PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 24 Juin - 15:06


Estrid Bellanaris
Les mains sont l'outil le plus précieux de l'humain. Il est le seul qui peut lui permettre de boire et de façonner avant que le loup ne puisse venir l'égorger.

NOM & PRÉNOM(S) ⊱ Estrid Bellanaris SURNOM ⊱ La Nébuleuse AGE ⊱ 30 ans  NATIONALITÉ & LIEU DE NAISSANCE ⊱ Dalatie, quelque part dans les Tombes Émeraudes selon les rumeurs PROFESSION ⊱ Ménestrel, mage et agent pour le compte de l'Inquisition LIEU DE RÉSIDENCE ⊱  Férelden et Orlaïs entiers sont ses lieux d'habitation SITUATION AMOUREUSE ⊱ Mariée, mais on ne sait pas à qui. ORIENTATION SEXUELLE ⊱ Héterosexuelle FACTION & RANG ⊱ Inquisition et Mage ARMES ET/OU MAGIE ⊱ Son bâton est bleu  et composé d'une tête aux factures complexes. C'est à dire que plusieurs barres de métal de plusieurs épaisseurs ennévarrite se rejoignent en un même point, le cristal. Ils forment les rayons d'un soleil quand l'on les regarde de plus prèscliquer ici LANGUE PARLÉE ⊱ Dalatien, Orlésien et Universelle

Tout sur ton personnage !
on veut tout savoir de lui.

Protectrice ⊱ Calme ⊱ Emphatique ⊱ Sensible ⊱ Observatrice ⊱ Délicate ⊱ Mystérieuse ⊱ Mélancolique.


Quiconque passe, ne sait ce qu'il devra donner. Serait-ce ses pieds, ou bien son coeur, le temps d'une danse. Ou alors les yeux, brûlants de pleurs difficilement retenus quand vient la vision de cette créature singulière. Elle est douceur, elle est grâce jusque dans sa voix, une bouffée d'air frais qui enchante les plus endurcis des combattants. Son but est de soigner vos maux les plus secrets. On n'attend qu'elle lors de ses passages de villes en villages, de caravanes de nomades à celles de marchands. Sa parole est l'eau qui rafraîchit le plus assoiffé de connaissance qu'il soit, sa vision le plus délicieux des remèdes contre la folie. Estrid La Nébuleuse, calme et chaleureuse femme, ôde à l'espoir dans un pays encore déchiré par les bas instincts de l'humanité et ses semblables.
On l'acclame fort quand vient le temps des chants et des louanges. Parfois. On se tait quand les nouvelles les plus morbides sont annoncées. Parfois. On sait qu'elle aime. Parfois. Car la barrière des races peut se montrer tout à fait ignoble par moments. Et pourtant, elle aime ce pays et ses habitants malgré sa condition d'elfe exilée. On peut l'aimer malgré ses oreilles pointues et à ce moment là naît le respect mutuel. Car Estrid l'unique, ne fait pas que déclamer, danser quelques jolis pas et produire des sons de son instrument tout aussi unique, qu'elle dit appeler  vielle(clique ici).
La Nébuleuse est une mage apostate spécialisée dans les soins. Elle connaît presque tout de cette magie pure, sacrifiant ses anciennes connaissances en arcanes pour ne récupérer que cette singularité lui paraissant vitale dans sa mission. On peut la croire vulnérable, et c'est bien là que votre croyance aura tord de vous avoir mené à cette triste constatation. Car elle maîtrise juste deux arcanes : les carreaux et les boucliers mystiques. Ceux-ci peuvent se révéler tout à fait dangereux si l'idée vous venait de l'attaquer.


s ⊱

On ne sait pas qui est son mari. De folles rumeurs courent qu'il s'agirait d'un puissant membre des familles orlésiennes   Son doigté est exceptionnel à tel point que l'on lui demande sans cesse de entrevues pour les soins du corps Les gens qui l'ont entendu chanter sa Sérénade de la Bête et sa Proie ont tous pleuré On sait qu'elle sait à peu près manier l'arc Sa peau rose est due à ses parents, qui l'ont abandonnée près d'une source réputée maléfique Ses longues oreilles sont dues à une excroissance de naissance On raconte que son portrait ferait partie du trésor de guerre d'un chef Tal Vashof Elle adore les eaux à base de fruits écrasés  


Ton toi derrière l'écran !
on veut tout savoir de toi.


NOM & PSEUDO ⊱ Gwen
ÂGE ⊱  24 ans depuis le 20 juin
TES PASSIONS ⊱  Déjà dit sjdlksksks
SÉRIES, FILMS, JEUX VIDÉO ⊱  Idem s,nsjksskkss D:
PRÉSENCE ⊱ Pour le moment ça va, mais comme dit sur Serindë, je serai moins présente l'année prochaine
TON AVIS SUR LE FORUM ⊱  Je dois le redire ? Ok. Vous m'avez conquise.
COMMENT AS-TU CONNU DA:I ⊱ Un jour en me perdant sur top sites
TON DERNIER MOT, NIARK ⊱ Je vais vous envoyer du lourd


PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 24 Juin - 15:14


this is my story
"Des plaines givrées aux rives ensablées,Le vent d'ouest saura vous porter."


Il est des jours où l'on peur s'esclaffer à s'en étouffer, prendre la main de sa moitié et la serrer pour que sa chaleur reste à jamais sur notre peau si froide. Et dans ces temps, l'on se sent immortels.
Partage de nos couches respectives, de nos vêtements quand ceux-ci viennent à manquer. Dans ces moments là,
nous serrons ce tissu et nous, êtres vivants de nouveau, nous apprenons à aimer. Le monde devient notre domaine et jamais, le doute ne vient frapper à notre porte. Et quelle erreur est, celle de croire que le doute ne vient jamais frapper. Ces petits à coups sur notre coeur deviennent une présence acerbe et démoniaque jusqu'à ce que tombe ce maudit jugement contre notre propre aveuglement. C'est là que la mort intervient. Violente et indélicate.


Un jour, dans les feuillages aux éclats émeraudes de cette Tombe immense, deux personnes se sont aimées,
touchées jusqu'au plus profond de leur âme. L'amour pur. Leurs mains se sont entrelacées un instant, frémissant du bout de leurs doigts jusqu'à la pointe de leurs oreilles. Elfes dalatiens qui s'aiment, alors qu'autour d'eux,
des trolls vont et viennent massacrer les rares reliquats de leur civilisation perdue. Insouciance et bonté d'âme s'empare du dalatien qui, pose alors son oreille sur le ventre rebondi de sa compagne. Leur enfant bouge, il bouge et semble si vivant, si réel. Comme leur bonheur. Et la Tombe Émeraude cache cette beauté qui manque tant à ce monde, pour qu'elle puisse perdurer.

Mais la Tombe réclama son dû.

Personne ne peut échapper aux exigences de son débiteur. Pour toute protection, un échange doit être fait et la nature décida de façon impartiale que les parents trop heureux auraient l'obligation de ne jamais aimer leur enfant.
Ce qui bien entendu se produisit dans les cris et les réactions effarées de tout un clan; des oreilles ! des oreilles aussi pointues qu'une dague ! des oreilles trop pointues ! Les parents se regardèrent, blêmes. Cette infamie du destin était un signe pour eux, un signe pour tout le clan et l'archiviste. Non, ils ne pouvaient pas garder chose aussi odieuse parmi eux. Et les parents, aveuglés de cette colère contre leur propre enfant, laissèrent l'archiviste et son apprenti emporter le bébé encore couvert du sang de la couche. Sous cette nuit sans lune, le mage prit dans une petite pièce de fourrure le nouveau né, marchant à grands pas jusqu'au lieu hantant ses pensées :
Mi Lin, la lame de sang. Une source peu connue où l'on racontait que toute personne trempée dedans se consumerait à jamais. L'archiviste le fit, mais ce qu'il ne savait pas, c'est que cette source n'avait en réalité comme propriété que de rendre quiconque la buvant unique en son genre, pour qui en était digne. En essayant de tuer l'enfant, il n'avait fait qu'accroître ce qui, deviendrait l'un des êtres les plus édifiants et respectés du bas peuple ...

Des gens ne comprennent pas pourquoi d'autres prennent certaines décisions, quitte à en faire mourir proches ou biens inconnus aussi heureux ou malheureux qu'eux. D'autres enlèvent sans jamais donner quoi que ce soit en retour à l'a bienveillante âme qui les a sauvés. Là est l'un de nos vices qui nous ronge jusqu'au sang : l'égoïsme.

Quand ils virent grandir cette fille qu'ils avaient trouvé dans une eau boueuse et à moitié asphyxiée, le couple de paysans crut manquer un battement. Ses oreilles devinrent bien plus longues et plus pointues que durant ces temps où ils mouraient d'envie d'avoir un enfant. Ses cheveux restèrent verts comme l'émeraude chatoyant des Tombes qui l'avaient vu naître, ses yeux aussi bleus que le ciel dégagé et sa peau rosée ne pâlit jamais. Il ne savaient pas comment l'appeler alors le père factice qui ne savait pas ce que voulait dire ce mot entendu un jour en ville, mais qu'il avait fort beau, l'appela Nébuleuse. Nébuleuse vécut donc loin de ses terres d'attaches chez ce couple qui malgré ses différences, l'a aimée comme n'importe quelle fille. Malheureusement ses différences apportaient par moments des regards mauvais ou bien gonflés par la peur ai sein des villages alentours. Mais la gentillesse et la patience de l'enfant sut peu à peu briser les barrières des races comme ... par magie. Et cette fille se découvrit bientôt cet étrange talent lorsqu'un jour, alors qu'elle tentait de grimper un arbre, elle s'écorcha. L'entaille était légère mais douloureuse et sous une volonté immense de faire terre la douleur, celle-ci disparut; la blessure aussi. La fille regarda depuis son assise branchue longuement cette main où toute trace de blessure n'apparaissait plus. Elle prit d'abord peur, se rappelant d'un enfant qui lui aussi avait eu ce genre de talents et avait été emmené par des templiers.
Elle rentra chez elle, prit son repas sous le regard bienveillant de ses "parents" avant de partir vers sa couche,
mains apposées sur sa bouche. Nébuleuse croyait alors qu'elle avait prononcé un quelconque sortilège et qu'elle payait le prix de son inconscience.

Un jour, il arriva sur son fidèle destrier, galopant devant ses yeux émerveillés.

Mage Tevintide de passage, il remarqua de suite la jeune demoiselle issue du même lignage que le sien lorsque celle-ci un jour de pluie s'amusait à danser au milieu des flaques. Il restait médusé face à la douceur de son mouvement, malgré la pauvreté de ce que laissait présumer sa condition, mais aussi les huées qui semblaient faire écho chez certains villageois à la vue de la créature. Mais Nébuleuse aimait imiter les artistes de passage et devenir à sa manière l'une de ces créatures offrant chaleur et repos à un peuple usé par les guerres, les monstres, et les aléas du temps. Le Cinquième Enclin continuait de gronder en ces terres autrefois prospères et ce fut malheureusement sans une once de refus que les parents de la jeune elfe acceptèrent de la laisser partir. Sans doute se doutaient-ils qu'elle n'était pas comme les autres elfes, qu'elle était mage et que comme la famille qui dut donner leur enfant, ils risquaient de perdre maisons et champs.
Nébuleuse perdit non seulement ses parents, son refuge, mais aussi son prénom quand elle mit un pied à Tevinter; elle s'appelait à présent Estrid Bellanaris. Mais malgré ses pertes, Estrid ne pouvait s'empêcher d'aimer et admirer cet homme qui avait décidé de l'emmener loin des débuts d'une Souillure qu'elle ne comprenait pas alors. Une Souillure qui malheureusement avait atteint les terres de ceux qui l'avaient élevée.

Je suis le vent qui soulève les terres des plaines encore desséchées, et je calme ses douleurs de quelques mots,
de quelques caresses pour que de nouveau la vie puisses exister


Il soupire, lui le pauvre homme qui la cuisse ouverte était venu jusqu'à cette taverne dans l'espoir de la rencontrer. Il l'a vue, elle, cette femme qui ne ressemble à aucune autre toucher sa peau brûlante et calmer  ses maux. L'homme crut qu'il allait hurler en voyant  qu'elle manquait par moments de toucher à même sa blessure.
Mais tout ce qu'il voit, c'est qu'elle disparaît et que la douleur n'est plus. Les villageois l'accompagnant crient de joie, soulagés puis repartent avec leur compagnon après avoir embrassé sans aucune peur ou rebut la femme en face d'eux, une elfe. Puis, comme si rien ne s'était passé, elle reprend l'instrument qu'elle appelle vielle sur ses cuisses et se remet à jouer cette petite balade ...

Des plaines givrées aux rives ensablées,
Le doux vent d'ouest continuera de souffler.
Les hommes et femmes alors marcheront
Quand vent et terre de nouveau s'uniront.

Dans les contrées féreldiennes on entendra souvent
"Quelles nouvelles nous donnent nos preux combattants ?"
Mais de peur, les rares survivants
Ne diront mot à ces braves gens.
Courageux hommes de basse extraction,
Ne pleurez pas, partez loin de ces lâches démons.

Des plaines givrées aux rives ensablées,
Le vent d'ouest saura vous porter.
Hommes et femmes alors marcheront
Lorsqu'un héros tuera l'ignoble archidémon.

Le vent portera le son des grandes cornes de guerre
Et nos échoués apaiseront leur colère
"Sont-ils sauvés des perfides lois humaines ?
Sont-ils protégés de cette infâme haine ?"
Tant de questions, si peu de réponses
Pour tout ces coeurs blessés par les ronces.

Des plaines givrées aux rives ensablées,
Le vent d'ouest saura vous porter.
Hommes et femmes alors marcheront
Lorsqu'un héros tuera l'ignoble archidémon.

Des ses doigts tremblants le régent pliera
Quand l'union des maisons arrivera.
"Nains, ou elfes ou humains écoutez
nos races pour vivre doivent s'unifier"
Le héros clamera alors face au fléau
Que le vent d'ouest l'effacera bientôt.

Des plaines givrées aux rives ensablées,
Le doux vent d'ouest continuera de souffler.
Les hommes et femmes alors marcheront
Quand vent et terre de nouveau s'uniront.


Penchée sur son instrument, les mots filent et deviennent l'espoir que tout un peuple encore recherche en ces temps troublés. Les ménestrels sont devenus chose rare car l'on ne gagne que très peu pour obtenir sa pitance.
Estrid a heureusement cette chance à Férelden de pouvoir compter sur ses nouveaux talents de soigneuse, pour vivre et faire vivre ces courbés par une vie bien injuste. On ne la paie pas vraiment mais on accepte qu'elle mange et dorme contre quelques services et quelques chants. Cela convient à cette nomade au pieds dansants qui jamais ne se lasse de chanter ses créations pour soigner bien au delà des maux physiques.
De sa vie à Tevinter, elle en garde des souvenirs plus agréables que certains autres de sa race. Obligée de fermer les yeux et de ne se pencher que sur les leçons de son nouveau bienfaiteur, elle avait trouvé sa porte de sortie dès qu'un barde lui avait montré les joies d'une gestuelle et d'un chant qu'elle, Estrid le Nébuleuse avait pu un jour aimer. C'est donc non sans désaccord de la part de son maître que la jeune femme s'exila sur les terres féreldiennes pour échapper au courroux de celui qui un jour l'avait aimé bien au delà  d'un amour que l'on aurait qualifié de paternel.

Chaîne du coeur, à présent tombées, je retrouve enfin un semblant de liberté

On raconte parfois que lors de ses nombreux voyages entre Orlaïs et Férelden, un noble était tombé amoureux d'elle au point de vouloir se marier dans le secret le plus total avec elle. En réalité, personne ne sait qui lui offre ses robes et apparats, mais l'on sait que cette personne est l'une des plus chanceuses du monde.
Estrid a aussi décidé de rejoindre l'Inquisition dès que celle-ci à posé ses pieds à Fort Céleste. Elle est l'une des agents les plus actives de Lelianna, n'hésitant pas à risquer sa vie pour contrer les plans de Coryphéus sur les zones côtières.



PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 24 Juin - 15:32
Bon courage pour cette nouvelle fiche, contente de voir une coupine elfe, même si c'est une sauvage dalatienne :p
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
Lord of revassan ⊱ Mien'harel
— PSEUDOs : Pendräagon
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Présent.
— MISSIVES : 269
— DC&TC : Reyner Cousland (+) Seth.
— PRESTIGE : 207
— CRÉDITS : phobs (+) moi

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Dalatien et descendant direct de Shartan.
— ÂGE : Glorfindel possède dix neuf ans.
— PROFESSION : Leader du mouvement Mien'Harel, chef de la cité Revassan.
— FACTION : Mienh'Harel, évidemment : les elfes rebelles.
— ARMES : Deux sabres dalatiens.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.
— O.SEXUELLE : Bisexuel.
Posté Sam 24 Juin - 15:36
Re bienvenue ma belle ( ͡° ͜ʖ ͡°)


All my life,
I have been fighting for this.
They try to keep me down but I just get higherII've been up, I've been down. Seen the world from the ground. But I hear the drumming, now my veins are pumping. Scraped my knees, bruised my heart, It's where you end, not where you start. I see them running, cause they see me coming. All my life, I have been waiting, I have been waiting for this.
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 24 Juin - 15:39
Irisviel : Merci, mais vous allez voir que la dalatie se mérite à ses origines mdr. #VDM

Ragnar : Pas touche êê
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 24 Juin - 16:19
Re-bienvenue j'imagine
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
The Hero of Ferelden ⊱ Grey Warden
— PSEUDOs : Pendräagon.
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRÉSENCE : Présent.
— MISSIVES : 448
— DC&TC : Glorfindel Mien'Harel (+) Seth.
— PRESTIGE : 536
— PAIRING & OTP : Reylistair shipper forever.
— CRÉDITS : moi (+) noobito

— ICONE (100x100) : — NATIONALITÉ : Il est Alamarri.
— ÂGE : Reyner possède vingt-sept ans.
— PROFESSION : Commandant des Gardes de Ferelden.
— FACTION : Garde des Ombres.
— ARMES : Il est armé d'une très belle épée Orlésïenne et d'un bouclier comportant l'écusson des Cousland.
— AMOUREUSEMENT : En couple avec Alistair Theirin, ancien ami et frère d'arme pour qui il avait toujours éprouvé des sentiments sincères et profonds.
— O.SEXUELLE : Bisexuel.
Posté Lun 26 Juin - 21:23



⊱ Bravo, tu es validée Estrid !
bravo, bravo et encore bravo !

⊱ AVIS SUR LA FICHE — Comme je te l'ai fait savoir, j'adore ton style d'écriture. L'histoire d'Estrid est quand même très triste, et elle a gardé un caractère très humble : j'adore ! J'ai donc le plaisir de t'annoncer que tu es validée, Estrid ! Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, je te dis avec amour : Bon jeu et encore la bienvenue parmi nous ! #REYNER.

⊱ Cool, j'suis validé !
... Mais je fais quoi maintenant moi ?

Maintenant petite recrue, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est obligatoire et conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Par là, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair dans tous tes faits et gestes ! Quant à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques ou autre sur le forum, qui défileront en dessous de la bannière. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc, c'est mieux que de ne rien avoir sous son pseudo ; ça rajoute un petit coté esthétique très fancy.

Plus sérieusement à présent ; va de suite signer le règlement, s'il te plait, c'est obligatoire ! Quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! N'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton personnage et de quel jeu il vient s'il est inventé, merci ! Cela évitera les doublons, et c'est obligatoire. Pense à créer ta boite aux lettres que tu puisses envoyer et recevoir des missives, c'est super utile et ça permet de commencer ou de finir des Rp d'une manière encore plus amusante. Renseigne toi par ailleurs sur le système des Points de Prestige, ils vont te servir plus tard si tu veux un rang ou un double compte.

Ho tant que j'y pense ! Si tu as une quelconque question sur l'univers de Dragon Age et que tu as besoin d'informations pour tes RP ou juste pour en apprendre plus, il y a le Guide de Thédas à ta disposition. Chose vitale, renseigne toi à propos de l'intrigue en cours et de la chronologie en RP. Vois-tu, comme nous simulons plusieurs époques, ces dernières ont un point de départ bien précis, et tu ne peux pas passer d'un an à un autre sauf en RP flashback ! N'oublie pas non plus de voter sur les top-sites ! Voilà tout pour la partie administrative ultra barbante ! Tu es digne d'un véritable membre de l'Inquisition !

Maintenant, ce sera bien plus drôle qu'avant, car je te convie à faire la teuf dans la taverne la plus proche ! Tu peux jouer un max pour faire vivre le forum ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Tout comme tu ne dois surtout pas hésiter à flooder, que ce soit pour dire ce que t'as bouffé à midi ou autre encore, on s'en fiche : on aime le racontage de life et le bla bla trop wtf sur ce forum !

Sur ce, Estrid... Je te souhaite une bonne aventure parmi nous. Te joindras-tu avec les plus héroiques afin de sauver Thédas, ou au contraire, plongeras-tu le monde dans le chaos ?

Bienvenue sur Dragon Age Inquisition : Infinity !




The Calling of the Warden.
THE CITY OF THE DEAD ⊹ I'M SCARED OF WHAT'S INSIDE MY HEAD, WHAT'S INSIDE MY SOUL ; I FEEL LIKE I'M RUNNING BUT GETTING NOWHERE. FEAR IS SUFFOCATING ME, I CAN'T BREATHE, I FEEL LIKE I'M DROWNING, I'M SINKING DEEPER. WHITE LIGHT FADES TO RED AS I ENTER THE CITY OF THE DEAD. I FEEL IT BURNING THROUGH MY VEINS, IT'S DRIVING ME INSANE, THE FEVER IS RISING, I'M GOING UNDER.

PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum