha sa joue délicatement qu’il comprit.

La suite était vague, il avait pris une dague que sa mère utilisait pour découper des plantes autrefois. La seconde d’après il était à cheval sur le corps de son père, la dague disparaissant dans la peau grasse de son cou, le sang se glissant partout. Partout. Entre les ongles, sur le visage, un goût de fer dans sa bouche. Qu’avait-il fait ? Peut-être qu’il était en effet une malédiction, un démon. Mais il voulait être normal. C’était tout ce que sa sœur et lui voulaient.
Le père ne leur avait jamais laissé la chance de l’être. Il leur avait fait du mal, et il était mort. Ils étaient libres. Il ne ferait plus de mal.

L’homme le regardait à présent dans les yeux sans le voir. Le visage déformé par la surprise et la mort.

Ensuite, des templiers. Une grande tour, la Flèche Blanche. Cole se souvint qu’il avait fui Férelden comme il avait pu. Cela avait été comme un réflexe, marcher le plus loin possible, voler un peu de nourriture pour survivre, se cacher. Peut-être y avait-il un endroit où les gens comme lui étaient normaux… Cole tenait, mais les démons murmuraient des promesses et des offres à son oreille pendant la nuit, ils le convainquirent petit à petit que sa sœur n’était pas réelle, qu’il avait tué son père pour rien. Que c’était un monstre.
Les templiers l’avaient finalement capturé et amené au Cercle des Mages d’Orlaïs. Enfermé dans un cachot, sans eau ni nourriture. Le jeune homme pleurait et criait. Il frappait sur les murs et la porte pour que les templiers se souviennent de lui, le voit, lui donne à manger, à boire. Dans le noir, comme quand il se cachait chez son père avec sa sœur. Sauf qu’il était seul. Tout ce qu’il voulait était de devenir normal. Pourquoi n’était-il pas normal ?

A broken body, bloody, banged on the stone cell, guts gripping in the dark dank, a captured apostate. They threw him into the dungeon in the Spire at Val Royeaux. They forgot about him. He starved to death. I came through to help... and I couldn't. So I became him.
I want to Help 2m13

Compassion entendait une musique résonner dans l’Immatériel. Un chant douloureux, souffrant. Un chant cassé, essouflé. Il voulait aider. Il voulait l’aider.
Il ne connaissait pas ce garçon, mais il avait mal. Sa peine était constituée de nombreux nœuds, tous convergeant vers le rouge et une peau bleue comme le froid. Compassion resta là, dans le cachot, avec ce jeune homme. Il ressemblait à un mort sans en être encore un. L’esprit pouvait simplement rester ici et l’écouter. Être là. Mais il se sentait inutile, il ressentait le désespoir de ce garçon enfermé dans un cachot sans pouvoir alléger sa peine. Puisque tout ce qu’il souhaitait c’était d’être normal.

Personne ne venait lui donner à manger, il était seul. Le templier qui l’avait enfermé ici n’était plus jamais revenu. Oublié, invisible, dans le noir, Cole n’avait plus la force de crier. La faim était comme un couteau dans le ventre, la soif comme un désert. L’esprit était là et c’était le seul réconfort que Cole pouvait avoir. Avait-il vraiment été une malédiction par le simple fait d’exister ? De naître ? Allait-il vraiment mourir de la sorte ? Sans n’avoir rien connu de la vie autre que la douleur, la haine et la peur ?

Cole lui raconta sa vie douloureuse, ses doutes par rapport à sa sœur qui ne ressemblait plus qu’à un mirage créé par les démons. Compassion traversa alors le Voile pour lui tenir les mains bleuies par les coups sur les pierres, jusqu’à la fin. C’était tout ce qu’il pouvait faire.

L'esprit l’entendit murmurer « Merci. » faiblement, avant de s'éteindre dans la souffrance. Il n'avait pas pu l'aider.

Dark and desperate, death to make yourself alive. I used to be like you. I'm not anymore. You shouldn't be either.
I want to Help Z2t9

Son nom était Cole, et il sentait la douleur des gens. Il était oublié, désespéré, seul. Les seules personnes qui pouvaient le voir étaient des personnes proches de la mort, ou qui souhaitaient mourir. Cole accédait à leur souhait, afin qu’ils puissent éviter une exécution ou l’apaisement, le fantôme leur disait de le regarder dans les yeux pour qu’ils le voient enfin, pour qu’il se sente exister.
Ces meurtres firent de plus en plus de bruit parmi la population dans le Cercle, c’est à ce moment-là que les gens le surnommèrent le Fantôme de la Flèche. L’assassin ne savait pas ce qu’il était, mais d’après les murmures de la tour, il n’était pas bon. Irréel, certains disaient qu’il s’agissait d’un fantôme, d’autres d’un démon. Il y avait un endroit où Cole n’allait jamais, le cachot. Pour une raison que le jeune homme ignorait, l’endroit le rendait anxieux, il n’y allait qu’en cas d’extrême nécessité.
Il lui arrivait de voir les autres dormir et manger, alors il essaya, mais en fin de compte Cole se rendit compte qu’il n’en avait pas besoin. Une vieille musique lui donnait de la force et elle ne semblait pas s’arrêter. Cole suspectait qu’elle ne s’arrêterait jamais.

Les templiers étaient durs, ils battaient et affamaient les mages, ils les enfermaient dans des cachots sans jamais plus les revoir. Heureusement, Cole était là pour alléger leurs souffrances en leur donnant une mort rapide. Grâce à ces morts, il n’était pas oublié, et il aidait les gens à arrêter leurs souffrances. Même s’il n’était pas réel, l’assassin existait à travers les mages qu’il avait tués, il existait à travers leur souffrance. Ils étaient désespérés aussi, et leur mort leur apportait la liberté. Les templiers se réunissaient de plus en plus pour comprendre qui était le coupable de ces meurtres, afin de pouvoir l’arrêter. Core s’en méfiait, même s’ils ne pouvaient pas le voir.

Après quelques temps, un nouveau mage fit son entrée dans le Cercle. Contrairement aux autres Rhys pouvait voir Cole et se souvenir de lui sans désirer la mort. Plus encore, le mage pensait que Cole existait, et surtout qu’il était vivant. Pendant un peu moins d’un an, le mage et le fantôme étaient devenus amis. Cole continuait ses meurtres cependant, toujours incertain de ce qu’il était. Mais il vivait, d’une façon ou d’une autre.

Rhys fut ensuite appelé à partir à la Forteresse Adamant avec d’autres personnes que Cole connaissait peu. A la base, le fantôme n’avait pas ressenti le désir de sortir du Cercle, parce que le monde en dehors de la tour l’éblouissait intensément. Mais en surprenant une conversation entre Evangeline, une templière chère aux yeux de Rhys, et le Chercheur Lambert, Cole devint agité. Le Chercheur souhaitait que la templière tue les mages du groupe s’ils apprenaient que le Rite d’Apaisement pouvait être inversé.
Cole les suivit alors, jusqu’à la forteresse Adamant. Un endroit qu’il ne tenait pas dans son cœur, puisque le Voile était très fin, la musique assourdissante et sombre. Il tint bon pour accompagner son ami et le protéger. Ils retrouvèrent un mage apaisé du nom de Pharamond, qui avait réussi à guérir en s’approchant de l’Immatériel, mais permettant aussi aux démons de le posséder.
Cole et le reste du groupe furent aspirés dans l’Immatériel. Un endroit désagréable et sombre. L’assassin fut contraint de revivre son passé humain sous forme de cauchemars. Les coups de son père, sa sœur mourante de froid dans le placard, la dague tranchant la gorge de l’homme. La fuite, les vols pour survivre, les templiers… Cole reprit du sens dans son existence. Il aperçut un Archidémon aussi, sans savoir s'il s'agissait d'un cauchemar, ou bien d'une réalité.

I want to help. I can be hard to see. I can kill things that would hurt people.
I want to Help 6vhl

Il retrouva Pharamond avant le reste du groupe. Le mage le supplia de mettre fin à ses souffrances, mais Cole comprenait à présent que ce n’était pas la façon d’aider.
Tuer par désespoir n’aidait personne, ni ne le faisait exister. Pendant sa vie Cole avait tenté d’aider sa sœur en prenant les coups de son père à sa place, le garçon l’avait défendu comme il l’avait pu jusqu’à la fin, et il s’était sauvé en tuant son père. Les victimes de souffrance n’étaient pas celles qui devaient voir leur vie s’arrêter. C’était bien ceux qui perpétuaient leur haine et causaient la souffrance qui devaient mourir.

Evangeline n’essaya pas de tuer les mages. En rentrant dans le Cercle des Mages, Cole était donc encore plus perdu sur son identité. Rhys avait été emprisonné par les templiers pour le meurtre de Pharamond. Tout le monde suspectait que Cole était le meurtrier de cette nouvelle victime, mais le fantôme avait changé. Il ne tuait plus par désespoir, il avait refusé de mettre fin à la vie de l’ancien apaisé.
Cole se mit donc à aider de la seule façon qu’il connaissait, en tuant. Le fantôme retrouva Leliana avec Evangeline et d’autres pour libérer les mages enfermés dans la tour de la Flèche, détruisant tous les phylactères, puis retrouva Rhys afin de le libérer. Les deux tentèrent de sortir du Cercle en prenant un chemin dans les égouts, mais le Chercheur Lambert les retrouva. L’homme avait gardé le phylactère de Rhys sur lui afin qu’il ne soit pas détruit, et l’avait utilisé pour les retrouver.
Le fantôme voulait alors profiter de son invisibilité pour pouvoir tuer Lambert et en finir avec la haine et la souffrance qu’il causait aux mages, mais un objet étrange en possession du chercheur l’empêcha d’utiliser ses pouvoirs. La Lithanie d’Adralla. Cole était donc un démon ou un esprit, une créature de l’Immatériel, qui n’avait jamais existé sous forme humaine. Le doute, sur son identité, sur la souffrance qu’il pensait avoir vécu… Il savait qu’il avait vécu cette vie-là. Lambert l’accusa de se servir de Rhys pour commettre des meurtres, ce que Cole réfuta.

C’était un esprit ou un démon. Cole disparu après cette réalisation, alors qu’Evangeline arrivait. Il ressentit la souffrance de Rhys lorsqu’il perdit la jeune femme, puisque cette souffrance le touchait aussi. Cependant, quelques temps plus tard, la templière s’était rétablie. Sur son chemin pour Therinfal, Cole sentait que la musique d’Evangeline avait changée, elle était devenue plus calme, mais elle vivait, un esprit de Foi l’habitant. Pour le prix d’une autre vie, celle de Wynne, la mère de Rhys. L’amitié qui l’avait lié avec Rhys l’avait permis de ressentir sa souffrance, même loin, mais il avait l’impression qu’il avait trompé et perdu son ami.
C’était mieux de s’éloigner, dans la crainte de devenir un démon. Il devait se protéger de lui-même et s’entourer de personnes qui pouvaient l’aider. Les personnes les mieux placées pour Cole étaient les Chercheurs et les templiers, et c’est pour cette raison que Therinfal semblait être la meilleure destination.
Seul, il se rendit compte que Cole n’était pas lui, mais la personne que l’esprit avait voulu aider jusqu’à son dernier souffle, sans pouvoir y succéder. Cole avait été un mage, enfermé dans un cachot de la tour de la Flèche, affamé et oublié.

Sur son chemin pour Therinfel, il parcourut un petit village où il fit la connaissance d'un petit garçon qui avait perdu sa mère. En utilisant son habilité à retrouver les gens, Cole put l'aider et soulager sa souffrance. L'enfant lui donna son énorme chapeau en échange. Aider les gens faisait du bien, c'était sa voie et il voulait continuer.
Un peu plus tard, l'esprit se rendit compte qu'en réalité il aimait beaucoup ce chapeau et ne souhaitait plus s'en séparer. C'était le symbole de sa voie, lui rappelant ce petit garçon perdu.

Look into my eyes...
I want to Help 9ubh

Arrivé à Therinfel, Cole se rendit compte que les Chercheurs et les Templiers avaient été corrompus. Ils pensaient être dans le vrai, mais ils ne servaient plus que les démons en écoutant le Lyrium rouge. Ils chantaient d’une façon sombre, les vieilles musiques de ceux qu’il fallait garder derrière des portes closes. Ils ne pouvaient pas protéger Cole de lui-même, et Cole se devaient de les protéger d’eux-mêmes. Là-bas, il retrouva le Chercheur Lambert, qui désirait renverser la Divine et prendre le pouvoir, afin d’oppresser les mages et d’étouffer les rébellions des mages.

La haine grandissante contre les mages, Cole ne pouvait s’empêcher de revoir brièvement son père en lui. Alors l’esprit attendit que le chercheur se retrouve seul, pour apparaître et presser une dague contre son cou. Le Chercheur ne comprenait pas, surpris de se retrouvé attaqué par une entité de l’Immatériel, qui ne cherchait pas à pactiser, mais simplement tuer. Cole lui raconta alors l’histoire du vrai Cole, de ses plaintes et de sa famine. Lambert ne considérait pas les mages comme des personnes, mais comme des monstres à éliminer. Il faisait du mal, et pour protéger les mages, Cole devait le tuer.

« Regarde-moi. »

La lame s’enfonça dans la gorge du Chercheur, Cole sentit le sang gicler sur son visage et couler sur ses doigts frêles. Avec un goût de fer il se rendit compte que Lambert ne ferait plus de mal à aucun mage, il était rassuré. Gardant ses yeux dans ceux de Lambert, Cole le lâcha par terre, alors que son âme quittait son corps, sa sombre musique s'affaiblissant pour ne plus produire aucun son. Mieux.

The 'Inquisition' isn't real unless it has something real to make it. It's like a spirit.
I want to Help Xqka

Cole n’avait qu’une certitude alors qu’il arriva à Darse, c’était qu’il fallait parler à quelqu’un rapidement. L’Ancien n’avait pas apprécié le fait que l’Inquisition lui vole ses mages, et les templiers rouges marchaient en direction du temple. Ils étaient beaucoup trop nombreux pour l’Inquisition, et Cole ne pouvait pas s’en occuper seul. La musique de l’Ancien était si bruyante que cela faisait mal au jeune homme, il était impossible de l’écouter, de comprendre ce qu’il disait, et l’angoisse de toute cette armée marchant droit vers l’Inquisition ne permettait pas à Cole de recueillir des informations. Il ne l’aimait pas, il résonnait faux, hors de sa place, mal, il souhaitait tuer des gens qui n’avaient rien à voir avec son but. L’Ancien aimait la souffrance et la cultivait.

L’esprit raconta tout ce qu’il savait au Messager d’Andrasté. La souffrance des blessés et le bruit ambiant de la musique du Lyrium rouge semblait lui faire tout confondre et tout mélanger, la peur aussi, l’angoisse de se retrouver coincé dans cette musique dissonante. Mais tout cela, c’était moins important que le grand chancelier mourant. Il connaissait le moyen d’échapper à l’armée des templiers rouges, tout le monde pouvait s’échapper. Tous, sauf la personne qui resterait pour s’occuper de créer une avalanche. Cole était un esprit, il pouvait survivre, une avalanche ne l’arrêterait pas. Il voulait aider…

Mais le Messager ne lui laissa pas l’occasion d’aider. C’était à lui, possédant la marque, de faire face à l’Ancien. La marque… le murmure doux d’un ancien temps, capable d’ouvrir et de fermer les portes, capable, mais fragmentée. Un ancrage du monde ancien. Cole regarda alors l’homme sortir du bâtiment, sans se retourner, et il porta Roderick, jusqu’au bout du chemin. Jusqu’au bout de son chemin. L’esprit ne comprenait pas pourquoi le Messager risquait sa vie, alors qu’il était si précieux pour les autres habitants de Darse, pour l’Inquisition. Cole sentait que sa force de caractère procurait un résonnement chez les autres. Comme s’ils s’accordaient. Était-ce à cause du murmure de la marque ? Il espérait pouvoir en savoir plus… Voir plus, ressentir plus.

Il les sentait espérer vivre demain.

Ils avaient vu l’avalanche recouvrir les templiers rouges, et Cole sentait leur musique folle s’affaiblir. Ils allaient reposer, mais la montagne se souviendrait. La neige se souviendrait. Les survivants de Darse attendaient le retour du Messager avec beaucoup de foi. L’Archidémon et l’Ancien semblaient avoir été satisfaits de leur attaque. Il ne les entendait plus, et Cole se sentait moins agité.
Le Messager survécut, guidé par quelque chose que Cole ignorait. Sa marque avait un peu changé aussi, plus bruyante, mais il gardait le contrôle. Le reste de la nuit les conseillers étaient si soulagés qu'ils étaient en colère, et Cole préférait rester loin des bruits, près du grand chancelier mourant. Il le sentait s’évaporer, sa conscience fragile… Il avait peur, malgré sa foi.

Jusqu’à ce qu’il l’entende.

La musique vibrante et résonnante, comme des fils colorés tirés de chaque personne, s’entrelaçant avec le Voile, formant un lien solide. Une cause, comme s’ils formaient un esprit à eux tous. L’Immatériel était soudain devenu plus proche, mais pour cette fois, cela n’avait pas été désagréable pour Cole. C’était brillant, tout était devenu brillant malgré la nuit, et chaque personne s’illuminait comme une lanterne autour du Messager d’Andrasté.

Ils avaient l’espoir.

Après avoir marché pendant des semaines, ils s’étaient arrêtés au Fort Céleste, calme, douce musique protectrice. Il s'agissait de leur nouveau foyer. Quelque chose qui faisait sentir Cole en sécurité, pour lui comme pour beaucoup d’autres. L’esprit ne savait pas vraiment ce qu’il adviendrait de lui, mais il souhaitait continuer aider les autres et les accompagner pour les guérir de leur souffrance. Il voulait se sentir utile au sein du fort et le nouvel Inquisiteur semblait être un grand signe d’espoir. Le fort avait beau être en ruine, le moral des anciens habitants de Darse était assez élevé pour permettre de faire des constructions rapides, et Cole y mit de son grain de sel aussi. En faisant oublier les autres, en guérissant leur peine, en soutenant leur moral.

L’esprit prenait plaisir à garder les rats éloignés du fort, vérifier souvent que le stock de toile d’araignée soit suffisant pour les soins, maintenir l’hiver loin… Cole avait de quoi faire, et c’était agréable. Ils avaient une chance.

Il pouvait aider, il pouvait enfin aider.



PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 2 Sep - 14:55
Wouah. Je suis en admiration devant ce personnage à chaque fois que je joue. Il a une complexité, une dualité exceptionnelle et un passif très triste mais beau dans un sens (avec la compassion, ses objectifs qu'un adulte voudrait suivre dans l'idéal, son côté pur à la limite de l'innocence de l'enfant).

En tout cas, j'ai hâte d'en lire plus. Je te souhaite bienvenue parmi nous Cole :)

P.S : Si jamais ça t'intéresse de lire une fiche, il y a Zasalamel qui a un passif avec Rhys et Evangeline. Je suis sûre que le rpgiste sera ravi d'en parler avec toi !
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 2 Sep - 14:59
Merci beaucoup :D

Je vais lire sa prez alors je pense, car j'ai encore une vision un peu trop floue de comment tout s'est passé donc ça m'aidera peut-être. Là je fais une petite pause. xD
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 2 Sep - 16:08
Bienvenue o/ Comme l'as dit Estrid c'est un personnage complexe et je suis contente que tu ais décidé de te laisser tenter malgré tout ! Surtout que tu as l'air de très bien t'en sortir ~

Bon courage pour la fin de ta fiche !
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Sam 2 Sep - 21:52
Bienvenue à toi ! Comme Estrid et Irisviel, je suis vraiment content de voir qu'on a un Cole sur le forum ! J'adore ce personnage - dont j'étais complètement passé à côté lors de mon premier playthrough, j'y avais à peine fait attention, avant de réaliser mon erreur - et j'ai hâte de te voir le jouer et d'écrire avec toi.

Bon courage pour la fin de ta fiche en tout cas, et encore bienvenue !
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 3 Sep - 0:34
Merci pour vos réponses :D
J'espère être à la hauteur de vos attentes honnêtement. C'était un plaisir de faire la fiche et j'ai hâte de rp !
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 3 Sep - 1:27
Salutation ! :D
Bonne chance pour ta validation, personnellement j'ai adoré ton style d'écriture !
On reconnaît tellement le personnage c'est génial ! Tu vas le jouer à merveille !
I want to Help 3948555497
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 3 Sep - 11:24
Punaise mais c'est énorme ce que t'as écrit dude :D:D:D:D:D:D:D:D:D:D:D

Allez, bonne chance pour ta validation, UHU o7
PROCHAIN NIV. :
avatarI want to Help D3ku
avatarI want to Help D3ku
Invité
Invité
Posté Dim 3 Sep - 14:28



⊱ Bravo, tu es validé Cole !
bravo, bravo et encore bravo !

⊱ AVIS SUR LA FICHE  —  Magistral. Je n’ai pas d’autres mots pour désigné cette fiche. Le personnage est complexe mais tu le joues à merveille, son côté manichéen, sa volonté d’aider, les couleurs, les sensations… La compassion. Bref, franchement j’ai adoré et je n’ai aucune inquiétude pour ton jeu en RP ! J'ai donc le plaisir de t'annoncer que tu es validé, Cole ! Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, je te dis avec amour : Bon jeu et encore la bienvenue parmi nous ! #Irisviel Madame le Lore

⊱ Cool, j'suis validé !
... Mais je fais quoi maintenant moi ?

Maintenant petite recrue, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est obligatoire et conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Par là, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair dans tous tes faits et gestes ! Quant à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques ou autre sur le forum, qui défileront en dessous de la bannière. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc, c'est mieux que de ne rien avoir sous son pseudo ; ça rajoute un petit coté esthétique très fancy.

Plus sérieusement à présent ; va de suite signer le règlement, s'il te plait, c'est obligatoire ! Quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! N'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton personnage et de quel jeu il vient s'il est inventé, merci ! Cela évitera les doublons, et c'est obligatoire. Pense à créer ta boite aux lettres que tu puisses envoyer et recevoir des missives, c'est super utile et ça permet de commencer ou de finir des Rp d'une manière encore plus amusante. Renseigne toi par ailleurs sur le système des Points de Prestige, ils vont te servir plus tard si tu veux un rang ou un double compte.

Ho tant que j'y pense ! Si tu as une quelconque question sur l'univers de Dragon Age et que tu as besoin d'informations pour tes RP ou juste pour en apprendre plus, il y a le Guide de Thédas à ta disposition. Chose vitale, renseigne toi à propos de l'intrigue en cours et de la chronologie en RP. Vois-tu, comme nous simulons plusieurs époques, ces dernières ont un point de départ bien précis, et tu ne peux pas passer d'un an à un autre sauf en RP flashback ! N'oublie pas non plus de voter sur les top-sites ! Voilà tout pour la partie administrative ultra barbante ! Tu es digne d'un véritable membre de l'Inquisition !

Maintenant, ce sera bien plus drôle qu'avant, car je te convie à faire la teuf dans la taverne la plus proche ! Tu peux jouer un max pour faire vivre le forum ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Tout comme tu ne dois surtout pas hésiter à flooder, que ce soit pour dire ce que t'as bouffé à midi ou autre encore, on s'en fiche : on aime le racontage de life et le bla bla trop wtf sur ce forum !

Sur ce, Cole... Je te souhaite une bonne aventure parmi nous. Te joindras-tu avec les plus héroiques afin de sauver Thédas, ou au contraire, plongeras-tu le monde dans le chaos ?

Bienvenue sur Dragon Age Inquisition : Infinity !


PROCHAIN NIV. :
Glorfindel Mien'HarelI want to Help D3ku
Glorfindel Mien'HarelI want to Help D3ku
Lord of revassan ⊱ Mien'harel
— PSEUDOs : Pendräagon
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Présent.
— MISSIVES : 269
— DC&TC : Reyner Cousland (+) Seth.
— PRESTIGE : 207
— CRÉDITS : phobs (+) moi
I want to Help 9tcb
— ICONE (100x100) : I want to Help 9xb3 — NATIONALITÉ : Dalatien et descendant direct de Shartan.
— ÂGE : Glorfindel possède dix neuf ans.
— PROFESSION : Leader du mouvement Mien'Harel, chef de la cité Revassan.
— FACTION : Mienh'Harel, évidemment : les elfes rebelles.
— ARMES : Deux sabres dalatiens.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
— O.SEXUELLE : Bisexuel.
Posté Lun 4 Sep - 14:53
Bienvenue en retard mon petit Cole, et excellente fiche soit dit en passant I want to Help 1175699689
Amuse toi bien parmi nous !


All my life,
I have been fighting for this.
They try to keep me down but I just get higherII've been up, I've been down. Seen the world from the ground. But I hear the drumming, now my veins are pumping. Scraped my knees, bruised my heart, It's where you end, not where you start. I see them running, cause they see me coming. All my life, I have been waiting, I have been waiting for this.
PROCHAIN NIV. :
I want to Help D3ku
I want to Help D3ku
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum