— Event N.1 : La Chute

— 9:31 DU DRAGON (Dragon Age Origins)
Depuis la nuit des temps, les Gardes des Ombres ont protégé Thédas du mal. Gardiens de la paix et des habitants de ce monde, ils ont toujours combattu d'un aplomb et d'une croyance infaillibles. Néanmoins, le cinquième Enclin signa l'arrêt de mort de la quasi totalité de ces guerriers à la force de fer. La trahison de Loghain coûta entre autre la vie du Roi Cailan et plongea la Garde dans un état quasi soporifique.Reyner Cousland fut l'homme qui redressa la situation. Armé de ses compagnons et de la rancœur qui l'accablait, le jeune homme avait vécu la tragédie d'Ostagar. Sa famille fut assassinée, son château brûlé, son amant décapité : Loghain venait de faire une regrettable erreur. Il s'était créé l'ennemi dont personne n'aurait jamais souhaité avoir un jour.L'Enclin fut anéanti. L'Archidémon mourut et Loghain trépassa de la main de Reyner. Ferelden fut libéré du joug du faux Roi. Tout était à construire désormais : nommé Commandant de la Garde, il devint le dirigeant des Gardes des Ombres de Férelden et une très forte influence parmi le groupe. Deux, quatre, puis seize grands campements furent construits et une vague de recrutement fut lancée. En dix ans, les rangs des gardes gonflèrent comme jamais. Symbole de courage et de persévérance, le jeune Commandant ne se doutait toutefois pas que les choses allaient dégénérer à nouveau... Et aussi violemment.

— 9:42 DU DRAGON (actuellement)
Corypheus rallia les templiers à sa cause. L'Inquisition en fit les frais et, prévenant ainsi Thédas et la majorité des grands groupes des alentours, aucun accepta de croire cette funeste nouvelle : C'est dans un espoir vain que Ragnar Warvrick, l'Inquisiteur, décida de lancer une demande d'alliance entre la Garde des Ombres et l'Inquisition. Les dirigeants de la Garde refusèrent sans prendre le temps de reconsidérer cette offre précieuse : pour eux, le vrai problème était l'influence et le pouvoir que continuait d'accroître l'Inquisition et ce, sans aucun cadre de bonne conduite et sans aucune limite.Néanmoins, une attaque se prépare et les Gardes ne se doutent pas une seule seconde que leur forteresse, Fort Bastiel, en Amaranthine, est sur le point de se faire assiéger par Corypheus qui après un échec cuisant chez l'Inquisition, décida d'attaquer un des autres groupes les plus puissants de Thédas en ayant appris que Reyner était sur les sentiers à la recherche d'informations capable de stopper l'appel : en soit, un pouvoir illimité pour les Gardes. Sur son chemin, le Commandant acquis des informations capitales et qui pourraient changer le destin de l'alliance entre Inquisition et Gardes.Le souhait de Corypheus est à présent de réduire au silence Fort Bastiel et son leader avec, coûte que coûte. Une bataille sanglante se prépare, et ce sera peut-être la chute de la Garde de Ferelden... Définitivement.

Combattez aux cotés de la Garde des Ombre afin de leur laisser la chance de s'en sortir vivant !
Sauvez ceux qui jadis vous ont offert gracieusement le privilège rester à l'abri du cinquième Enclin !
Lire plus

〖LES SOIRÉES TWITCH〗



prochaine session le 06.07.17 à 14h00
en savoir plus

Petites annonces

13/08/2017 — Des nouveautées ont été postées sur le forum ! Pour vous renseigner, c'est par ici !
09/08/2017 — Le groupe MAGES est désormais CLOS pour cause de surpopulation !
09/08/2017 — Le Fondateur est revenu de son absence indéterminée !
09/08/2017 — Irisviel est désormais administratrice du forum. Bienvenue dans la team, miss !

Le Discord du forum

©linus pour Epicode
⊱ En bref





Partagez|

Je me présente, Dorian, de la maison Pavus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

hello, my name is...
avatar
Drama lover à moustache ⊱ INQUISITION

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Naël
— MISSIVES : 118
— PRÉSENCE : Quand je veux d'abord
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Andras Garadh
— CRÉDITS : Gay Bravado
— PAIRING & OTP : Cullissandre / Adoribull
— PRESTIGE : 253

— NATIONALITÉ : Tevinter
— LIEU D'HABITATION : Bibliothèque de Fort-Céleste
— ÂGE : 31 ans
— RANG SOCIAL : Libertin (au sens précieux-baroque du terme)
— PROFESSION : Thaumaturge qu'on ne prend pas au sérieux et à qui on vole tout et n'importe quoi
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
— AMOUREUSEMENT : Actuellement avec un gros problème de chantriste sous le coude

MessageSujet: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Jeu 27 Juil - 20:55



Dorian Pavus
"If I truly believed my homeland was beyond all hope, I wouldn't miss it so much."

NOM & PRÉNOM(S) ⊱ Pavus Dorian SURNOM ⊱ S'ils osent,... AGE ⊱ 31 ans. NATIONALITÉ & LIEU DE NAISSANCE ⊱ Quarinus, Tevinter PROFESSION ⊱ Paria de Tevinter LIEU DE RÉSIDENCE ⊱ Bibliothèque de Fort-Céleste SITUATION AMOUREUSE ⊱ Si quelconque adonis voudrait s'amuser l'espace d'une nuit, il est votre homme. ORIENTATION SEXUELLE ⊱ Gay comme un pinson ET FIER. FACTION & RANG ⊱ Mage, nécromancien ARMES ET/OU MAGIE ⊱ Dorian est un mage Altus, descendants des "Rêveurs". C'est le rang social le plus élevé à Tévinter encore de nos jours. Il lui parut tout naturel pour lui de manier la nécromancie, ou l'art de se battre aidé d'esprits de l'immatériel ou de simplement instaurer la peur dans le coeur des gens. Traditionnellement à Tévinter, Dorian possède également les connaissances basiques en ce qui concerne la magie du sang, mais refuse catégoriquement de s'en servir un jour. LANGUE PARLÉE ⊱ Tevene et Universelle.

Tout sur ton personnage !
on veut tout savoir de lui.

Susceptible ⊱ fier ⊱ Rat de bibliothèque ⊱ Enjôleur ⊱ Désinvolte ⊱ Introverti ⊱ Ambitieux⊱ Sarcastique.


Difficile de savoir par où commencer quand l’on veut parler de Dorian. Une chose de certaine, le mage Altus fait parler de lui bien plus que son titre et son blason le faisaient originellement. Très social, Dorian se donne à cœur joie pour ce qui est de la conversation. Inébranlable dans ses opinions, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour que le monde connaisse son avis, aussi douteux puisse-t-il paraître auprès des autres. Pavus n’est guère du genre à modifier ses idées et ses convictions à la tête du client, même si personne ne partage son avis dans la discussion.

Très intelligent et naturellement talentueux pour la magie, il a acquis un savoir incroyable qu’il s’amuse à ressortir quand l’occasion se présente : c’est une manière à lui de vous montrer qu’il sait mieux les choses que vous, mais cela n’a rien de bien méchant. Tout dépend de comment le tout est interprété. Ou alors, s’il a le malheur d’entendre quelqu’un dire n’importe quoi sur un sujet qu’il connaît, Dorian pourrait s’enflammer et procéder en trois étapes pour étouffer l’hérésie présente : le critiquer, expliquer, le rabaisser – des fois, il prend même la peine de réexpliquer. Aussi simple que cela. Il n’y a rien de plus agaçant pour lui qu’un ignorant qui théorise, donc pourquoi être tendre avec ce type d’ingrats ?

On eut souvent dit de lui qu’il est un génie, mais qu’il n’utilise pas ce savoir à bon escient. Après avoir emprunté un tel chemin, ce n’est guère étonnant si beaucoup de personnes pensent ainsi. Dorian se moque des critiques faites à son égard – il y aura toujours quelqu’un pour le critiquer de toutes manières. Tant qu’il fait ce qui lui chante, tout va bien pour lui. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il apprécie les remarques déplacées que l’on ose lui dire droit en face, surtout si ces remarques proviennent d’une connaissance qu’il apprécie. Dorian déteste également se faire contredire, mais cela n’est guère nouveau.

Passionné d’histoire et de magie, Dorian se plaît à découvrir ou redécouvrir toutes ces connaissances par le biais d’ouvrages, ou de l’immatériel s’il ne trouve pas de réponse satisfaisante. Si vous le cherchez, vous le trouverez très certainement dans la bibliothèque la plus proche, un livre à la main et confortablement installé dans un fauteuil. Il pourrait passer des heures et des heures plongé ainsi dans la lecture, au point même de sauter des repas ou plusieurs heures de sommeil. Andrasté sait ce qui vous arrivera si vous osez le déranger en plein ouvrage. Personne ne le sait vraiment. Dans tous les cas, il préfère la vie en intérieur ou, du moins, en milieu urbain. Ne comptez pas sur lui pour quelques galipettes en forêt. En revanche, boire un bon verre dans une taverne du coin et en bonne compagnie est également quelque chose qu’apprécie grandement le paria – peut-être trop, même. Notons également qu’il tient très bien l’alcool, si vous percevez l’ironie de cette phrase. Le sarcasme est d’ailleurs également un allié farouche de Dorian, et il ne se prive jamais de l’employer dans n’importe quelle circonstance. Que serait Dorian sans son sens de l’humour après tout.

Même s’il adore montrer au monde qui il est et ses convictions, Dorian reste une personne très introvertie. Il privilégie la solitude quand l’envie d’être plus intime avec lui-même se fait sentir. Si on le questionne sur son état ou quelconque chose qui aurait à voir avec des sujets plus personnels ou délicats, le Tévintide aura tendance à se montrer agressif, avant de s’éclipser le plus rapidement possible. Il a horreur de se sentir ainsi vulnérable envers d’autres personnes, proches ou non. Il fait difficilement confiance aux diverses connaissances qu’il a, ou du moins pas suffisamment pour se confier à quelqu’un. Jouer les sentimentaux, très peu pour lui. Et puis il a d’autres choses à faire ou à penser. Il ne supporte pas non plus avoir une dette envers quelqu’un si celui-ci a le malheur de lui rendre service. C’est pourquoi il tâche de ne compter que sur lui-même pour régler ses différents problèmes.

Côté cœur, Dorian ne se complique guère trop la vie – qui du coup est déjà bien assez complexe. Son homosexualité n’est un secret pour personne, et c’est justement un problème pour certains – étant donné que Dorian s’en fiche éperdument. C’est certes toléré dans l’empire, mais mal perçu par la haute société, une noblesse qui ne peut se permettre aucune « aberration » dans sa famille au nom de la bienséance. Tout doit toujours être parfait, et cela a bien le don d’agacer Dorian. Cette noblesse l’énerve : franc au possible et déterminé à faire bouger les choses, il a depuis longtemps perdu l’estime de tous là-haut, même de sa propre famille. N’ayant jamais pardonné à son père l’éventuelle tentative de « purification » qu’il eut envisagée pour lui, Dorian s’est davantage refermé sur lui-même et reste beaucoup sur la défensive quand on s’adresse à lui. C’est d’ailleurs par cet événement qu’il méprise et hait la magie du sang et l’exigence  de l’être parfait typiquement tévintide encore plus qu’initialement.

Cela ne veut pas non plus dire que le nécromancien déteste sa patrie. Il espère faire partie de ceux qui feront bouger les choses, pour rendre à Tévinter un semblant de sa gloire d’antan.

Pour parler de ses relations diverses et variées, elles sont généralement très brèves mais intenses. Dorian ne veut surtout pas devoir y mettre des sentiments, cela l’embarrasserait. Donc les coups d’un soir lui correspondent parfaitement. Pour lui, l’amour rend aveugle et pourrait le contraindre à commettre des stupidités qu’il aurait facilement pu ne pas faire. Méfiant envers tout le monde, il est donc tout naturel que Dorian n’a encore jamais exploré cette facette du batifolage nocturne, et il ne compte pas s’y mettre.



Dorian adore jouer aux échecs. Dorian se délecte de tout ce qui touche de près ou de loin une soirée dans la haute société (politique comme drame). Cela le rend nostalgique parfois. Sa famille tenta de le marier à une certaine  Livia Herathinos. Tous deux se détestent au plus haut point. Il est allergique à une plante que l'on utilise beaucoup dans le thé. Sa plus grande peur est la tentation.Le mage Altus prend grand soin de son apparence (pas la peine de mentionner que sa priorité première reste sa moustache) et porte une attention particulière à l'hygiène. Dorian a le mal de mer. La bibliothèque de Fort-Céleste ne possède que peu d'ouvrages qui en vaillent vraiment la peine. Dorian pensera à en fournir afin d'éviter le pire. Il n'est pas anodin de le retrouver complètement ivre au fin fond d'une taverne et dans les bras d'un homme. Et quand il est saoul, la meilleure chose à faire est de le surveiller.    


Ton toi derrière l'écran !
on veut tout savoir de toi.


NOM & PSEUDO ⊱  Naël
ÂGE ⊱  *gasp* 17 ans '-'
TES PASSIONS ⊱  Dessin, écriture, Dorian, musique, peinture, le sel (LoL), dormir, dessin, fabriquer des trucs, jeu de rôles (quand même), dessin, Twisted Fate.
SÉRIES, FILMS, JEUX VIDÉO ⊱  League of Legends, Psycho-pass, gardiens de la galaxie (J'AI PAS VU LE 2 NO SPOIL), Wonderwoman sa mère, Kung Fury, Dragon Age (quand même), Fire Emblem (awakening, faut que j'achète conquest, Heroes - le truc sur mobile trololo), UNDERTALE, saint seiya, smash bros sa mère.
PRÉSENCE ⊱ euuuuuuuuuuuuuh c'est une très bonne quesion. Sachant que mes études prendront pas mal de place et que je fais beauuuuuuuucoup de choses, mais à mon avis ça devrait le faire no problems o7
TON AVIS SUR LE FORUM ⊱  FENRIS MARC ET VARTAN DANS MON LIT CE SOIR. Le reste de la gente masculine n'est pas pour autant écartée de l'invitation.
COMMENT AS-TU CONNU DA:I ⊱  Google, puis Cullen m'a fait atterrir ici
TON DERNIER MOT, NIARK ⊱  Sachez que je vous observe. Si vous osez faire le moindre mal à ces livres innocents, je puis vous jurer sur mes ancêtres - qui me renient d'ailleurs - que je vous retrouverai, et que je vous tuerai.  







Dernière édition par Dorian Pavus le Dim 30 Juil - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
Drama lover à moustache ⊱ INQUISITION

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Naël
— MISSIVES : 118
— PRÉSENCE : Quand je veux d'abord
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Andras Garadh
— CRÉDITS : Gay Bravado
— PAIRING & OTP : Cullissandre / Adoribull
— PRESTIGE : 253

— NATIONALITÉ : Tevinter
— LIEU D'HABITATION : Bibliothèque de Fort-Céleste
— ÂGE : 31 ans
— RANG SOCIAL : Libertin (au sens précieux-baroque du terme)
— PROFESSION : Thaumaturge qu'on ne prend pas au sérieux et à qui on vole tout et n'importe quoi
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
— AMOUREUSEMENT : Actuellement avec un gros problème de chantriste sous le coude

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Sam 29 Juil - 23:51



this is my story
"Selfish, I suppose. Not to want to spend my entire life screaming on the inside."


Unique fils du Magister Halward Pavus et de dame Aquinea Thalrassian, tous deux membres de familles très riches et influentes, Dorian naquit à Qarinus, dans l’est de l’empire. Très rapidement, le garçon démontra un talent inné et considérable pour la magie, créant à la fois la fierté mais aussi la convoitise au sein même de sa famille. Son chemin était déjà entièrement tracé par ses parents : devenir Magister en héritant du siège de son père, voire même accéder un jour au statut d’Archon, et se marier à une femme noble d’une famille autant prestigieuse que la sienne à qui il fut fiancé dès la naissance et, de ce fait, assurer une descendance toujours dans ce même sillon d’or. Sauf qu’un léger détail s’y posait : ce n’était guère dans les priorités de Dorian ou, en d’autres termes, il s’en fichait totalement – en plus de ne guère bien s’entendre avec la fiancée en question, et c’était réciproque.

Dès l’âge de six ans – âge minimum requis pour intégrer un Cercle –, le futur mage Altus rejoignit celui de Carastes, institut la plus réputée dans l’est de Tévinter. Là-bas, il démontra rapidement une capacité tellement incroyable que sa puissance magique dépassait le niveau d’autres apprentis bien plus âgés que lui. Un senior enchanteur se permit d’écrire au Magister Pavus à ce sujet. Celui-ci ne devait certainement point s’attendre à ce type de nouvelles.

Le senior enchanteur lui expliqua qu’il craignait que les autres apprentis ne devinssent jaloux d’autant de talent, et lui relata également un incident qui survint en l’établissement. Un incident dont la perspective l’étonna grandement. En effet, alors qu’il s’attendit à ce que ses camarades s’en prennent à lui, il se trouvait que l’inverse se produisit : lors d’un duel, Dorian blessa violemment un autre apprenti. Ce n’était guère la première histoire dans laquelle le fils Pavus était présent, loin de là même. En effet, Dorian s’embrouillait avec passablement d’autres élèves, au point même d’inspirer la peur chez les autres s’ils avaient le malheur de le croiser dans les couloirs. Cela lui valut d’être constamment seul, mais cela ne semblait guère le déranger, tant qu’il avait de quoi lire. Ce fut donc à l’âge de neuf ans que le mage Altus fut renvoyé de l’établissement, et ce à cause de son comportement indécent et irrespectueux.

Le jeune homme connut d’autres Cercles et d’autres tuteurs privés, mais chaque apprentissage se soldait d’un incident dû à son tempérament quelque peu impulsif. En désespoir de cause, son père le plaça dans l’académie de Minrathie, sous la tutelle de l’ordre d’argent, dont la discipline était aussi élevée que les frais d’entrée. Allait-il s’y tenir pour une fois ?

Haha, non.

Il ne fallut que trois brefs mois à Dorian pour disparaître de la circulation. Pourtant, un homme qui apporterait grandement dans la vie du mage Altus le retrouva dans un lieu quelque peu anodin, c’est-à-dire terré au fin fond d’une maison close réputée du bas-cloître de cette cité : le Magister Gereon Alexius, professeur de thaumaturgie au Cercle de Minrathie. Le simple fait que ce fut lui qui mit la main sur Pavus évita bien plus de scandales et de moqueries à la famille toute entière – cela ne voulait cependant pas dire non plus qu’il n’y en avait point. D’ailleurs contre toute attente, Dorian eut même le culot d’inviter le Magister à venir boire un coup, ce qui eut le don d’amuser ce dernier. Hésitant avec le fait d’appeler les templiers pour le ramener au Cercle, Alexius prit finalement le jeune homme avec lui et regagna les hauts quartiers en sa compagnie. Dans la calèche, une fois que la brume de l’ivresse s’estompa quelque peu, Dorian et le Magister eurent une discussion qui captiva grandement Alexius, au point qu’il lui proposa de devenir son apprenti. Un mage aussi talentueux ne devait être en aucun cas gaspillé de la sorte, l’empire méritait mieux que cela.

Dorian partit donc pour Asariel sous la tutelle personnelle du Magister. Quelques années lui suffirent pour s’épanouir dans le monde de la magie et de la recherche, et quatre autres à Minrathie dans l’étude de la thaumaturgie pour être prêt à la confrontation, qu’il réussit aisément. Ainsi enchanteur du Cercle, pendant qu’il approfondissait ses études dans le domaine de la nécromancie, Dorian aidait Alexius dans ses recherches sur le contrôle du temps et de l’espace. Tandis que sa famille tenta plusieurs fois de le faire revenir à Qarinus pour enfin le marier avec sa fiancée, Dorian jugea son objectif de devenir senior enchanteur bien plus important.

Le fils du Magister, Alexis, n’étant que faiblement capable de manier la magie, mais se révélant être un très bon mathématicien tout de même, partit faire ses études en Orlaïs. Voilà la majeure raison de sa quête d’apprenti suffisamment compétent pour l’aider dans ses travaux. Sa femme, sa partenaire de travail dans ce projet, avait fait de même, mais à l’instar de n’en garder qu’un seul, elle en avait une douzaine à son service. Le jeune Pavus admirait et respectait son tuteur pour son savoir et ses ambitions. Il ne se privait guère non plus de se documenter en lisant des textes sur tout et n’importe quoi qui touchaient la magie, mais aussi l’histoire de l’empire et ses diverses légendes.

Tout allait pour le mieux dans son existence, ajouté à cela le soulagement de ses propres parents, sachant leur fils finalement sur la voie qu’ils avaient envisagée pour lui. En tant qu’enchanteur, Dorian ne se privait guère de débattre au sein du cercle, ni même de participer à certains bals organisés dans la capitale. Ce type de vie semblait lui convenir. Cette petite vie tranquille et stable changea brusquement de route en 9 :35. Alors que le Magister Alexius et sa femme partirent à Orlaïs chercher leur fils pour revenir en Tévinter et ainsi passer tranquillement l’hiver, des engeances les attaquèrent à Val Royaux : la mère mourut sur le coup, le fils fut gravement contaminé par la corruption des engeances. Tout ce qui occupait l’esprit du Magister fut désormais la santé de son enfant. Evidemment, Dorian l’aida dans sa cure, puisque désormais la priorité numéro une dans la bâtisse fut le pauvre Alexis. Il abandonna même ses aspirations au sein de Minrathie pour le Magister et resta avec lui à Asariel. Le pauvre homme fut convaincu qu’en remontant dans le temps, il pourrait éviter cette terrible tragédie : d’après l’enchanteur Pavus, il était techniquement réalisable de remonter dans le temps, mais le Magister ne possédait guère la puissance nécessaire pour pouvoir l’exécuter. De surcroît, Andrasté savait ce qui se passerait au cours du temps lui-même. Après deux longues années où Dorian tenta de convaincre son tuteur de passer à autre chose et d’aller de l’avant – d’ailleurs ses propos restèrent totalement ignorés par le Magister, voire même sa propre personne –, le Mage Altus en eut marre et, après une violente dispute, quitta Asariel.

Ce fut ainsi que Dorian débuta une vie de débauche, passant la plupart de son temps dans les bas-cloîtres à boire sans retenue. Là, sa famille décida de réagir et de mettre la main sur lui, en vain : Dorian parvenait toujours à les éviter, et cela lui allait très bien. Au bout d’un certains temps, le jeune Pavus se décida à se réconcilier avec son ancien tuteur mais, quand il revint à Asariel pour lui parler, aucune trace de lui-même, ni de son fils. Sans aucune indication quant à leur destination, Dorian reprit son sombre chemin dans la vie d’ivrogne fêtard qu’il menait. Temporairement.

Quand la famille Pavus retrouva sa trace, ce n’était guère accompagné de bonnes nouvelles : en effet, cela aurait même de lourdes conséquences sur leur réputation au sein de l’empire, au point même que le Magister Pavus dut cesser d’être le conseiller le plus proche de l’Archon. Dorian avait été retrouvé chez le lord vulgati Ulio Abrexis, à ce moment-là absent, en compagnie de son fils, et quand l’on parlait de compagnie, il ne fallait guère s’attendre à une simple partie d’échecs entre deux bons amis. Les bandits engagés par le Magister les retrouvèrent, disons-le ainsi, dans une position délicate. Sans une minute de répit – l’on se comprend sur ce point-ci n’est-il pas –, Dorian fut enlevé et ramené par bateau à Qarinus. Même si sept d’entre eux perdirent la vie, les rumeurs se répandaient vite.

Une fois au bercail familial, la tension restait très élevée entre le père et le fils : il ne pouvait se passer une journée, où ils étaient suffisamment proches, sans se disputer pendant des heures. Pendant les mois qui suivirent, Dorian fut cloîtré au sein du domaine familial, sans aucun moyen de sortir ni même de communiquer. Le mage Altus faisait tout son possible pour éviter la moindre personne qui osait pointer son nez vers lui, mais personne n’ignorait que Dorian s’était reclus dans la bibliothèque, au moins pour avoir un minimum de distraction.
Dans cette période de conflit, l’ancien disciple d’Alexius réalisa davantage à quel point la société dans laquelle il vivait portait davantage attention à ce que tout dans la famille fût parfait plutôt qu’à ce qu’il en était réellement. Non qu’il ne s’était jamais faite cette réflexion, mais cela lui sauta soudainement au visage, telle une évidence : pourquoi se cacher ? Pourquoi s’enfermer dans un sarcophage dans lequel on était à l’étroit pour le plaisir d’autrui et la bienséance ? Toutes ces réflexions s’emparèrent de la plupart de ses heures de sommeil depuis.

Une nuit, alors que Dorian s’était endormi dans la bibliothèque en pleine lecture, et ce, bien caché entre deux étagères, un mauvais rêve le tira de son sommeil, comme un mauvais pressentiment. Là, le mage Altus perçut une faible lumière danser sur les ouvrages parfaitement alignés qui siégeaient dans la bibliothèque. Le jeune Pavus retint son souffle et se fit le plus petit possible. Après avoir entendu un léger frottement entre deux livres – comme si quelqu’un s’en emparait d’un –, puis une page se déchirer lentement, les pas regagnèrent la porte qui se referma presque sans un bruit. Son tracas grimpa d’un bon échelon et, sur ses gardes, s’était mis en tête de trouver la raison de cette entreprise.
Plusieurs jours plus tard, alors qu’un elfe pointa le bout de ses oreilles pour apporter au nécromancien son repas, ce dernier en profita pour lui demander ce que faisait son père actuellement. L’elfe réfléchit, puis secoua la tête en affirmant que le Magister était occupé sur un travail très important, et qu’en aucun cas ne pouvait être dérangé. Les sourcils de Dorian se froncèrent, curieux autant que méfiant. Quelque chose clochait, il le sentait venir à des kilomètres. Plus le temps passait, plus le père restait enfermé dans son coin, et plus Dorian s’inquiétait.

Il croisa tout de même sa route, alors que Halward se rendait à la bibliothèque. Comme toujours, la discussion grimpa rapidement, mais d’une couleur cette fois-ci particulière pour le mage Altus. Comme toujours, le sujet de leurs indénombrables querelles étaient l’attitude de Dorian décevante, mais cette fois-ci, le sujet de son homosexualité fut mise sur la table, et ce avec une bien étrange insistance. Au fil de ses mots, Dorian clama haut et fort qu’il était fier d’être ainsi né. D’ailleurs, c’est depuis cet instant qu’il le crie sur tous les toits, sans gêne aucune. Cette fois-ci fut différente, et cela, le jeune Pavus le perçut dans le ton de son père : il s’emporta avec force dans ce conflit-ci, qualifiant son attirance de « honteuse aberration », puis tourna rapidement les talons pour regagner son lieu de travail. Sur les nerfs avant tout, Dorian fit de même et regagna la bibliothèque. Une nuit confuse cependant l’attendit.

Il devait savoir ce qu’il manigançait dans son coin. D’un côté, il tenta de se persuader qu’il se faisait de faux-sang, mais une boule au ventre ne le quittait plus depuis. Finalement, après avoir tenté trois ou quatre fois de dormir, Dorian se leva sans un bruit. Dans le couloir, il croisa un esclave qu’il interpela discrètement, puis ne lui demanda qu’une seule chose : faire diversion. Bien évidemment, Dorian se doutait que son père était loin de dormir. Tandis que le jeune mage attendit dans un coin sombre, non loin de la salle de travail du Magister, un vase d’une valeur inestimable se brisa. Ils étaient deux esclaves présents sur la scène du crime, à l’autre bout d’un large couloir qui donnait sur une salle de séjour. Ajouté à cet incident, les deux elfes se disputaient, et à force d’être agacé par ce bruit de fond, cela fit sortir le Magister de sa tanière. Dorian en profita pour s’y faufiler.

Sachant son temps relativement court, il lui fallut se dépêcher pour trouver ce que l’enchanteur cherchait. Il s’approcha rapidement de son bureau et fouilla dans les divers ouvrages et cahiers présents. Un cahier en particulier attira son attention, un cahier simple à couverture en cuir fin et sombre avec un morceau de papier plié vaguement glissé entre deux pages. Prudemment, Dorian l’ouvrit à l’endroit précis et commença à rapidement le lire. Son regard s’agrandit au fil des mots.

Il connaissait ce sort. Il l’avait appris durant son apprentissage, bon gré ou malgré lui. Les diverses notes ou pages arrachées parlaient d’un rituel de magie du sang, annoté ici comme étant le « dernier recours de l’esprit faible ». Les divers textes de la page déchirée expliquaient qu’il consistait à un sort permettant de modifier la personnalité de la cible, comme si une partie d’elle-même s’effaçait pour laisser place à quelque chose d’autre qui soit comme le désirerait l’utilisateur de ce sort. Les mains de Dorian se mirent à trembler, tandis que les mots de son père lui revinrent en mémoire.

« Dorian ? Mais que fais-tu ici ?! »

Le mage Altus referma brusquement le livre, tandis que le monde semblait tourbillonner autour de lui. Entre ses mains se tenait un scénario que Dorian n’avait jamais envisagé. Alors, d’une fureur apparente mais sincère, le nécromancien se retourna vers son père pour lui demander des explications sur tout cela. Un des seuls arguments qui ressortait bien trop souvent à son goût était telle une dague, brève mais tranchante : « c’est pour que tu sois plus acceptable ».

Cela fut bien plus que le mage pouvait supporter : d’un pas rapide, puis au pas de course, Dorian sortit de la pièce, un mélange de fureur et de souffrance indescriptibles à la bouche. Durant plusieurs jours, la porte de sa chambre barricadée de l’intérieure, Dorian resta inerte à l’intérieur, perdu dans ses réflexions. Il savait que son père serait très exigeant et que jamais il ne laisserait passer son attirance pour les hommes, mais au point de préférer de sauver sa réputation avec de la magie du sang plutôt que d’accepter son fils tel qu’il était, il peinait à y croire. Quoique. C’était en tout cas difficile à avaler. Après plusieurs jours isolé avec lui-même, la seule pensée qui l’habitait jour et nuit fut de partir de là, et ce, par n’importe quel moyen. Ce fut avec l’aide d’esclaves pour le couvrir qu’il y parviendrait. Une fois dans la campagne, sans un sous mais peu importait, libre et seul à nouveau, Dorian jura de ne plus revenir en ces lieux de toute son existence.

Les deux années qui suivirent furent vagabondes et aléatoires. Les seuls moyens qu’eut Dorian pour ne pas dormir dans la rue fut de vivre chez de lointains cousins ou diverses gens qu’il eut rencontré au fil de son voyage d’un bout de l’empire à un autre. C’était dans ce contexte quelque peu incertain que le Magister Alexius le contacta à nouveau. Comme cela était bien curieux, d’entendre parler de lui à nouveau après autant d’années. Il lui demandait de le rejoindre à Golefalois, où il s’y trouvait avec son fils Alexis. Etonnamment, le mage Altus accepta de se déplacer en Férelden. Les années ne semblaient point avoir épargné son ancien tuteur, qui avait intégré une sorte de secte communément appelée les Venatori, et ce dans l’espérance d’une guérison de son fils qui depuis bien trop longtemps ne quittait plus ses principales pensées. La folie devait l’avoir gagné depuis le temps, et cela le désolait.

Ce fut à cet instant que Dorian croisa la route d’un certain « Messager d’Andrasté » et de ce qui formait l’Inquisition. Rapidement séduit par leur vision de la situation mais aussi et surtout pour lutter contre la menace Venatori, le nécromancien se joignit à leur cause. Désormais prêt à les aider en cas de besoin, il se plaît à se promener dans Fort-Céleste, s’amuse à lire, ou alors à fournir en livres de meilleure qualité, joue aux échecs avec Cullen de temps à autres, ce genre de choses. Certes mal perçu dans les parages à cause de ses origines, Dorian reste cependant un homme très dévoué à cette nouvelle cause, et espère par ce biais remettre les Tévintides fanatiques à leur place. Il le fera avec grand plaisir.





Dernière édition par Dorian Pavus le Dim 30 Juil - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
Elfe curieuse ⊱ CIVIL

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— MISSIVES : 103
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Scipio Romulus
— CRÉDITS : Serindë
— PRESTIGE : 54
hey i'm new
— NATIONALITÉ : Orlésienne
— LIEU D'HABITATION : Sans domicile fixe, là où ses songes la porte
— ÂGE : 18 ans
— RANG SOCIAL : Dalatienne
— FACTION : Mages
— ARMES : une petite lame cachée et de la magie
— O.SEXUELLE : Bi
— AMOUREUSEMENT : Célibtaire

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 0:15

Bienvenu sur le fofo !
Bon courage pour ta validation ! ^^

_________________


Ewie Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
Linguiste enflammée ⊱ CIVIL

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Ayael
— MISSIVES : 711
— PRÉSENCE : 7/7
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Mellissandre Alirius
— CRÉDITS : Zhongfeng Lee
— PAIRING & OTP : Solaviel !
— PRESTIGE : 1645
— NATIONALITÉ : Orlésienne
— LIEU D'HABITATION : Orlaïs mais voyage beaucoup
— ÂGE : 28 ans
— RANG SOCIAL : Civil, étudiante-chercheuse à l'Université d'Orlaïs
— PROFESSION : Linguiste & traductrice spécialisée dans les langues anciennes
— FACTION : Aucune pour l'instant
— ARMES : Un stylet empoisonné
— O.SEXUELLE : Bisexuelle
— AMOUREUSEMENT : L'Amour n'existe pas

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 0:18

Bienvenue officiellement, j'ai beaucoup aimé ta fiche !

_________________
#Madame le lore     
Encyclopédie sur patte, gardienne des intrigues

"Il faut comprendre le passé pour forger l'avenir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
The young and brave ⊱ CHANTRIE

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Oméga Ω
— MISSIVES : 168
— PRÉSENCE : 7/7
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Aucun
— CRÉDITS : Serindé *-*
— PRESTIGE : 202
hey i'm new
— NATIONALITÉ : Féredlien.
— LIEU D'HABITATION : Il possède une maison dans Denerim
— ÂGE : 21 ans.
— RANG SOCIAL : Normal ?
— PROFESSION : Templier. Ou chasseur de mage, interprétez-le comme vous voulez.
— FACTION : Templier. Bien qu'il fait partit des rares templiers à ne pas avoir succombé à Corypheus.
— ARMES : Une longue épée à deux mains basique.
— O.SEXUELLE : Hétérosexuel

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 0:31

Holà Amigo que tiene una Bella moustacho
Ok 1/20 en espagnol
BIENVENUE DODO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Vitalislas
— MISSIVES : 125
— PRÉSENCE : ¯_(ツ)_/¯
— DISPONIBILITÉ RPs : ✗ Indisponible
— CRÉDITS : Pendräagon, Gwen
— PRESTIGE : 282
SALTY ELVEN TEARS
— NATIONALITÉ : Tu n'en sais rien. Tu n'as connu que Téviner. On t'a déjà dit que tu viens de Séhéron, mais tu ne sais pas si c'est vrai.
— LIEU D'HABITATION : Tu vagabondes, tu n'as pas de lieu fixe.
— ÂGE : Inconnu. Tu l'as oublié depuis bien longtemps. Mais tu n'es pas tout jeune.
— RANG SOCIAL : Tu es un ancien esclave ayant tué son maître.
— FACTION : Tu es un ancien fugitif Tévintide. Tu as longtemps soutenu la cause des templiers, mais désormais, tu es ta propre faction.
— ARMES : Une lourde épée à deux mains presque aussi large que toi. Et des tatouages de lyrium te conférant d'immenses capacités au combat. Et le fait de pouvoir arracher les cœurs de la poitrine des autres.
— O.SEXUELLE : Tu ne t'es jamais posé la question. Tu ne sembles pas y porter grand intérêt. Sûrement une blessure du passé.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire. L'amour n'est pas ta priorité.

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 0:38

BIENVENUE MAGE.
Je t'aime wtf

_________________
"Avant je faisais peur aux gens, maintenant ils me font chier"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
The Army's Commander ⊱ INQUISITION

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Delavan
— MISSIVES : 244
— PRÉSENCE : Je passe le soir en règle général
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : /
— PRESTIGE : 778
hey i'm new
— NATIONALITÉ : Fereldien
— LIEU D'HABITATION : Les remparts de Fort-Célèste
— ÂGE : 31 ans
— RANG SOCIAL : Commandant de l'armée de l'inquisition
— PROFESSION : Templier
— FACTION : Inquisition
— ARMES : Cullen se bat à l'épée
— O.SEXUELLE : Hétéro, préférence pour les humaines et les elfes
— AMOUREUSEMENT : Un jour peut-être

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 0:53

Salut Madame
bonne chance pour ta validation ça va le faire =w= <3
o/

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
Drama lover à moustache ⊱ INQUISITION

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Naël
— MISSIVES : 118
— PRÉSENCE : Quand je veux d'abord
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Andras Garadh
— CRÉDITS : Gay Bravado
— PAIRING & OTP : Cullissandre / Adoribull
— PRESTIGE : 253

— NATIONALITÉ : Tevinter
— LIEU D'HABITATION : Bibliothèque de Fort-Céleste
— ÂGE : 31 ans
— RANG SOCIAL : Libertin (au sens précieux-baroque du terme)
— PROFESSION : Thaumaturge qu'on ne prend pas au sérieux et à qui on vole tout et n'importe quoi
— FACTION : INQUISITION
— ARMES : Je lance des livres sur les gens
— O.SEXUELLE : Gay comme un pinson
— AMOUREUSEMENT : Actuellement avec un gros problème de chantriste sous le coude

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 17:37

Eh bien, il y a foule par ici (sortez tous vous faites peur aux livres !! è_é)

Merci Ewie j'aime bien ta photo de profil

Iris je sais que je suis talentueux pas la peine de gaspiller ta salive pour me le rappeler (mais c'est gentil quand même) #APRENDRE(hue)AUSECONDDEGREJENESUISPASMECHANT

Marco mi amigo de toda mi vida te quiero mucho, tengo que bailar contigo mi pollito keur keur
j'ai compris le message essentiel, c'est l'essentiel (travaille ton espagnol au lieu de te plaindre è_é il devrait y avoir des livres dans le coin, attends...)

FENRIS MON BEBE D'AMOUR QUE J'AIME PLUS QUE LA CREME CHANTILLY SUR UN GATEAU A LA FRAISE (et c'est dire)

A croire que ma moustache fait très féminin, bien joué Cullen (tu me dois une partie d'échecs t'as promis)

Sur ce je retourne en ermite dans la montagne, loin du monde et des gens (rt si t'es triste *rt* *rt* *rt*)
Soyez sage, sinon je vous punirai en rentrant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
Fiery and fierce ⊱ MERCENAIRE

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— MISSIVES : 176
— PRÉSENCE : 4 jours sur 7
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Estrid Bellanaris / Achilles Blakemore
— CRÉDITS : Moi et tumblr o/
— PRESTIGE : 204
hey i&#39;m new
— NATIONALITÉ : Originaire de l'Emprise du Lion
— LIEU D'HABITATION : Aucun. Elle est nomade.
— ÂGE : 22 ans
— PROFESSION : Mercenaire. Épéiste dont on s'arrache à prix d'or les talents.
— FACTION : Elle est sa propre faction. Et celle de son groupe de mercenaires.
— ARMES : Son bouclier et son épée recourbée à double tranchant, aux runes lui permettant d'asséner des coups électriques
— O.SEXUELLE : Inconnue. Elle se garde bien de dire si elle est bi, zoophile, ou fan de Qunari.
— AMOUREUSEMENT : Serindë n'aime personne. Elle ne veut aimer personne. So move bitch, get out the way.

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Dim 30 Juil - 20:29




⊱ Bravo, tu es validé Dorian Pavus !
bravo, bravo et encore bravo !

⊱ AVIS SUR LA FICHE — Bon que te dire de plus que ce que je t'ai déjà dit en privé. Tu as fait un bon travail de recherches. J'ai vraiment senti Dorian dans tes écrits. Ses doutes, sa candeur, sa personnalité charmante, ses façades ... tout. Vraiment, tu as tout mon respect. Vu que tu as même réussi à m'arracher une larme. Pour que tu sois acceptable. Wow. J'en ai encore la boule à la gorge. Donc voilà. J'ai donc le plaisir de t'annoncer que tu es validé, Dorian ! Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, je te dis avec amour : Bon jeu et encore la bienvenue parmi nous ! #Serindë Elisung.

⊱ Cool, j'suis validé !
... Mais je fais quoi maintenant moi ?

Maintenant petite recrue, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est obligatoire et conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Par là, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair dans tous tes faits et gestes ! Quant à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques ou autre sur le forum, qui défileront en dessous de la bannière. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc, c'est mieux que de ne rien avoir sous son pseudo ; ça rajoute un petit coté esthétique très fancy.

Plus sérieusement à présent ; va de suite signer le règlement, s'il te plait, c'est obligatoire ! Quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! N'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton personnage et de quel jeu il vient s'il est inventé, merci ! Cela évitera les doublons, et c'est obligatoire. Pense à créer ta boite aux lettres que tu puisses envoyer et recevoir des missives, c'est super utile et ça permet de commencer ou de finir des Rp d'une manière encore plus amusante. Renseigne toi par ailleurs sur le système des Points de Prestige, ils vont te servir plus tard si tu veux un rang ou un double compte.

Ho tant que j'y pense ! Si tu as une quelconque question sur l'univers de Dragon Age et que tu as besoin d'informations pour tes RP ou juste pour en apprendre plus, il y a le Guide de Thédas à ta disposition. Chose vitale, renseigne toi à propos de l'intrigue en cours et de la chronologie en RP. Vois-tu, comme nous simulons plusieurs époques, ces dernières ont un point de départ bien précis, et tu ne peux pas passer d'un an à un autre sauf en RP flashback ! N'oublie pas non plus de voter sur les top-sites ! Voilà tout pour la partie administrative ultra barbante ! Tu es digne d'un véritable membre de l'Inquisition !

Maintenant, ce sera bien plus drôle qu'avant, car je te convie à faire la teuf dans la taverne la plus proche ! Tu peux jouer un max pour faire vivre le forum ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Tout comme tu ne dois surtout pas hésiter à flooder, que ce soit pour dire ce que t'as bouffé à midi ou autre encore, on s'en fiche : on aime le racontage de life et le bla bla trop wtf sur ce forum !

Sur ce, Dorian... Je te souhaite une bonne aventure parmi nous. Te joindras-tu avec les plus héroiques afin de sauver Thédas, ou au contraire, plongeras-tu le monde dans le chaos ?

Bienvenue sur Dragon Age Inquisition : Infinity !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
the inquisition's wolf ⊱ INQUISITION

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— PSEUDOs : Pendräagon
— MISSIVES : 238
— PRÉSENCE : Présent.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— DC&TC : Reyner Cousland.
— CRÉDITS : moi (+) tumblr
— PAIRING & OTP : Reylistair shipper forever.
— PRESTIGE : 392
fuk u.
— NATIONALITÉ : Ragnar est né sur les terres de Tevinter, cela fait donc de lui un Tévintide.
— LIEU D'HABITATION : Skyhold ; la belle forteresse de l'Inquisition fraîchement investie.
— ÂGE : Contrairement à ce que laisserait croire la couleur de ses cheveux, Ragnar possède trente-cinq ans.
— RANG SOCIAL : Il ne pense pas avoir le sang d'un noble coulant dans ses veines. Mais maintenant qu'il est Inquisiteur, c'est une autre histoire.
— PROFESSION : Hé bien, si c'en est bien une : Inquisiteur et Messager de la Divine.
— FACTION : En son coeur, Ragnar est du coté des Mages. Mais les circontances l'on fait apprécier et changer : il est donc aussi bien du coté de l'Inquisition.
— ARMES : Ragnar se bat avec deux épées, ces dernières accrochées dans son dos ; il ne les quitterait pour rien au monde. Toutefois, même s'il se bat au corps à corps, l'Inquisiteur est un mage.
— O.SEXUELLE : Ragnar est bisexuel : homme ou femme, les deux lui plaisent.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire accumulant les petites aventures de ci de là depuis plusieurs années. Néanmoins, cela peut changer... Et se stabiliser. Mais, qui fera vibrer son cœur ?

MessageSujet: Re: Je me présente, Dorian, de la maison Pavus Ven 4 Aoû - 18:58

Avec retard, bienvenue ici Dorian !
CQJHXBQJXKQNXX FAIT MOI DES BEBEYS BG

_________________
beware of the wolf...
the wolf's bitesBeware of the wolf. His bites catch you and you'll never find a way to escape from him. don't forget his name. because he won't forget yours. ho, yes my dear, beware of the wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me présente, Dorian, de la maison Pavus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [construction trop proche d'une maison déjà présente] Psy_Cami
» Logiciel dessin maison
» Baliste faite maison
» Guide d'achat Maison Martell
» [Horde] Vide-grenier de la maison Vertsoleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ DRAGON AGE ✶ INFINITY :: Welcome to Skyhold :: fellows of the inquisition ; :: fiches validées-