PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Sam 17 Juin - 23:18
Il tourna à l’angle de l’allée, et s’enfonça dans une ruelle. Derrière lui, les bruits de bottes se firent plus pressant. Ils le suivaient depuis cinq bonnes minutes déjà. Peut-être même davantage, mais Nil ne les avaient pas entendu plus tôt.

Il avait déjà connu quelques mésaventures avec des assassins. Il se souvenait encore très distinctement de l’épisode de Minrathie, qui lui arracha un sourire. Depuis, Nil avait appris à faire preuve d’une certaine vigilance. Et c’était précisément dans ces situations comme celle-ci que sa méfiance prenait tout son sens. Quand un nouvel embranchement se présenta, Nil s’engouffra dans une autre ruelle. À la dernière seconde, il jeta un regard en arrière. Ils étaient trois à le suivre. Négligemment, Nil fronça les sourcils. Ils n’étaient pas assez discrets pour un groupe d’assassin, mais pas assez nombreux pour un affrontement. Sans être d’une grande renommée, Nil avait néanmoins une certaine notoriété dans le monde de l’ombre. Un groupe assez patient pour le suivre à travers la ville ne se risquerait pas à l’affronter sans l’avantage du nombre. Il restait donc une seule possibilité. Une embuscade. Cette idée chemina dans son esprit, et fit naître un sourire sinistre sur ses lèvres. S’ils souhaitaient le prendre en traitre, ils connaissaient certainement ses habitudes en ville. Imperceptiblement, sa démarche se fit plus détendue. Il avait sa petite idée concernant l’endroit où ses petits camarades l’attendaient.

Quand il arriva à destination, l’endroit était plongé dans un silence glaçant. C’était une petite place déserte, à trois rues d’une taverne où Nil avait écoulé une bonne partie de ses primes. Un emplacement parfait pour lui tendre un piège. Il s’avança au milieu de la place, et porta lentement ses doigts à son épée. Une immense lame aux reflets sanglants. Puis, il se retourna. Dans cette situation, son sourire arrogant avait quelque chose d’angoissant. Pourtant, les trois silhouettes qui émergèrent de la rue n’étaient pas inquiètes. « Je ne sais pas ce que t’as fait à cette pauvre femme l’ami, mais elle a posé une jolie somme sur ta tête. »

Il s’avança à la rencontre de Nil, tirant son épée de son fourreau. Mais à mi-chemin, il s’immobilisa et leva sa main vers le ciel. Deux autre silhouettes émergèrent des rues adjacentes. Nil ne cilla pas. Puis, une ombre se dessina sur les hauteurs, au niveau d’une petite terrasse à l’autre bout de la zone. Deux archers. Son sourire s’étira. Il avait un don pour se faire des amis. Cette fois-ci, il allait au-devant de sérieux problèmes. Pourtant, l’excitation qui s’empara de lui avait quelque chose de délicieux. Lentement, son sang s’éveilla. Son aura s’épancha langoureusement sur le champ de bataille, et avec elle, une furieuse envie de combattre. « Et comme je suis de bonne humeur, je vais m’assurer que vous n’aurez pas à partager en sept. » murmura-t-il d’une voix macabre, un sourire satisfait aux lèvres. Pourtant, il n’avait pas la moindre intention de mourir ici. Et alors que sa lame sifflait dans la bise, il cherchait un moyen de neutraliser les deux archers.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum