— Event N.1 : La Chute

— 9:31 DU DRAGON (Dragon Age Origins)
Depuis la nuit des temps, les Gardes des Ombres ont protégé Thédas du mal. Gardiens de la paix et des habitants de ce monde, ils ont toujours combattu d'un aplomb et d'une croyance infaillibles. Néanmoins, le cinquième Enclin signa l'arrêt de mort de la quasi totalité de ces guerriers à la force de fer. La trahison de Loghain coûta entre autre la vie du Roi Cailan et plongea la Garde dans un état quasi soporifique.Reyner Cousland fut l'homme qui redressa la situation. Armé de ses compagnons et de la rancœur qui l'accablait, le jeune homme avait vécu la tragédie d'Ostagar. Sa famille fut assassinée, son château brûlé, son amant décapité : Loghain venait de faire une regrettable erreur. Il s'était créé l'ennemi dont personne n'aurait jamais souhaité avoir un jour.L'Enclin fut anéanti. L'Archidémon mourut et Loghain trépassa de la main de Reyner. Ferelden fut libéré du joug du faux Roi. Tout était à construire désormais : nommé Commandant de la Garde, il devint le dirigeant des Gardes des Ombres de Férelden et une très forte influence parmi le groupe. Deux, quatre, puis seize grands campements furent construits et une vague de recrutement fut lancée. En dix ans, les rangs des gardes gonflèrent comme jamais. Symbole de courage et de persévérance, le jeune Commandant ne se doutait toutefois pas que les choses allaient dégénérer à nouveau... Et aussi violemment.

— 9:42 DU DRAGON (actuellement)
Corypheus rallia les templiers à sa cause. L'Inquisition en fit les frais et, prévenant ainsi Thédas et la majorité des grands groupes des alentours, aucun accepta de croire cette funeste nouvelle : C'est dans un espoir vain que Ragnar Warvrick, l'Inquisiteur, décida de lancer une demande d'alliance entre la Garde des Ombres et l'Inquisition. Les dirigeants de la Garde refusèrent sans prendre le temps de reconsidérer cette offre précieuse : pour eux, le vrai problème était l'influence et le pouvoir que continuait d'accroître l'Inquisition et ce, sans aucun cadre de bonne conduite et sans aucune limite.Néanmoins, une attaque se prépare et les Gardes ne se doutent pas une seule seconde que leur forteresse, Fort Bastiel, en Amaranthine, est sur le point de se faire assiéger par Corypheus qui après un échec cuisant chez l'Inquisition, décida d'attaquer un des autres groupes les plus puissants de Thédas en ayant appris que Reyner était sur les sentiers à la recherche d'informations capable de stopper l'appel : en soit, un pouvoir illimité pour les Gardes. Sur son chemin, le Commandant acquis des informations capitales et qui pourraient changer le destin de l'alliance entre Inquisition et Gardes.Le souhait de Corypheus est à présent de réduire au silence Fort Bastiel et son leader avec, coûte que coûte. Une bataille sanglante se prépare, et ce sera peut-être la chute de la Garde de Ferelden... Définitivement.

Combattez aux cotés de la Garde des Ombre afin de leur laisser la chance de s'en sortir vivant !
Sauvez ceux qui jadis vous ont offert gracieusement le privilège rester à l'abri du cinquième Enclin !
Lire plus

〖LES SOIRÉES TWITCH〗



prochaine session le 06.07.17 à 14h00
en savoir plus

Petites annonces

13/08/2017 — Des nouveautées ont été postées sur le forum ! Pour vous renseigner, c'est par ici !
09/08/2017 — Le groupe MAGES est désormais CLOS pour cause de surpopulation !
09/08/2017 — Le Fondateur est revenu de son absence indéterminée !
09/08/2017 — Irisviel est désormais administratrice du forum. Bienvenue dans la team, miss !

Le Discord du forum

©linus pour Epicode
⊱ En bref





Partagez|

Nil Dragnarth – Vivre sans limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

hello, my name is...
Invité
Invité

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY

MessageSujet: Nil Dragnarth – Vivre sans limites Mer 24 Mai - 15:43



Nil Dragnarth
 « Seuls les forts décident de la manière dont ils souhaitent vivre. »

NOM & PRÉNOM(S) ⊱ Dragnarth Nil SURNOM ⊱ Pas de surnom à son actif.   AGE ⊱ 27 ans. NATIONALITÉ & LIEU DE NAISSANCE ⊱ Il est originaire des Marches Libres, et plus précisément de Kirkwall. PROFESSION ⊱ Mercenaire. LIEU DE RÉSIDENCE ⊱  Une demeure à Denerim, même s’il ne la regagne que rarement. SITUATION AMOUREUSE ⊱ Célibataire. Mais il entretient une relation étroite et très intime avec les plaisirs charnels. ORIENTATION SEXUELLE ⊱ Hétérosexuel. FACTION & RANG ⊱ Mercenaire. ARMES ET/OU MAGIE ⊱ Il a une préférence pour l’épée longue. Mais donnez-lui n’importe quel morceau de ferraille, et il saura se débrouiller. Psychomancie. LANGUE PARLÉE ⊱ Universelle et Tevene.

Tout sur ton personnage !
on veut tout savoir de lui.

Trait de caractère ⊱ Arrogant ⊱ Trait de caractère ⊱ Calculateur ⊱
Trait de caractère ⊱ Impulsif ⊱ Trait de caractère ⊱ Joueur


À bien des égards, Nil est un homme exécrable. Désagréable, dédaigneux et prétentieux, il a toujours le mot juste pour irriter son interlocuteur, et n’accorde pas la moindre importance ni au tact, ni à la politesse. Irrévérencieux, il est franc, indiscipliné, et parfois irrespectueux.

S’il est une chose que l’on retient chez lui, c’est cette arrogance fiévreuse dans son regard. Et très vite, on découvre cette pointe de suffisance qui flotte sur ses lèvres. Dès cet instant, on comprend que Nil est un diable d’orgueil et de fierté. Dominant dans l’âme, il éprouve un besoin maladif de contrôle et de supériorité. Et quand l’occasion se présente, il prend un certain plaisir à montrer que ses seules limites sont celles dont il aura décidé, et que rien ni personne ne l’empêchera de faire les choses comme il l’a décidé. Insoumis, Nil est du genre à se mettre dans des situations dangereuses. Il aime quand l’adrénaline court dans ses veines, et ne rechignera jamais à prendre les armes. Son existence même est teintée d’une certaine violence, dont il se délecte à sa manière.

Si on regarde au-delà de son attitude, on réalise que Nil est loin d’être un imbécile. Malgré son tempérament sauvage et impulsif, c’est un calculateur qui joue de sa ruse et de son intellect. Brillant à sa manière, il est extrêmement doué pour gérer les situations de crises. Une qualité qui a en grande partie contribué à son succès en tant que mercenaire indépendant.

Quand il n’est pas dans la fièvre du combat, Nil est un homme de plaisirs. Gourmandise, paresse, avarice : il s’abandonne à ses désirs sans le moindre scrupule. Mais de toutes les fautes, Nil préfère de loin la luxure dans son essence la plus bestiale. Joueur, il est d’ailleurs parfaitement conscient de ses charmes, et il sait en faire bon usage. Mais même s’il est un homme de vices, il sera aussi un compagnon de choix pour qui saura en faire son allié. Mais ses talents s’accompagnent d’une franchise cassante et d’une réalisme teinté de cynisme, qui ne seront pas aux goûts de tous.

Comme tout un chacun, Nil possède son lots de craintes, de peurs et d’angoisses. Il n’aime pas être sous terre, et préfère de loin la surface et les extérieurs. Et même s’il ne le montre pas, il est légèrement claustrophobe quand il a le sentiment d’être piégé. Étonnamment, il a aussi une petite tendance à la mélancolie. Il passe régulièrement par des périodes d’insomnies.

Mais même s’il reste humain sous ses grands airs, Nil n’en est pas moins une personne violente, imprévisible et dangereuse à bien des égards.



Il est stérile . Il est autodidacte. Il est extrêmement attaché à son indépendance. Il mène une vie de grands frissons et d’excès. Il reste toujours évasif concernant la cicatrice sur son œil. Il ne supporte pas l’autorité. Il a le goût du challenge. Il est d’un tempérament sauvage et impulsif. Il apprécie le luxe, surtout en matière d’alcool. Il est du genre solitaire, dominant, avec un besoin maladif de contrôle.


Ton toi derrière l'écran !
on veut tout savoir de toi.


NOM & PSEUDO ⊱  Nil c’est très bien =P
ÂGE ⊱  Juste assez vieux, juste assez jeune. o/
TES PASSIONS ⊱  Euh… Ça risque de faire long, en vrai. On va dire écrire, jeux-vidéos, lecture… Et le café. Grande passion pour le café. ♥
SÉRIES, FILMS, JEUX VIDÉO ⊱ Alors… Pour les séries (sachant que je ne suis jamais à jour dans mes séries), Dr. Who, Kaamelott et the Walking Dead. Pour les films, Deadpool, Hot Fuzz et Shawn of the Dead. Et pour les jeux-vidéos, Zelda, Tales of, Final Fantasy, Drakengard, et… on va s’arrêter là, sinon la liste va être longue. x) PRÉSENCE ⊱ Plutôt régulière. Généralement, je passe au moins en coup de vent histoire de suivre ce qui se passe. Sinon, on va dire 5/7, dans le doute.
TON AVIS SUR LE FORUM ⊱  Sympa ! Je trouve juste dommage de mélanger les termes français & anglais, c'est tout. :3
COMMENT AS-TU CONNU DA:I ⊱  Je débarque avec Jill, une certaine demoiselle nous a parlé du forum. o/
TON DERNIER MOT, NIARK ⊱  La réponse D !




Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
Invité
Invité

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY

MessageSujet: Re: Nil Dragnarth – Vivre sans limites Mer 24 Mai - 15:48



this is my story
« Une vie à courber l’échine est une vie qui n’a pas la moindre valeur. »  


Dehors, une nuit d’encre avait englouti Dénérim. Quelques lueurs vacillantes dansaient faiblement dans les rues, comme à l’agonie dans les ténèbres. Sous la fenêtre de sa chambre, la cité semblait bien fragile. Une vie factice, loin de la réalité sanglante du monde. Son regard ambré observait les ombres qui se dessinaient dans l’angle d’une rue, à peine visible, avant de disparaître. Puis, en relevant le regard, il tomba sur son reflet dans la vitre. Ses cheveux courts, les cicatrices sur son visage, l’ombre de sa barbe le long de sa mâchoire. Son visage avait toujours gardé cette arrogance, cette force de caractère insensible aux batailles. Mais son corps, lui, avait gardé la trace de ses nombreux combats. Sous ses épaules noueuses, sa peau était couverte de cicatrices. Elles recouvraient son buste, sillonnaient son abdomen, descendaient près de son aine, grimpaient contre ses côtes, s’agrippaient à son dos. À combien de blessures avait-il survécu ? Il n’en avait pas la moindre idée. Et pour être franc, cette idée ne lui inspirait pas la moindre peur. Et lentement, en remontant le long de la cicatrice sur son visage, son regard croisa celui de son reflet. Et alors que les ombres de la nuit dansaient contre sa peau nue, son esprit, lui, s’égara dans ses souvenirs.


Il lui suffisait d’un instant d’égarement, et il avait de nouveau le goût du sang dans la bouche. Mais ce n’était pas le goût ferreux d’une petite blessure ou d’une plaie, ni même celui du sang qui entache la gorge d’un malade. À dire vrai, ce n’était même pas un goût de sang humain.

Le sang du dragon. Il n’avait jamais su comment son père se l’était procuré, ni même pendant combien de temps il le lui avait inoculé. Quelques flambeaux illuminaient les parois rocailleuse de la salle, alors que des ombres menaçantes dansaient dans les coins de la pièce. Puis l’obscurité. Jadis – bien avant tout cela – il avait vécu à Kirkwall. Un orphelin de 10 ans dans les rues d’une ville déchirée. Pas assez jeune pour être recueilli, pas assez vieux pour être autonome. Il n’avait appris que bien plus tard la raison de son abandon. Il était le fruit de l’union d’une aposta et d’un templier. Quand ses parents avaient été découvert, le jugement avait été rendu avant même que la justice ne se mêle de cette sombre affaire. Mais l’enfant était resté en vie. Il n’avait pas fallu longtemps pour que des marchands le découvre, et aille le revendre en Tévinter. Ils avaient d’abord pensé en faire un esclave, mais le caractère revêche et violent du garçon avait compliqué la donne. Mais ce malheureux contretemps se rentabilisa de lui-même. Un homme trouva un tout autre intérêt à un enfant d’un tel acabit. S’il souhaitait se battre, alors il se battrait. Mais avant, il aurait besoin d’un petit entraînement, afin de rendre les choses intéressantes.

Il avait 13 ans, quand les grilles se sont ouvertes pour la première fois. Il ignorait combien de temps il avait passé dans sa cellule humide, plongé dans l’inconnu et l’ignorance. Et depuis quelques temps, il avait du mal à se convaincre qu’il avait connu une autre vie avant cette cellule. Il s’avança. Partout autour, surplombant la fosse dans laquelle il était, des spectateurs et un vacarme assourdissant. Puis, la grille en face de la sienne s’ébranla doucement. Un autre enfant en émergea. Il avait douze ans à peine, mais sa peau était couverte d’estafilades, de coupures et de cicatrices.
Et il avait un couteau entre les mains.

Il comprit immédiatement. Une arène. Cette endroit – la fosse – était une arène où s’entre tuaient des enfants. Il tenta de fuir, mais les grilles étaient déjà closes derrière lui. Et l’autre enfant se jeta sur lui. Il esquiva maladroitement quelques coups, mais quand la lame s’enfonça dans sa cuisse – juste au-dessus de son genou – il poussa un hurlement terrible. Un murmure de déception dans le public. Et puis, une impression étrange. Une rage folle s’insuffla dans le corps du garçon, comme une force nouvelle et malsaine déferlant dans son corps. Et quand son poing fatigué percuta le sternum de son agresseur, celui-ci tituba, le souffle court. Et il frappa à nouveau. Et encore. Et encore. Même quand le couteau roula contre le sol, il ne s’arrêta pas. Son visage était couvert de tâches rouges, quand il ressentit cette énergie nouvelle s’insuffler en lui. Une énergie au goût de… mort. Mais il continua à frapper, cognant jusqu’à s’en briser les os. Quand un homme surgit pour l’évacuer de la salle, il hurla d’hystérie. Il ne le savait pas encore, mais le sang de dragon l’avait transformé en psychomancien. Et très bientôt, ces pouvoirs feraient de lui le champion de la fosse.

Quatre ans avaient passé. Il avait l’impression d’en avoir vécu vingt. Il était un jeune homme à l’aube de la maturité désormais. Mais surtout, il était devenu la principale attraction de la fosse. Un être craint, idole d’une foule cupide et cruelle. Dans ce triste monde où les gens étaient soit ses bourreaux, soit ses prochaines victimes, une seule personne avait trouvé grâce à ses yeux. Elle était à peine plus jeune que lui. Quand il avait eu suffisamment de popularité,, il avait demandé à ce qu’elle ne soit plus envoyée dans la fosse. Quand il avait eu seize ans, il avait demandé une cellule commune. À bien des égards, elle avait été la seule chose qui avait préservé une part d’humanité en lui. Et ce fut cette même humanité qui le conduisit à monter une révolte. Alors que la fosse gagnait en popularité, ils étaient plus nombreux. Plus vieux aussi. Et plus dangereux. Tout se déroula très vite : quelques gardes tués au moment de quitter les cellules. Puis, ils avaient déboulé comme un ras-de-marrée dans l’arène. Dans la cohue, ils avaient dû se battre. Beaucoup de coups, de blessures, de sang. Mais il n’avait pas envie de se battre. Il avait envie de quitter cet endroit, pour ne jamais revenir. Il avait la main de la seule chose importante à ses yeux serrées dans la sienne. Il grimpa les escaliers, bouscula les gardes, et se faufila dans les rues. Quand la course folle s’arrêta, il se retourna vers elle. Et il découvrit l’auréole rouge qui entachait ses haillons. Un profond sentiment de désarroi s’empara de lui, lui nouant les entrailles, retournant son estomac. Ses yeux secs le piquaient. Elle s’appelait Héléna. Et grâce à elle, il était resté en vie durant toutes ses années.

Il avait toujours rêvé de liberté. Et pourtant, ce monde fut pour lui un source d’angoisse et de désarroi sans nom. Il avait vécu si longtemps loin de tout – dans un monde si différent – que tout lui semblait étranger. Il passa de longues semaines à mener une vie misérable, à mi-chemin entre le deuil, l’abandon et la dépression. Quand il trouva enfin la force de reprendre sa vie en main – de donner un sens à toutes ces horreurs – il fit la seule chose pour laquelle il était doué : se battre. Il devint mercenaire, et refusa catégoriquement toute alliance. Il vivrait sans aucune chaîne.

Sa réputation se forgea au fil des ans. Un mercenaire au caractère exécrable, mais extrêmement doué. Et petit à petit, les contrats commencèrent à lui rapporter une coquette somme d’argent. Doucement, sa vie changea. Et au terme de plusieurs années, il n’était plus l’esclave en fuite, mais bien le mercenaire de talent. Il profita de son succès pour s’offrir une petite demeure à Dénérim : un foyer loin de tout, un point de chute dans une vie sauvage, dangereuse et sanglante. Et les choses continuèrent ainsi. Plusieurs drames déchirèrent le vaste monde. Un enclin, Krikwall, le Conclave… Autant de causes qui n’avaient pas la moindre importance pour lui. Son ancienne vie était derrière lui. Ses bourreaux de jadis morts. Et lui, malgré tout ce sang et ce chaos, il était encore en vie. C’était tout.


Son regard était perdu dans le lointain. Ces vieux souvenirs avaient toujours le même effet sur lui. Sans un mot de plus, il se détourna de la fenêtre et se dirigea vers la pièce adjacente. Il n’accorda pas la moindre attention à la silhouette confortablement enveloppée dans ses draps. Il ne se souvenait déjà plus de son visage, et à peine de son nom. Et à cet instant, il n’éprouvait rien d’autre que de l’indifférence à son égard. Sans un bruit, il passa la porte et s’éloigna de la chambre.

Dès le lendemain, il quitterait Dénérim pour reprendre la route.



Revenir en haut Aller en bas

hello, my name is...
avatar
THE CHEESE LORD ⊱ GARDE OMBRE

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— MISSIVES : 114
— PRÉSENCE : Dispo
— PAIRING & OTP : I SHIP IT ALL. ALL THE SHIPS MUST SAIL.
— PRESTIGE : 58
Say cheeeeese
— NATIONALITÉ : Féreldien.
— LIEU D'HABITATION : Il n'a pas de résidence à proprement parler. Son foyer, sa famille... c'est là où se trouvent ses frères et soeurs Gardes des ombres. Là où le mène sa lutte contre l'engeance. Oh, il y a bien Weisshaupt et d'autres forteresses érigées par l'ordre — une par-ci, une par-là — mais de nos jours, ses représentants passent plus de nuits sur la route ou dans un bivouac qu'au fond d'un nid douillet.
— ÂGE : 32 ans. Né en 9:10 du dragon.
— RANG SOCIAL : Il est le bâtard du roi Maric Theirin. Cailan Theirin était donc son demi-frère. Voilà qui est dit. On peut passer à autre chose maintenant? ...non?
— PROFESSION : Grey Warden
— FACTION : ...Grey Warden?
— ARMES : Une épée à une main et un bouclier orné du blason de la Garde des Ombres. Il appartenait à son ancien mentor Duncan et lui a été offert pendant le 5ème enclin par Reyner. Sa formation de templier, bien qu'incomplète, lui offrit de précieuses capacités auxquelles il se refuse de recourir.
— O.SEXUELLE : Demisexuel. Alistair manque d'expérience et n'a pas souvent eu l'occasion de euh... ranger l'épée dans son fourreau? Entre l'enclin, son passé chez les templiers et la chantrie... et il attend l'âme sœur... la personne adéquate, celle qui fera battre son cœur? Comment, trop cul-cul? Ok. Faites comme si je n'avais rien dit.
— AMOUREUSEMENT : Célibataire.

MessageSujet: Re: Nil Dragnarth – Vivre sans limites Mer 24 Mai - 16:31

Bienvenue à toi

ps: le café, c'est la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

hello, my name is...
avatar
the hell on thedas ⊱ PNJ

MY IDENTITY CARD ⊱ BABY
— MISSIVES : 181
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— PRESTIGE : 295


MessageSujet: Re: Nil Dragnarth – Vivre sans limites Mer 24 Mai - 17:03




⊱ Bravo, tu es validé Nil !
bravo, bravo et encore bravo !

⊱ AVIS SUR LA FICHE  — Hé bah, quelle écriture ! Tu maîtrises très bien la plume à ce que je vois ! Très jolie fiche aussi au passage, j'aime beaucoup ton perso héhé. N'oublie pas de remplir ton profil aussi ! J'ai donc le plaisir de t'annoncer que tu es validé, Nil ! Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, je te dis avec amour : Bon jeu et encore la bienvenue parmi nous ! #ZEVRAN.

⊱ Cool, j'suis validé !
... Mais je fais quoi maintenant moi ?

Maintenant petite recrue, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est obligatoire et conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Par là, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair dans tous tes faits et gestes ! Quant à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques ou autre sur le forum, qui défileront en dessous de la bannière. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc, c'est mieux que de ne rien avoir sous son pseudo ; ça rajoute un petit coté esthétique très fancy.

Plus sérieusement à présent ; va de suite signer le règlement, s'il te plait, c'est obligatoire ! Quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin ; n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton personnage et de quel jeu il vient s'il est inventé, merci ! Cela évitera les doublons, et c'est obligatoire.

Ho tant que j'y pense ! Si tu as une quelconque question sur l'univers de Dragon Age et que tu as besoin d'informations pour tes RP ou juste pour en apprendre plus, il y a le Guide de Thédas à ta disposition. Chose vitale, renseigne toi à propos de l'intrigue en cours et de la chronologie en RP. Vois-tu, comme nous simulons plusieurs époques, ces dernières ont un point de départ bien précis, et tu ne peux pas passer d'un an à un autre sauf en RP flashback ! N'oublie pas non plus de voter sur les top-sites ! Voilà tout pour la partie administrative ultra barbante ! Tu es digne d'un véritable membre de l'Inquisition !

Maintenant, ce sera bien plus drôle qu'avant, car je te convie à faire la teuf dans la taverne la plus proche ! Tu peux jouer un max pour faire vivre le forum ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Tout comme tu ne dois surtout pas hésiter à flooder, que ce soit pour dire ce que t'as bouffé à midi ou autre encore, on s'en fiche : on aime le racontage de life et le bla bla trop wtf sur ce forum !

Sur ce, Nil... Je te souhaite une bonne aventure parmi nous. Te joindras-tu avec les plus héroiques afin de sauver Thédas, ou au contraire, plongeras-tu le monde dans le chaos ?

Bienvenue sur Dragon Age Inquisition : Infinity !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nil Dragnarth – Vivre sans limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pulsar - L'énergie sans limites !
» Votre meilleur temps sur Goultard!
» Petite blàgue nulle et grànde blàgue nulle...
» Nidoqueen [UU]
» Question Fusarbalète.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⊱ DRAGON AGE ✶ INFINITY :: Hors RPG - flood time :: cemetery of warriors ; :: fiches-