PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mar 23 Mai - 13:37


Jill
Ce n’est pas la façon dont sa lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.

NOM & PRÉNOM(S) ⊱ Jill, c’est déjà bien suffisant   SURNOM ⊱ Mon mentor m’appelait souvent la catin ou fille de putain, mais le plus souvent j’étais nommée l’âme silencieuse. Je tue sans un bruit. AGE ⊱ 24 ans    NATIONALITÉ & LIEU DE NAISSANCE ⊱ Je viendrais apparemment de Férendel. C’est tout ce que t’as à savoir mon chou. PROFESSION ⊱ Je dirige d’une poigne de fer mes espions et truand. Pas une mince affaire vous pouvez me croire. LIEU DE RÉSIDENCE ⊱  Ici et là, faut se déplacer souvent si on ne veut pas se faire attraper.  SITUATION AMOUREUSE ⊱ J’appartiens à moi-même. Ce n’est pas demain la veille qu’on me mettra la bague au doigt. ORIENTATION SEXUELLE ⊱ Pourquoi se contenter d’un genre quand on peut avoir les deux ? J’vous le demande FACTION & RANG ⊱ Pff une faction ? Et puis quoi encore ? J’appartiens à la mienne, traitée moi de mercenaire si vous voulez je m’en cogne. Par contre je suis une voleuse chevronnée. Fait gaffe à ta bourse mon tout beau/ toute belle.   ARMES ET/OU MAGIE ⊱ Des doubles lames. LANGUE PARLÉE ⊱ Je parle la langue universelle, mais je parle aussi le tevene. Il faut savoir s’adapter à sa clientèle.

Tout sur ton personnage !
on veut tout savoir de lui.

Indépendante ⊱ Sans gêne ⊱ Méprisante ⊱ Arrogante ⊱ Charmeuse ⊱ Franche ⊱ Observatrice ⊱ Autoritaire.


J’ai qu’une parole mon gars ! Tu peux me croire ! Je t’envois l’une de mes meilleures recrues pour effectuer ta putain de mission de merde. Encore heureux que tu payes une fortune, sinon tu sais où tu peux te la mettre ta foutue requête ? Bref, la recrue que je t’envois à un fort potentiel tu verras, loin de ses gonzesse — Parce que oui c’est une gonzesse — qui n’a pas peur de se salir les mains, ou qui ont peur de se casser un ongle. Elle, elle à peur de rien, elle ne recule devant rien. En même temps, c’est moi qui l’ai formée, alors tu peux être sûre que c’est la crème de la crème. Elle est comme moi la petite, elle ne parle pas pour rien dire. Elle observe, elle analyse. Elle sait où elle va, elle ne fonce pas tête baissée, pas comme ce crevard de merde qui est tombée en disgrâce à cause de sa fierté à la con. Dans ce métier, il en faut de la fierté, mais aussi de l’arrogance et ça putain, elle en a de l’arrogance. Le nombre de fois où j’ai dû lui fermer la gueule à coup de mandale dans la gueule. Je les compte même plus. Mais au fond, c’est ça que j’aime chez elle. Elle se laisse pas faire, elle à de la niaque, des tripes ! Je pense même qu’elle est plus brave et plus forte que certains mecs que j’ai recrutés. Ça me tue de le dire, mais ouais cette petite beauté est une vraie perle. Tu verrais sa façon de se déplacer, de se faufiler, je t’avoue, si je n’étais pas aussi expérimentée, elle aurait bien réussie à me faire la peau plus d’une fois. Un vrai félin ! Mais aussi une véritable petite pute qu’à pas sa langue dans sa poche. Elle est aussi franche et nette qu’une lame de couteau qui transperce la chair. Elle est cinglante, et se fous totalement si cela te chiffonne ou non. Un peu comme moi quoi, mais elle peut être pire encore. Elle est mesquine et méprisante. Quand elle te jette son putain de regard de merde, je peux te dire que tu as bien envie de lui faire fermer sa petite bouche de catin des bas quartiers. Si elle est apte à séduire ? Tu me prends pour qui ? Bien sûr, qu’elle est capable d’user de son corps et de ses charmes pour appâter sa cible. Tu crois que mes recrues sont fait que pour zigouiller ? Faut feinter dans ce métier ducon. Faut savoir user de ce qu’on à entre les jambes Histoire que ça ne serve pas à rien. Inutile de te dire qu’elle n’est donc pas pudique. De toute façon qui est pudique dans ce merdier ? À part ses prudes de peigne-cul. Celle-là j’y est mis le temps, mais je peux te dire qu’elle est parfaite en tout point. Presque une copie conforme de moi. Je pense que le moment venu, elle sera capable de gérer cette équipe de sous-merde qui est sous mon commandement. Je ne suis pas con, je sais que je n’en ai pas pour longtemps et vu qu’elle est aussi autoritaire que moi, ça risque de promettre pour la suite. Une vraie garce, elle est capable de t’éventrer si tu es contre son avis. Mais bon, c’est ce qu’on attend d’un leadeur n’est-ce pas ! Aha. Hum ? Elle te plait bien ? Ouais, à moi aussi, mais tu verras, quand tu la verras en vraie, tu la détesteras ! Comme je te débecte. Aller allonge la monnaie maintenant, tu peux considérer ta cible comme déjà morte.

Un rire, quelques tintements de pièce, puis le silence revint à nouveau, comme si cette discussion n’avait jamais eu lieu.



J’ai effectuée mon tout premier meurtre assez jeune et en plus de cela, je l’ai ratée. Bien qu’il fût agonisant il eut le temps de chercher des secours. Au moins ça m’auras servis de leçon car maintenant, je ne rate plus une seule cible. Il m’arrive de maquiller ma cicatrice, pas que je l’aime pas, mais ça me donne un effet assez cool. J’adore me prélasser dans des bains bien chaud, ou dans des sources. J’aime pas les moralisateurs, ça à tendance à titiller mes lames, surtout quand ils jugent mon parcours J’aime les alcools de qualité et les vins luxueux. Boire de la pisse d’âne très peu pour moi J’ai des goûts assez prononcés, je n’aime pas tout et n’importe quoi. Pourquoi choisir la facilité quand on peut être difficile ?   J’ai une pie comme animal domestique, chose bien pratique car elle me ramène souvent des trésors inestimables   Mon nom entier serait Jilliane, mais faut avouer, c’est plutôt pourrie. Personne ne sait que je me nomme ainsi à part moi-même Je déteste tout ce qui est innocent et pure, ça me donne envie de les détruire à petit feu J’adore lire, je suis passionnée par cela, mais encore faut-il que j’ai le temps de pouvoir en lire tranquillement.


Ton toi derrière l'écran !
on veut tout savoir de toi.


NOM & PSEUDO ⊱  Joey may c’est mon nom sur la toile ;).
ÂGE ⊱  Oho l’âge ne signifie rien voyons ! Pourquoi s’attarder sur de tel détail ?
TES PASSIONS ⊱ Je dirais la musique, les jeux vidéo, l’écriture et pleins d’autres choses xD
SÉRIES, FILMS, JEUX VIDÉO ⊱  Alors série : The walking dead/ Scrubs/ Reign/ Doctor who/ Big bang theory/ Kaamelot. (pour le moment j’ai que ça en tête…)

Film: Le seigneur des anneaux/ Split/ tout ce qui est Disney et pixar/ Certain dreamwork / Certain Marvel (Ant-man et gardien de la galaxie powa ♥)/ Et sinon un peu de tout quand j’aime :D

Jeux vidéo : Dragon âge (sans blague)/ Les final fantasy (surtout le 9 ♥)/ Iam Setsuna / Les tales of/ Dead rising/ Alan wake/ Lost odyssey/ The last story/ Pandora tower/ Pokémon/ Fire emblem/ Project zero/ Résident evil 4/ Heavy rain/ et encore pleiiiins d’autres.
PRÉSENCE ⊱ Normal je dirais. Dé fois je serais là, d’autre non xD ça dépends de ce que je fais IRL… (et parfois du retard rp que j’ai à rattraper °^°)
TON AVIS SUR LE FORUM ⊱  Il est tout beau \o/ Je suis juste perturbée par la bannière qui ramène pas sur l’accueil x) mais je m’y ferais !
COMMENT AS-TU CONNU DA:I ⊱  Vous avez une traîtresse dans vos rangs ! Je la punirais pour vous ♥
TON DERNIER MOT, NIARK ⊱  Niark ! Bon juste pour dire que même si j'ai jouée au 3 jeu... Bah j'ai pas tout retenu xD (Y a trop d'information pour mon cerveau...) Donc m'en veuillez pas si je me foire parfois !





PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mar 23 Mai - 13:38


this is my story
La vie, ça va, ça vient, toujours là, à nous donner des épreuves.


« Dean espèce de connard de mes deux ! Pourquoi il faut toujours que tu me foutes dans des merdiers pas possibles ? Pourquoi tu me fais faire ça ? Enfoiré ! »

« C’est ainsi que vont les choses dans le milieu. Si tu ne me butes pas, je te traquerais jusqu’à ce que ta dépouille me serve de paillasson. Alors bats-toi petite traînée si tu ne veux pas que je t’arrange encore ta sale petite gueule de putain. »

« Crève salopard ! »

Les armes en mains, je ne pouvais plus reculer à présent. Pourquoi avait-il fallut en arriver là ? Pourquoi Dean m’avait choisis moi ? Lui qui ne cessait de m’insulter, de me rabaisser, pourquoi avait-il vu un leader en ma personne. Je ne comprenais rien, je ne pigeais rien. J’avais l’impression d’être dans un rêve de merde, sauf qu’il était bel et bien réel. L’entaille qu’il m’avait faite au visage n’arrêtait pas de me le rappeler, elle me brûlait, me piquait et le sang qui s’y écoulait gênait mon pauvre œil. Je commençais à être désavantager et pour couronner le tout, Dean avait bien plus d’expérience que moi. J’étais pas mal dans mon genre, mais lui l’était bien pire encore. Sur la tête du créateur, mais c’est quoi son problème sérieux ? Ma tête va finir par exploser s’il ne me donne pas des réponses. Pourquoi il ne veut rien dire ce fumier ? Pourquoi il me fait languir ?

Faut dire, il a toujours été comme cela, et ce, depuis que je suis petite. Je n’ai pas grand souvenir de mon enfance, faut dire, elle n’était pas toute rose. Je me rappelle juste de quelques paroles. « Soit tu bosses pour moi, soit tu joueras les chiennasse dans les bas-quartiers » Au début, je n’avais pas trop pigée ses paroles, faut dire, j’avais que cinq ans quand il m’a lancée cela en pleine gueule, mais après avoir vu ceux à quoi il me comparait, j’ai compris ce que sa proposition voulait dire et j’ai préféré le suivre. Dean était un peu comme un père pour les pauvres âmes en peine comme nous. S’il choisissait de nous garder, fallait presque le vénérer en lui baissant les pieds, sauf que dans mon cas, ce n’était pas dans ma nature d’agir ainsi. Je n’ai jamais su si c’est ce qui lui plaisait chez moi, ou si c’était ce défi envoutant que d’essayer de me faire faiblir et de me soumettre, mais toutes ses tentatives se soldèrent par un échec. J’en ai essuyée des baffes et des insultes à mon égard, mais jamais je n’ai pliée devant cet expert de la mort. Est-ce pour cela qu’il m’a pris sous son aile ? Qu’il m’est appris toutes ses techniques que ça soit de déplacement ou de fauchage de vie ? Peut-être avait-il vu le potentiel en moins ou peut-être avait-il tout bonnement décidée de me faire chier jusqu’au bout. Encore aujourd’hui, je m’en pose la question. S’il avait été plus expressif aussi, peut-être que j’aurais pus au moins le deviner, mais non, Dean était comme ça. « Pas de sentiment, pas d’émotion», c’était son crédo. Mais dans un sens, il n’avait pas tort, j’ai faillit me faire avoir plus d’une fois à cause d’attachement ou de semblant d’amour ou d’élan d’amitié, grâce à Dean, j’ai pu comprendre pourquoi il était devenu aussi expert dans le domaine.

Bien qu’il ne fût pas mon seul est unique professeur, j’ai pu mettre tout ce que j’avais appris dans mes manches, pour former mes propres techniques, mon propre cheminement. Je mettais tout dans le déplacement, m’entraînant à être la plus discrète possible, presque comme une ombre, collée à sa proie, sans même qu’on puisse s’en rendre compte. Me fondre dans le décor, ne faire qu’un avec celle-ci. Ce fut très long, mais à force de parfaire mes techniques j’étais devenue aussi discrète qu’un chat traquant sa proie. Je fus d’ailleurs envoyé sur le terrain pour voir de quoi j’étais enfin capable. La pratique et la théorie n’avaient aucune ressemblance et je me rendis compte que sur le terrain, il faillait être beaucoup plus soignée que dans un entraînement ou le moindre faux pas n’était pas fatale. Ma première mission à faillit être un échec, mais je m’en étais tirée non sans bleu ni plaie. Depuis cette galère j’ai pris en compte mes défauts et mes sales manies pour mieux les corriger, devenant enfin la parfaite petite tueuse que mon mentor espérait former. J’étais devenue une vraie machine à tuer et plus je tuais, plus j’avais l’impression de faire plaisir à Dean ce qui me remplissait d’une fierté sans faille. Bien que beaucoup le considère comme un père, ou un mentor hors pair, moi je commençais à le voir différemment. Il était un homme mûr, fringuant avec un charme qui n’appartenait qu’à lui. Bien sûr, je n’appréciais pas ses insultes et encore moins quand il me rabaissait, mais je remarquais que plus je vieillissais, plus j’avais envie de lui plaire, qu’il me voit autrement que comme une sale môme.

Plus je grandissais, plus mon corps se formait, s’embellissait. Je savais que bientôt, viendrait le moment où je devrais apprendre à séduire mes proies, à les manipuler, voir même à devoir user de mes atouts pour aller bien plus loin pour mieux les piéger dans la toile de la mort. Il y avait un rituel dans notre groupe, comme pour les entraînements des armes, il fallait qu’on nous montre tout de l’anatomie humaine. Savoir où toucher, comment agir et surtout s’y connaître dans toutes les positions que nous offrait la luxure. Comme les autres, je pensais qu’on m’amènerait à l’un des hommes d’expérience du groupe, mais quand Dean m’annonça que je devais le rejoindre dans sa chambre le soir même, j’eus comme une sorte de joie intérieure indescriptible. Au vu de mes sentiments cela m’arrangeait bien de pouvoir m’entraîner sur le corps de mon cher mentor, de connaître ses faiblesses, ses plaisirs secrets, même s’il serait plus dans la logique de m’apprendre une généralité. Ce soir-là, j’ai du donc abandonner toute vertu, toute timidité, toute gêne, ce que je fis étonnement sans broncher. Peut-être au fond parce que c’était lui. La nuit avait été longue, très longue et pourtant exaltante. J’avais appris à savoir agir devant tel ou tel comportement, à devoir me soumettre, à devoir soumettre, et même à user de mes charmes que je pensais inexistant. Le lendemain, j’ai dû remettre cela, mais avec une femme, car dans notre mission, qu’importe le sexe, il faut savoir s’adapter à tout. Bien qu’elle se fût moins exaltante, ce fut une expérience tout aussi enrichissante pour moi. Je savais tuer, séduire, jouer de mon corps. J’étais devenue une arme à part entière, une vraie machine à tuer que rien n’arrête. J’étais devenue la meilleure de ma catégorie, plus aucune erreur n’était à noter dans mes gestes, comme dans ma façon d’agir. Je ne me laisser pas faire par mes confrères, j’étais devenue une véritable terreur. À tel point que Dean commença à voir en moins une héritière digne de ce nom. J’avais héritée de son caractère, de ses dons et lui commençait à se faire vieux malgré qu’il avait l’air de se montrer tout aussi performant qu’à l’époque.

Quelques heures plus tôt, il m’interpella, me demandant de le suivre, ce que je fis sans broncher. Sans savoir pourquoi, il se mit à parler, parler et encore parler, à ne pas s’arrêter. Il parlait du groupe, de mes capacités, de l’avenir, du futur, des choses dont s’en avait royalement rien n’à foutre, jusqu’à ce qu’il parle de sa mort, et de l’héritage qu’il m’offrait. À ce moment-là, mon attention était revenue aussi sec et de part mon regard, il avait dû comprendre la confusion qui me prenait. Puis, sans crier gare, il sorti ses armes, annonçant qu’il était tant que je me batte contre lui, et d’en finir avec sa propre dictature. Si je ne le tuais pas, c’était lui qui le ferait, prouvant qu’au final, je n’étais qu’une dégonflée avec un cœur bien trop gentillet pour pouvoir gouverner sur une telle société.

C’est ainsi qu’on n’en arrivera là, toutes armes dehors, moi voulant comprendre, lui se battant avec hargne et acharnement. Je ne voulais pas qu’il meurt, je ne voulais pas perdre cet homme qui représentait tout pour moi, et pourtant… Pourtant, il ne me laissait littéralement pas le choix. C’était comme cela dans le milieu, c’était comme cela dans son milieu. Je n’avais jamais vraiment réfléchie à cette situation, à devenir la chef de cette organisation d’assassin, mais… S’il voyait en moi une dirigeante digne de ce nom, alors qu’il en soit ainsi. Essuyant mon visage dégoulinant de sang, rangeant mes sentiments dans un pan de mon esprit, je m’élançai alors sur Dean, laissant le fer retentir dans des sons stridents. Bien qu’il fût décidé à me laisser la place, il continuait à se défendre avec ferveur et panache. On resta longuement ainsi, à s’échanger des coups, à essayer de trouver la faille de l’autre, à profiter d’angle mort, mais à un moment, il fit l’erreur de trop, l’erreur qui arrêta court sa course folle. Ma lame était plantée dans son corps, traversant celui-ci comme on pouvait traverser du beurre. Un sourire s’afficha sur ses lèvres, tandis que son corps s’écroula au sol, mon épée se retirant au même moment pour lui provoquer une entaille béante sur son côté. Le sang coulait de sa bouche, alors qu’il essayait de parler. Un rictus s’accompagnait parfois de spasme, signe qu’il n’en avait pas pour très longtemps.

« Aha, je le savais que tu le ferais, t’es qu’une putain après tout. Une garce de merde. T’as intérêt à prendre soin de ce que je te donne, sinon tu peux être sûre que je reviendrais te régler ton compte. » Il se mettait à rire, surtout pour me déstabiliser, mais je ne lui montra rien.

« Pour ça, il faudrait que le créateur te veuilles à ses côtés, ce qui ne risque pas d’être le cas. Putain Dean, pourquoi ? Tu fais chier ! Clairement chier ! ». Je cherchais encore à comprendre, pourtant, au fond, je savais que j’avais la réponse à cette question.

« Les sentiments c’est pour les faibles j’t’ai déjà dit. Me fait pas honte petite conne. Respecte au moins ma mémoire merde ! » Il s’agita un peu, avant de serrer les dents, signe que sa souffrance était grande.

« Pfff, quand est-ce que je t’ai respecté tout court hein ? Repose en paix sale crevard ! »

« Aha en paix ? Elle est bien bonne celle-là. »

Il s’était mis à rire, avant de tousser violemment, éjectant du sang par la même occasion. Son regard se posa sur moi tout doucement me figeant sur place. C’était la première fois qu’il m’adressait un tel regard, une sorte de mélanger de fierté et de je ne sais quoi d’autre. Je n’ai jamais su ce que c’était, mais en tout cas, ce n’était clairement pas de l’amour comme moi je le voyais. Difficilement, il me tendit son arme qu’il colla contre mon buste, avant de laisser son bras retomber lourdement sur le sol, indiquant enfin sa mort. Pendant quelques secondes, je restais là, à regarder son corps se vider de son sang, comme on aurait égorgé un porc, avant de lui fermer les yeux et d’empoigner son héritage. Je me relevai alors, me pointant sans vergogne du sang de mon ennemi dans notre base ou tous avaient l’air de chahuter encore. Quand ils me virent entrer, tous, me regardèrent d’un air surpris et respectueux, et se fut avec un sourire que je brandis l’arme de Dean, avec une prétention don lui seul avait le secret.

« À partir de maintenant je suis votre chef ! Et autant vous dire que ça risque de chauffer pour vos petits culs. »

Ce jour-là, je n’étais plus la sale catin, la putain et encore moins Jill la silencieuse. J’étais devenue la chef d’une bande d’assassin que rien n’arrête. Enfin du moins que presque rien n’arrête, tant que les autorités où je ne sais quoi d’autres nous tombent dessus. Heureusement, ils sont plus obsédés par cette menace du nom de corypheus, ce qui nous permet de faire notre petit commerce à l’abri de certains regards. Je me moque un peu de savoir pour qui ont travail, tant que l’argent coule, le reste et sans trop d’importance à mes yeux. Noble, pauvre, ennemi, amis, qu’importe tant que la devise du groupe est respectée. C’est sûre que je préfère laisse le sale boulot de justicier ou de héros à l’inquisiteur qu’autre chose, car après tout, tout ceci ne me concerne aucunement. Du moins, ce que j’espère pour longtemps.



PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
The hell on thedas ⊱ Pnj
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— MISSIVES : 181
— PRESTIGE : 284

Posté Mar 23 Mai - 14:34
"Mon mentor m’appelait souvent la catin ou fille de putain" copine *headshoot*

Bonjour & bienvenue ma belle !

Si je me trompe pas, c'est Katarina sur ton avatar ? cqshcisqncqkscnqkcnkqsc

Pour le moment ton perso me plait beaucoup, hâte de voir ce que tu lui réserve du côté de l'histoire (au passage => C'est voulu l'étoile dans ton pseudo, ou bien tu veux que je l'enlève ? wtf)

En tout cas, je te souhaite bon courage pour ta fiche !
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mar 23 Mai - 14:35
Bienvenue poulette
Bon courage pour ta fiche!
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Mar 23 Mai - 17:51
*se cache le postérieur et montre ses bras* OOOH OUI PUNIS MOI !! Mais tu sais que t'es sexy mmh ? Le beau morceau que tu es... Je veux bien mettre Nara lesbienne d'un coup !
En tout cas, bienvenue ! Bon courage pour ta fiche ma rousse 8D -ou ma rouge ? Mmh... Ça va faire comme Wildou, je le sens ! xD-
PROCHAIN NIV. :
Invité
Invité
Posté Jeu 25 Mai - 20:28
Zévran> Keupin \o/. On va se faire un club "les enfants de putains ♥" /PAN/. Ouais c'est bien ça ! Tu as bien deviné pour Katarina :D (Elle est cool en même temps !) Contente que ça te plaise :D J'essaye de faire cela au plus vite ! (le plus dure c'est la motivation ♥ ... Une saloperie u_u). Pour ce qui est de l'étoile, je me suis dis que ça faisait trop stylé mais en fait ça me plait plus trop D: (non je plaisante en fait ça me disait que le nom de Jill était déjà inscrit donc j'ai du mettre une étoile pour que ça passe xD Je veux bien que tu me l'enlève ♥). Merciii car va m'en falloir du courage T^T.

Alistair> Oh le beau Alistair qui vient me saluer ♥, c'est un honneur /PAN/ Aha merci l'ami :D

Nara> Montre moi ton postérieur que je te châtie ♥! Sinon tu sais bien que ça peut s'arranger pour l'orientation de ta perso 8D (Elle va en redemander j'te le dis /MEURT/). Merci ma belle ♥ (je suis pas rouuge /PAN/ Non là je plaisante je suis totalement rouge 8D)
PROCHAIN NIV. :
avatar
avatar
The hell on thedas ⊱ Pnj
— DISPONIBILITÉ RPs : ✓ Disponible
— MISSIVES : 181
— PRESTIGE : 284

Posté Mar 6 Juin - 19:59



⊱ Bravo, tu es validée Jill !
bravo, bravo et encore bravo !

⊱ AVIS SUR LA FICHE  — Haaaa, notre petite Jill a fini sa fiche ! J'aime beaucoup, il n'y a rien à redire, à part qu'elle a mérité sa place de leader héhé. Je pense que je vais éviter d'aller la contrarier, moi. Huhu. J'ai donc le plaisir de t'annoncer que tu es validée, Jill ! Si tu as une question quelconque, ou quelque chose à faire savoir, n'hésites pas à contacter le staff par tout les moyens qui existent : chat box, MP, section questions... Sur ce, je te dis avec amour : Bon jeu et encore la bienvenue parmi nous ! #ZEVRAN.

⊱ Cool, j'suis validé !
... Mais je fais quoi maintenant moi ?

Maintenant petite recrue, je t'invite à te créer une relationship ici ; c'est obligatoire et conseillé pour te dépatouiller des relations de ton personnage ! Il y a aussi la possibilité de se créer un journal intime ici, pratique si tu veux t'occuper en attendant une réponse de ton coéquipier de RP. Par là, tu pourras lister tes RPs en tout genre, encore une fois pour voir clair dans tous tes faits et gestes ! Quant à cette section, il t'est possible de passer des petites annonces comiques ou autre sur le forum, qui défileront en dessous de la bannière. Ah tien, tant qu'on y pense, ça te dit, un rang ? Va y donc, c'est mieux que de ne rien avoir sous son pseudo ; ça rajoute un petit coté esthétique très fancy.

Plus sérieusement à présent ; va de suite signer le règlement, s'il te plait, c'est obligatoire ! Quand l'envie de RP te prendra, tu pourras alors te diriger par là pour faire une petite demande pour ceux qui pourraient être intéressés ! Enfin ; n'oublie pas d'aller au bottin à avatar pour dire quel est le nom de ton personnage et de quel jeu il vient s'il est inventé, merci ! Cela évitera les doublons, et c'est obligatoire.

Ho tant que j'y pense ! Si tu as une quelconque question sur l'univers de Dragon Age et que tu as besoin d'informations pour tes RP ou juste pour en apprendre plus, il y a le Guide de Thédas à ta disposition. Chose vitale, renseigne toi à propos de l'intrigue en cours et de la chronologie en RP. Vois-tu, comme nous simulons plusieurs époques, ces dernières ont un point de départ bien précis, et tu ne peux pas passer d'un an à un autre sauf en RP flashback ! N'oublie pas non plus de voter sur les top-sites ! Voilà tout pour la partie administrative ultra barbante ! Tu es digne d'un véritable membre de l'Inquisition !

Maintenant, ce sera bien plus drôle qu'avant, car je te convie à faire la teuf dans la taverne la plus proche ! Tu peux jouer un max pour faire vivre le forum ; ça ne prend que quelques secondes par jours/postes, et en plus, ça te fait grimper le nombres de messages pour d'éventuels doubles comptes ! Tout comme tu ne dois surtout pas hésiter à flooder, que ce soit pour dire ce que t'as bouffé à midi ou autre encore, on s'en fiche : on aime le racontage de life et le bla bla trop wtf sur ce forum !

Sur ce, Jill... Je te souhaite une bonne aventure parmi nous. Te joindras-tu avec les plus héroiques afin de sauver Thédas, ou au contraire, plongeras-tu le monde dans le chaos ?

Bienvenue sur Dragon Age Inquisition : Infinity !


PROCHAIN NIV. :
Contenu sponsorisé
Posté
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum